AMÉRIQUE/COSTA RICA – L’éducation, un domaine privilégié pour l’épanouissement personnel et familial, pour une culture de l’amitié et de la solidarité

 17 total views,  1 views today

Alajuela – “L’Église, experte en humanité, se rend proche de tout ce qui concerne les gens, en devenant solidaire et en leur annonçant la plénitude à laquelle ils sont appelés en Christ. Elle est donc présente dans le domaine de l’éducation, privilégiée pour la croissance et le bien-être personnel et familial, pour le bon progrès de notre société, pour la création d’une culture d’amitié avec l’humanité et la maison commune. Elle développe une action de pastorale éducative, à travers des éducateurs qui sont au service des enfants, des jeunes et des adultes, qui vivent leur foi et évangélisent dans le domaine de l’éducation, et à travers les familles et les communautés éducatives qui partagent cette excellente mission éducative”. Ce sont les mots de Son Excellence Mgr Bartolomé Buigues Oller, Évêque du diocèse d’Alajuela, dans le message qu’il a publié à l’occasion du mois de novembre, que l’Église du Costa Rica consacre “à considérer, remercier, prier, pour les éducateurs et pour la dynamique éducative”.
La devise choisie cette année est “L’éducateur, engagé dans une culture de la solidarité”. ” Nous avons célébré le bicentenaire de notre nation et, avec lui, la reconnaissance d’une culture commune de solidarité que nous avons générée tout au long de ce temps, écrit l’Évêque dans le message envoyé à Fides, parmi les valeurs fondamentales qui nous ont façonnés en tant que pays, il y a la foi chrétienne, qui a profondément imprégné notre culture dans toutes ses manifestations : attitudes, coutumes, architecture, art… “.
La pandémie a provoqué une longue interruption du travail éducatif, note l’Évêque, affectant la qualité de l’enseignement, augmentant les abandons scolaires et les lacunes. Ainsi, les inégalités, la détérioration des infrastructures, la lassitude des enseignants, les difficultés à se tenir au courant des médias numériques, l’idéologisation de l’éducation ont augmenté …. “Prenons tout cela comme un défi à notre réponse généreuse”, exhorte l’évêque, regardant avec espoir l’appel à un Pacte éducatif mondial lancé par le Pape François “pour relancer l’engagement par et avec les jeunes générations, en renouvelant la passion pour une éducation plus ouverte et inclusive, capable d’une écoute patiente, d’un dialogue constructif et d’une compréhension mutuelle”. Mgr Bartolomé Buigues Oller appelle ensuite à “unir les efforts pour une large alliance éducative”, à “tisser des réseaux pour l’éducation”, et rappelle enfin l’allégorie proposée par le prophète Jérémie sur Dieu comme un potier, qui “sait concevoir et tirer un beau pot de la boue”, “quelque chose de semblable est l’éducation, c’est la tâche des éducateurs, de chaque famille et communauté impliquée dans l’éducation”.