AFRIQUE/NIGERIA – L’un des prêtres enlevés en mars dernier meurt aux mains des ravisseurs

di | 05/14/2022

Abuja – “Avec un cœur attristé, mais avec une totale soumission à la volonté de Dieu, nous annonçons le décès du Père Joseph Aketeh Bako, mort entre les mains de ses ravisseurs entre le 18 et le 20 avril 2022”. C’est ainsi que le chancelier de l’archidiocèse de Kaduna, le père Christian Okewu Emmanuel, a annoncé la mort du curé de l’église catholique St John, à Kudenda, dans la zone de gouvernement local de Kaduna Sud, dans l’État de Kaduna, qui avait été enlevé le 8 mars.
Le père Bako, 48 ans, avait été enlevé par des hommes armés qui ont attaqué le presbytère à 1h30 du matin dans la nuit du 8 mars . Avec lui, son frère, qui était allé lui rendre visite, avait également été enlevé. “Son frère a été tué en sa présence et à la suite de cela, son état s’est détérioré et il est mort”, explique le chancelier de l’Archidiocèse de Kaduna. “Nous n’avons pas retrouvé le corps, mais nous avons la confirmation du décès. Les personnes qui ont été enlevées avec lui l’ont vu mourir.”
Dans les semaines qui ont suivi l’enlèvement, des rumeurs ont fait état de la mort du père Bako, qui aurait été torturé par les ravisseurs. Le chancelier de l’Archidiocèse de Kaduna a déclaré que “les circonstances qui ont conduit à la mort du père Bako et la date de son décès ont été soigneusement vérifiées, c’est pourquoi nous pouvons maintenant les communiquer”

Read More

I contenuti del sito fides.org sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.