AMÉRIQUE/CHILI – Dix mille émigrants haïtiens ont eu accès aux services consulaires dans la paroisse

 17 total views,  1 views today

Providencia – Environ 10.000 émigrants haïtiens vivant au Chili ont pu bénéficier des démarches administratives et légales concernant les passeports, les cartes d’identité et la vérification des casiers judiciaires, grâce au travail conjoint entre la Paroisse de Providencia et le Consulat de l’Ambassade d’Haïti au Chili. L’initiative a débuté le 23 août et culminera le 29 octobre, mais devrait reprendre après la période électorale de novembre-décembre, comme l’indique la note envoyée à Fides par la Conférence épiscopale chilienne.
Le père Jean Gaby, directeur du département de la mobilité humaine de l’Archevêché de Santiago, déclare : “Nous avons commencé par le passeport, puis nous sommes passés aux procédures de régularisation, telles que les empreintes digitales, la vérification des antécédents et les cartes d’identité. Il y avait beaucoup de monde chaque jour, le plus important est que nous avons offert l’espace et que nous avons pu travailler avec des volontaires pour alléger le travail du consulat.
Le prêtre haïtien souligne que cette initiative est un grand signe d’accueil, “parce que nous voulons donner une opportunité à tous les migrants, pour être utile, parce que nous avons vu beaucoup de gens attendre à l’ambassade d’Haïti, et cet espace était devenu petit”. Beaucoup d’entre eux étaient heureux, à l’aise, faisant leurs devoirs avec plus de confort et de tranquillité dans les locaux de la paroisse, alors qu’auparavant, les plaintes et l’impatience étaient fréquentes.
Garly Joseph, conseiller du service consulaire de l’ambassade d’Haïti au Chili, a exprimé sa gratitude pour la collaboration avec la paroisse latino-américaine, qui a permis de décongestionner le consulat et d’augmenter le nombre de procédures quotidiennes. Gadiano Gabriel, un Haïtien qui vit au Chili depuis cinq ans, faisait partie de l’équipe paroissiale pour cette initiative. “Parmi toutes les difficultés que nous rencontrons chaque jour dans la prise en charge des Haïtiens, cette aide est une bénédiction, car nous avons pu multiplier le nombre d’usagers qui ont besoin d’attention pour leur processus de régularisation”, souligne-t-il. C’est vraiment très important et urgent pour nous”.