AFRIQUE/MAROC – La musique, un instrument de joie et de fraternité pour la vie des enfants

 17 total views,  1 views today

Fès – Dans la période douloureuse de la pandémie, la musique peut être, surtout pour les enfants, une expérience joyeuse, édifiante, capable de donner un nouvel espoir. Avec cette conviction, la Fondation World Youth Orchestra apporte au Maroc le projet “WYO4CHILDREN”, grâce au soutien de la “Fondation Culture et Art”, basée à Rome. L’initiative, à caractère interculturel et interreligieux, adressée aux filles du “Centre de protection de l’enfance pour filles” de Fès, permettra aux jeunes participants de trouver une dimension de joie et de bonheur, à travers l’expérience de faire de la musique.
“Le langage universel de la musique peut combler le vide éducatif, humain et social causé par la crise sanitaire et économique, tout en contribuant à réduire la distance entre les gens, grâce à la joie de la fraternité, d’être ensemble et de faire de la musique ensemble”, explique la Fondation World Youth Orchestra. Les bénéficiaires seront 27 jeunes étudiantes du Centre de protection de l’enfance pour filles de Fès, dont les antécédents familiaux et personnels sont très difficiles. Ils seront pris en charge, entre autres, par Rachid Alami et Ismail Atik, des professeurs qui font partie de la grande famille du World Youth Orchestra dans le monde. Les jeunes filles seront suivies de mars 2021 à mars 2022 dans le cadre d’une formation longue comprenant 160 heures de cours de chant et de propédeutique musicale et 240 heures de cours de guitare. La culture musicale italienne”, expliquent-ils, “fusionnera avec la culture marocaine”, dans une expérience de communion entre les peuples et les cultures de la Méditerranée.
“Les arts jouent un rôle majeur dans la croissance culturelle et spirituelle et la formation de la conscience, annulant les différences en faveur de l’inclusion sociale et du dialogue entre les peuples”, explique le professeur Emmanuele F. M. Emanuele, de la Fondation Culture et Art. “En cette période de crise mondiale, poursuit-il, le projet WYO4CHILDREN vise à encourager le développement de la créativité, tout en permettant aux maîtres de faire de la musique à un moment où l’activité des concerts est suspendue. Au message d’harmonie universelle de l’Orchestre Mondial des Jeunes, nous ajoutons aujourd’hui le message de la musique comme baume pour l’âme et symbole de rétablissement après Covid-19.
Le maestro Damiano Giuranna, fondateur et directeur musical de l’OMJ, explique : “L’Orchestre mondial des jeunes s’emploie à diffuser un message de paix et de fraternité entre les peuples. Cette année, dans l’esprit de “Fratelli Tutti”, notre engagement prend un sens encore plus profond : l’art, la musique, nourriture essentielle de l’âme humaine, est en effet un outil puissant pour affronter la crise actuelle avec un message particulier et une expérience de fraternité et de solidarité qui transcende toutes les barrières”.
L’Orchestre mondial des jeunes fête son 20e anniversaire en 2021. Deux fois par an, l’orchestre réunit une centaine de jeunes musiciens talentueux issus d’universités, de conservatoires et d’académies des cinq continents. Tout au long de son existence, l’Orchestre Mondial des Jeunes a mené une intense activité artistique en diffusant un message de paix et de fraternité dans de nombreux pays du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et d’Europe. Fondé le 15 septembre 2001, quelques jours seulement après les attentats du 11 septembre, le World Youth Orchestra a été ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF de 2002 à 2011, et a été invité au siège des Nations Unies en 2005.