AMÉRIQUE/CHILI – Début des travaux sur la nouvelle Constitution : une prière dans toutes les messes

 192 total views,  1 views today

Santiago – Le Comité permanent de la Conférence épiscopale du Chili a approuvé une initiative proposée par la Commission nationale Justice et Paix, sur la base de la demande expresse de certains électeurs, afin que dimanche prochain, le 4 juillet 2021, l’Église chilienne puisse adresser à Dieu une intention de prière spéciale pour ceux qui, ce jour-là, commenceront le travail de rédaction d’une nouvelle Constitution politique de la République du Chili.
L’intention de la prière universelle qui sera ajoutée le dimanche 4 juillet à toutes les messes est la suivante : “Nous te prions, Seigneur, pour toutes les personnes qui, en tant que membres de la Convention constituante, commencent aujourd’hui à rédiger une nouvelle constitution politique pour notre pays. Envoyez-leur l’Esprit Saint pour les assister de ses dons, afin qu’ils puissent écouter, dialoguer et proposer une nouvelle constitution qui protège le bien commun, fondée sur la paix et la justice.”
En envoyant le texte de la prière, la Commission permanente souhaite qu’il soit largement diffusé auprès des prêtres et des agents pastoraux qui préparent la célébration liturgique dominicale, afin que les prières à cette intention soient dites dans tous les lieux où l’Eucharistie est célébrée.
Au point culminant d’une longue période de crise que le Chili a traversée dans tous les domaines – politique, économique, social et ecclésial – depuis octobre 2019, avec des mobilisations, des violences et des affrontements qui n’ont pas épargné les lieux de culte, le plébiscite du 25 octobre 2020 a sanctionné le début du processus d’élaboration d’une nouvelle Constitution, qui datait d’Augusto Pinochet. Avec 87% des suffrages exprimés, 78,2% des citoyens ont voté en faveur d’une modification de la Constitution, contre 21,8% qui ont exprimé le souhait de ne pas la modifier. Sa rédaction a été confiée à une “Convention constituante”, dont les membres ont été choisis lors des élections des 15 et 16 mai 2021.
La Conférence épiscopale du Chili a publié un document contenant les principaux enseignements du Magistère de l’Église catholique sur les questions sociales, en vue de l’élaboration de la nouvelle Constitution. L’Église chilienne entend ainsi proposer “le trésor de sagesse et d’humanité qu’elle a reçu de Jésus-Christ, et l’offre aux croyants et aux non-croyants, dans la conviction que ces enseignements éclairent les problèmes sociaux à la lumière de Dieu”, est-il écrit dans la présentation du texte. Il existe en effet des principes communs et immuables qui unissent toutes les cultures, qui sont indépendants du consensus et que l’Église cherche à enseigner avec son Magistère. C’est pourquoi il souhaite que ces pages soient une contribution au dialogue constitutif nécessaire à la recherche du bien commun” .