AFRIQUE/ALGERIE – Témoignage du Secrétaire général de la Caritas d’Algérie sur le peuple algérien, « acteur de changement de son avenir »

Alger – « Les manifestations se déroulent actuellement de manière totalement pacifique. Les citoyens eux-mêmes s’étonnent de la sérénité avec laquelle elles ont lieu. La société demande et veut un avenir différent ». Graziella Rapacioli, Secrétaire général de la Caritas d’Algérie, décrit ainsi à l’Agence Fides la situation sociale et politique dans le pays. Depuis deux mois, le pays est intéressé par d’importantes manifestations, initialement pour s’opposer à une nouvelle candidature du Président sortant, Abdelaziz Bouteflika, en place depuis 20 ans et depuis longtemps malade et qui, depuis sa démission, vendredi dernier ont changé d’objectif, demandant désormais le renouvellement de l’ensemble de la classe politique.
Ce qui étonne est le style sobre et pacifique avec lequel les algériens affrontent actuellement cette délicate phase de transition. Peut-être est-ce la peur de tomber de nouveau dans la spirale de la violence qui a tenaillé le pays de 1991 à 2002 et a provoqué selon les estimations, entre 60.000 et 150.000 victimes, qui les fait se comporter de la sorte.
« Nous voyons passer les manifestations sous les fenêtres de nos bureaux – continue Graziella Rapacioli. Des hommes et des femmes défilent dans une attitude parfaitement pacifique. Participent aussi des familles avec des enfants. Nous sommes les premiers à être étonnés de cette sérénité qui s’unit cependant à une grande détermination. Les algériens demandent un changement profond : sur ce point, ils ne se laissent ni distraire ni dissuader ».
La Constitution algérienne prévoit que prochainement soit fixée une nouvelle date pour les élections. « La route du changement – conclut Graziella Rapacioli – a été entreprise. Peut-être tout ne changera-t-il pas immédiatement. Peut-être faudra-t-il du temps pour un tournant radical mais il est cependant intéressant que quelque chose bouge et que ce changement soit le fruit des choix et de la volonté du peuple algérien. Il est devenu acteur du changement et de son avenir ».

da: www.fides.org
I contenuti del sito sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale