AFRIQUE/RD CONGO – Dénonciation des risques causés par l’insécurité de la part des Evêques du Burundi, de République démocratique du Congo et du Rwanda

Kinshasa – « Encore une fois nous sommes préoccupés par l’activisme de groupes armés et l’insécurité qui sévissent dans les zones frontalières entre les trois pays » affirment les Evêques du Burundi, de République démocratique du Congo et du Rwanda dans une déclaration rendue publique au terme de la XIII° Assemblée plénière de l’Association des Conférences épiscopales d’Afrique centrale , tenue du 24 au 26 juin à Kinshasa.
« Cette situation continue de causer mort d’hommes et de nombreux cas de déplacements ou de migration des populations » poursuit le document parvenu à l’Agence Fides. « Ils se sentent proches de toutes les victimes de violences, d’injustice, et de maladie à virus Ebola qu’ils ont confiées à Dieu dans leurs prières. Ils encouragent les responsables politiques à développer le dialogue comme mode de résolution des conflits » indique le texte de l’ACEAC, qui réaffirme leur désir de reconduire des décisions déjà prises dans le passé de mener des missions de plaidoyer sur les questions de migrations, de ressources naturelles, de l’environnement, de justice, de paix, de réconciliation, d’exploitation minière. « L’accompagnement des acteurs politiques pour la promotion des Etats de droit dans la zone ACEAC leur apparaît comme une dimension intrinsèque à l’Evangile et à leur mission ».
A ce propos, les membres de l’ACEAC ont décidé d’intégrer la Doctrine sociale de l’Eglise à la formation des futurs prêtres et ont recommandé le développement de programmes structurés et systématiques pour la durée de la formation. « Leur souci est de réduire le fossé entre la formation théorique reçue pendant la formation et les exigences pratiques que racontent les prêtres dans l’accomplissement de leur mission ».
Au cours des travaux de l’Assemblée, a été évoqué le thème des abus sexuels sur les mineurs de la part d’ecclésiastiques. Dans ce but, les participants ont écouté le témoignage du Père Olivier Fröhlich, Vicaire général de Tournai , qui a partagé l’expérience de la Belgique en matière d’assistance aux victimes et de collaboration avec le système judiciaire civil.
Au cours de l’Assemblée a été élu Président de l’ACEAC S.Exc. Mgr Marcel Madila, Archevêque de Kananga en République démocratique du Congo, alors que S.Exc. Mgr Vincent Harolimana, Evêque de Ruhengeri au Rwanda, a été élu Vice-président et S.Exc. Mgr Bonaventure Bizimana, Evêque de Rutana au Burundi, Second Vice-président.

da: www.fides.org
I contenuti del sito sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale