AFRIQUE/BURKINA FASO – Paix et immigration au centre de l’Assemblée plénière de la réunion des Evêques d’Afrique occidentale

Ouagadougou – Deux axes majeurs étaient au cœur des débats de la troisième assemblée plénière des évêques de la CERAO qui vient de se conclure à Ouagadougou : « d’une part la question fondamentale de la sécurité aujourd’hui plus que jamais de plus en plus dégradante dans notre sous-région et d’autre part le problème de l’immigration clandestine des jeunes » a expliqué à l’Agence Fides le Père Donald Zagore, théologien ivoirien de la Société des Missions africaines présent à la rencontre.
« Les discours de nos évêques – indique-t-il – se voulaient prophétiques pour rappeler avec force l’engagement fondamental de tous les acteurs de la société civils, religieux comme politique, à construire et à consolider la paix dans notre sous-région pour un développement humain intégral authentique ».
« Pour répondre à ces urgences, les Evêques ont annoncé la mise en place d’un comité de médiation de haut niveau, le COCEP , avec pour mandat de mener le dialogue pour la paix et la réconciliation entre les parties pendant les crises. Un autre projet promu par les Evêques et tout aussi fondamental – poursuit le Père Zagore – prévoit la création, surtout dans les Diocèses dont les frontières sont beaucoup utilisées pour les migrations, des zones de formation, de suivis, d’échange et d’interaction avec et entre migrants afin de pourvoir les assister de manière plus concrète en mettant à leur dispositions les moyens nécessaires d’écoute, de formation, et d’information. Le défi majeur pour l’Eglise dans ce contexte est d’être présente au milieu de ces jeunes et aussi vaincre le combat de la désinformation pour éveiller les consciences ».
« Maintenant, nous sommes dans l’attente de voir nos Evêques à l’œuvre » conclut le missionnaire citant un proverbe africain selon lequel « c’est au pied du mur qu’on reconnait le vrai maçon ».

da: www.fides.org
I contenuti del sito sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale