AMERIQUE/BRESIL – Navire hôpital « Pape François », porteur de l’Evangile et d’assistance sanitaire dans un millier de localités amazoniennes isolées

Juruti – La fraternité de Saint François d’Assise dans la Providence de Dieu et l’Association de laïcs qui l’accompagne achèvent actuellement les préparatifs visant à lancer en juillet prochain l’embarcation hôpital Pape François qui portera l’Evangile et l’assistance sanitaire à plus de 700.000 habitants de localités amazoniennes atteignables seulement par voie d’eau dans l’Etat brésilien du Pará.
Selon les données que la Congrégation a fournies à l’Agence Fides, le navire de 32 m accueille l’hôpital flottant le plus complet du pays, comprenant des structures pour le diagnostic, les soins, l’hospitalisation et la prévention en médecine, ophtalmologie, odontologie, chirurgie, un laboratoire d’analyse, une infirmerie, une salle de vaccination et des appareillages pour examens radiographique, échographique, de mammographie d’électrocardiogramme. Le navire partira du port d’Obidos avec un équipage de 10 personnes – dont un religieux – et 20 médecins et infirmiers bénévoles – dont des professeurs universitaires et des étudiants – et se rendra dans quelques 1.000 localités côtières dans le cadre d’expéditions de 10 jours, en utilisant deux vedettes ambulances pour une première estimation de la situation sanitaire de chaque localité et pour les urgences. L’expédition se rapportera aux hôpitaux locaux de Juruti et Óbidos, gérés par la même Congrégation d’inspiration franciscaine.
En cas d’inondations, il servira également d’embarcation de secours. L’initiative a eu pour origine la visite du Pape François à un hôpital de la fraternité sis à Rio de Janeiro, à l’occasion de la Journée mondiale de la Jeunesse de 2013, lorsque le Souverain Pontife demanda au fondateur, le Père Francisco Belotti, s’ils étaient présents en Amazonie. Devant sa réponse négative, le Pape répliqua simplement : « Alors vous devez y aller ». Par conséquent, l’association et la fraternité prirent en charge les deux hôpitaux susmentionnés qui étaient fermés. Bientôt, « nous nous sommes aperçus que la population qui vit sur les rives du fleuve avait de grandes difficultés à atteindre les hôpitaux – raconte à Fides le Père Belotti – et nous avons compris que la seule manière de faire était que l’hôpital aille vers eux, comme l’Eglise, dont le Pape veut qu’elle aille à la rencontre des personnes ».
La mission sera coordonnée par un prêtre de la fraternité, chargé de porter la Parole de Dieu aux populations visitées outre à assurer une approche riche en humanité et en dignité de l’assistance fournie. Pour le Père Belotti, le bateau hôpital a été pensé par le cœur de Dieu : « Je ne savais pas où l’on pouvait arriver ni comment ni quand mais je savais qu’il était dans le cœur de Dieu. Aujourd’hui c’est une réalité et il a une route : le cœur de tous les travailleurs des communautés côtières de l’Amazonie ».
La construction de l’embarcation a été possible grâce à une convention avec l’Etat qui a destiné au projet les revenus d’une indemnisation pour dommage moral collectif imposé à l’encontre des entreprises Shell Chimica et Basf S.A., suite à un accident environnemental qui causa en son temps 60 morts et des dommages importants.

da: www.fides.org
I contenuti del sito sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale