AFRIQUE/R.D. CONGO – Le Cardinal Ambongo pardonne aux auteurs et instigateurs de l’agression de sa résidence

 32 total views,  1 views today

Kinshasa – ” Vous avez prié pour le Cardinal à cause de ce qui s’est passé la semaine dernière. Aujourd’hui, je voulais vous remercier. Vous avez montré que vous aimez le Cardinal. Vous avez montré que nous sommes une seule famille”, a déclaré dimanche 8 août Son Éminence le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa, en référence à l’attaque de sa résidence, remerciant les fidèles d’être à ses côtés dans la prière.
Le dimanche 1er août, des manifestants ont attaqué l’Archevêché de Kinshasa, lançant des pierres sur la façade du bâtiment . “Un groupe de personnes non identifiées s’est présenté à l’Archevêché de Kinshasa et à la résidence du Cardinal Fridolin Ambongo, en scandant des chants et des phrases insultantes et en commettant des actes violents”, a rapporté le père Bennett. Njila, Chancelier de l’Archidiocèse de Kinshasa.
Le Cardinal Ambongo a poursuivi en disant qu’il avait pardonné à la fois aux auteurs et aux instigateurs de cet acte irresponsable : “Voilà ce qui s’est passé, mais nous devons prier pour ces personnes. Comme l’a dit Jésus: “ils ne savent pas ce qu’ils font””.
Il est largement admis que l’attaque dont le Cardinal a été victime est née des tensions entre l’Église catholique et le gouvernement à propos de l’échec de l’élection du président de la Commission électorale nationale indépendante , qui devait être désigné par les principales confessions religieuses congolaises. Le 23 juillet, le père Donatien Nshole, porte-parole des confessions religieuses, a dénoncé “des pressions, intimidations et menaces de toutes sortes à l’encontre de certains membres de la plate-forme des confessions religieuses pour nous empêcher de faire librement notre travail”.