AMÉRIQUE/COSTA RICA – Le jour de la mission, une grande mission nationale de deux ans commence : “Disciples missionnaires : porteurs d’espérance”

 7 total views,  1 views today

San José – Les Évêques du Costa Rica, convaincus que ” nous ne pouvons pas nous taire sur ce que nous avons vu et entendu ” , ” convoquent tout le peuple de Dieu, pèlerin de nos diocèses, pour une Grande Mission nationale sur le thème ‘Disciples missionnaires : porteurs d’espérance’ “. Cette Grande Mission sera l’occasion pour chaque chrétien, où qu’il se trouve, de renouveler sa rencontre personnelle avec Jésus-Christ, ou du moins de décider de se laisser rencontrer par Lui. L’envoi de cette Grande Mission nationale aura lieu, dans chaque cathédrale de notre pays, par l’Évêque diocésain respectif, le dimanche 24 octobre, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des missions et culminera avec la Journée des missions de l’année 2023”.
C’est ce qu’annoncent les Évêques du Costa Rica dans leur message pour la Journée mondiale des missions 2021, publié début octobre, dans lequel ils exhortent à la solidarité avec tous les missionnaires du monde. Les Évêques invitent les fidèles à renouveler “leur engagement baptismal, à être des apôtres généreux et joyeux de l’Évangile” et à être “extravertis” pour devenir des instruments de compassion et de miséricorde jusqu’aux extrémités de la terre.
Après avoir rappelé les origines de la Journée missionnaire, ses objectifs et l’intuition de Pauline Jaricot, les Évêques ont souligné qu’en 2020, le Fonds universel de soutien aux jeunes Églises a considérablement diminué en raison de la pandémie, “affectant négativement les territoires de mission, la vie des missionnaires et les missionnaires”. C’est pourquoi ils exhortent tous les fidèles à “être généreux, selon leurs possibilités, afin que l’œuvre du salut continue à se répandre dans le monde”.
Ils se réfèrent ensuite au message du Pape François pour la Journée missionnaire 2021 : “le moment actuel de notre histoire n’est pas facile”, “la situation pandémique a mis en évidence et amplifié la douleur, la solitude, la pauvreté et l’injustice”, “elle a mis à jour la fausse sécurité dans laquelle vit une grande partie de l’humanité”, “ces temps, plutôt que de nous décourager, nous mettent au défi de proclamer avec plus de force et d’engagement que le Seigneur est ressuscité et que sa Résurrection est le fondement de notre espérance”.
Ce sont les raisons qui ont conduit les Évêques du Costa Rica à convoquer la Grande Mission Nationale, et dans leur message ils invitent tous les fidèles à y participer et à s’engager, “pour renouveler notre vocation missionnaire baptismale et montrer que nous sommes une Église en mouvement, active et engagée dans la cause du Royaume de Dieu, dans le monde et dans les circonstances dans lesquelles chacun vit et travaille, dans l’Église et dans la société”. L’espoir est que cette expérience missionnaire soit “un temps de grâce, de conversion et de renouvellement pastoral pour tous”.