AFRIQUE/NIGERIA – 73 écoliers enlevés ; les Évêques : “Trop d’enlèvements d’enfants. Nous risquons d’avoir une génération de jeunes traumatisés”

 16 total views,  1 views today

Abuja – “L’enlèvement d’écoliers nous offre la perspective d’une génération de jeunes traumatisés”. Les paroles des Évêques du Nigeria, après l’enlèvement hier, 1er septembre, de 73 élèves de l’école de jour du village de Kaya, dans l’État de Zamfara, au nord-ouest du pays, résonnent comme un sérieux avertissement.
La nouvelle de ce nouvel enlèvement intervient quelques jours seulement après la libération de trois autres groupes d’otages qui avaient été enlevés en mai dans l’État fédéré du Niger, dans le nord du Nigeria, apparemment après le paiement d’une rançon. Depuis décembre, plus de 1 000 étudiants ont été enlevés dans des écoles du nord du Nigeria.
Une situation intolérable selon les Évêques, qui dans la déclaration publiée à l’issue de leur deuxième réunion plénière, dénoncent comment au Nigeria “la vie n’a jamais été aussi bon marché”.
Outre le fléau des enlèvements d’étudiants et d’adultes, y compris de membres du clergé, les Évêques soulignent la violence généralisée dans la fédération nigériane. “Malheureusement, à l’exception de la guerre civile, notre nation n’a jamais été témoin d’une méchanceté aussi étendue, avec une destruction incontrôlée et un bain de sang aussi vaste.” “Les meurtres perpétrés par les kidnappeurs, les bergers meurtriers, les bandits et les groupes terroristes ont fait du Nigeria l’un des pays les plus terrorisés au monde”, affirment les Évêques, qui appellent le gouvernement à “assumer l’entière responsabilité de la culture actuelle de la violence.”
S’adressant aux fidèles catholiques, les Évêques ont souligné que “en tant que chrétiens, nous sommes appelés à espérer constamment en Dieu qui ne faillit jamais. Par conséquent, nous invitons les Nigérians à espérer un Nigéria meilleur, sachant pertinemment que sans espoir, nous ne pouvons pas aller de l’avant” ; “Que la Sainte Vierge Marie, Mère de toute consolation et Reine du Nigéria, continue d’intercéder pour notre pays”, concluent-ils.