AMÉRIQUE/COLOMBIE – Des millions de personnes dans la pauvreté, l’indifférence serait encore pire face à cette situation

 273 total views,  1 views today

Bogota – ” La Colombie a une situation de pauvreté très complexe, il y a un nombre énorme de personnes, des millions, qui mangent une fois par jour. Beaucoup d’entre elles ont perdu leur emploi, d’autres sont dans des conditions d’extrême vulnérabilité “, a déclaré le directeur du Secrétariat national de la Pastorale sociale – Caritas Colombie, Monseigneur Héctor Fabio Henao Gaviria, décrivant la situation du pays à la veille de la cinquième Journée mondiale des pauvres, qui sera célébrée le dimanche 14 novembre. ” Face à cette situation, que nous ne pouvons pas ignorer car l’indifférence serait encore pire”, poursuit le message vidéo également envoyé à Fides . ” Il est important de consacrer un dimanche de manière spéciale pour augmenter l’engagement, toute la force de l’Église, dans la recherche d’alternatives et de chemins capables de restaurer la dignité des personnes les plus touchées par cette situation “.
Rappelant le thème biblique proposé par le Pape François pour cette journée, “Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous ” , Mgr Henao Gaviria a souligné que cette expression nous invite, d’une part, à “reconnaître que nous devons toujours identifier la présence du Seigneur parmi nous à travers les personnes les plus nécessiteuses” et, d’autre part, à reconnaître “que nous sommes dans un monde où de nombreuses personnes ont été appauvries par les effets de la pandémie et où de nouvelles formes de pauvreté sont apparues”.
Monseigneur Henao Gaviria note également que le message du Pape pour cette journée est de mettre de côté les actions individualistes et d’avoir une vision plus intégrale de tout ce qui signifie un système, une société, une forme de démocratie, capable de répondre aux conditions des plus pauvres. “Nous devons prendre des mesures personnelles, mais nous devons également viser des actions structurelles pour changer toutes les expressions de la société qui excluent, marginalisent et laissent de côté des groupes humains très vulnérables”, conclut le directeur de Caritas Colombie.