AMÉRIQUE/BRÉSIL – Journée de prière et de mission : l’Église brésilienne comme missionnaire au Mozambique

 136 total views,  3 views today

Brasilia – La Commission épiscopale pour les missions de la Conférence épiscopale du Brésil et les Œuvres Pontificales Missionnaires, promeuvent le 1er juillet la quatrième édition de la “Journée de prière et de mission”, qui sera consacrée à la paix au Mozambique. Le pays est un champ de bataille pour la violence des groupes armés qui se battent depuis 20 ans dans une guerre civile, entre les années 70 et 90, avec plus d’un million de morts et un cortège de destructions d’infrastructures, qui ont directement affecté l’économie nationale et dont les effets perdurent encore aujourd’hui. Le territoire du Mozambique est entouré par la Tanzanie , le Malawi , la Zambie et le Zimbabwe , l’Afrique du Sud et le Swaziland , et est baigné par l’océan Indien.
Dans la note reçue par Fides, le conseiller de la Commission pour l’action missionnaire et la coopération inter-ecclésiale de la CNBB, le Père Daniel Rochetti, explique que les “Journées Prière et Mission” ont enseigné que la prière soutient la mission de l’Eglise dans les différentes parties du monde et dans les différentes situations où les personnes les plus pauvres et les plus nécessiteuses ont besoin de l’annonce de la foi et du service de la charité. “De cette façon, nous motivons les gens à comprendre que la prière devient aussi une mission, lorsque nous portons cette intention particulière dans notre cœur, dans la prière du Rosaire, dans la participation à la messe. Le magistère pontifical souligne toujours l’importance de contribuer à la mission par sa vie, par la prière et par des aides économiques, en soutenant les missionnaires dans ce pays particulier”, souligne le père Daniel.
L’Église catholique du Brésil est depuis longtemps impliquée dans le travail missionnaire dans le pays africain. Dans l’archidiocèse de Nampula, au nord du Mozambique, les missionnaires brésiliens sont présents depuis 26 ans. Depuis 1995, les missionnaires envoyés par la Région Sud 3 de la Conférence nationale des Évêques du Brésil , qui regroupe toute l’Église du Rio Grande do Sul, travaillent dans le cadre du projet des Églises solidaires, composé de prêtres, de religieux, de laïcs et de femmes.
Il y a également des missionnaires brésiliens dans le diocèse de Pemba. La mission est gérée par la région Sul 1 de la CNBB, qui couvre l’État de São Paulo , depuis 2018. Dans la région de Dombe, située dans le diocèse de Chimoio, la “Fazenda da Esperança”, une communauté thérapeutique catholique qui accueille des toxicomanes et des personnes souffrant d’autres dépendances, est établie depuis 2006.
La Journée de prière et de mission fait partie d’une série d’initiatives qui soulignent la valeur de la prière en tant qu'”action missionnaire”, en proposant à chaque catholique de consacrer chaque jour un temps de prière pour le pays. Pour faire partie de cette chaîne de prière, on utilise le hashtag rezepormocambique sur les médias sociaux.