AFRIQUE/R.D. CONGO – Fidélité à la mission : 13 jeunes nouvellement profès dans la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie

 15 total views,  3 views today

Kinshasa – Être prophètes et missionnaires, sur les routes du monde : tel est l’appel lancé aux 13 jeunes qui, le 7 octobre dernier, en la mémoire liturgique de Notre-Dame du Saint Rosaire, au cours d’une messe célébrée au noviciat Buisson Ardent, ont fait leur première profession religieuse en présence du Père Jozef Matton, Conseiller général de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie , arrivé de Rome pour l’occasion.
“Choisir la vie religieuse comme missionnaires dans la congrégation du CICM est une grâce et aussi un engagement qui exige la fidélité. Fidélité à la mission de Dieu à travers la Congrégation, fidélité aux conseils évangéliques, fidélité à l’amour de notre Seigneur Jésus-Christ”, explique le Père Matton, Conseiller Général de la Congrégation. Le père Jozef Matton leur a également réitéré le message que le Pape François a adressé aux capitulaires de la CICM sur la place Saint-Pierre lors du dernier Chapitre général, les invitant à aller aux périphéries et leur rappelant que les religieux ont un rôle prophétique dans l’Église et dans le monde.
Les nouveaux profès, reconnaissants et émus par cette journée, ont exprimé dans leurs paroles l’enthousiasme mais aussi la conscience de l’engagement et la lourdeur d’un “oui” à Dieu prononcé à un moment de l’histoire complexe à bien des égards.
Dans un monde où le fossé entre l’homme et Dieu se creuse, où la pauvreté s’accroît et où même le climat envoie des signaux sans équivoque, nous courons le “risque” de dire “oui” à Dieu”, ont-ils expliqué, “Le cœur rempli de joie pour ce jour, nous savons que nous sommes confrontés à un défi très exigeant : être des lumières pour ce monde englué dans les ténèbres et l’ombre de la mort.
Le noviciat du Buisson Ardent est l’un des deux noviciats de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie, à côté de celui de Taytay aux Philippines. Créé en 1972, ce noviciat fêtera son 50e anniversaire l’année prochaine. Elle a formé de nombreux missionnaires, dont deux Congolais devenus supérieurs généraux, le père Edouard Tsimba et le père Charles Phukuta .