AMÉRIQUE/EL SALVADOR – Les Évêques invitent “à participer activement à la béatification de nos martyrs”

 6 total views,  6 views today

San Salvador – La Conférence Épiscopale du Salvador a invité à se préparer spirituellement à la béatification de ses quatre martyrs qui, comme annoncé, aura lieu le 22 janvier 2022 : le Père Rutilio Grande, jésuite, Manuel Solórzano et Nelson Rutilio Lemus Chávez, laïcs, et le franciscain italien Fray Cosme Spessotto, OFM .
La convocation du CEDES, intitulée “Préparons-nous à participer activement à la béatification de nos martyrs”, rappelle “l’immense joie” ressentie lors de la canonisation de Monseigneur Oscar Arnulfo Romero, invitant chacun à se réjouir de la prochaine béatification des quatre martyrs salvadoriens, qui aura lieu le samedi 22 janvier 2022, sur le parvis de la cathédrale de San Salvador, à cinq heures de l’après-midi. La participation des fidèles présents sera déterminée par l’évolution de la pandémie de Covid-19, cependant, dans toutes les églises du pays il sera possible de suivre la célébration à travers la télévision.
Le lieu choisi est emblématique, écrivent les Évêques, car “c’est sur cette même place que, le dimanche des Rameaux 1980, une foule immense a exprimé son amour et sa gratitude à notre saint Óscar Arnullo Romero, lors d’une inoubliable messe funèbre qui n’a malheureusement pas été conclue et a été marquée par la violence”. Les quatre martyrs qui seront béatifiés font partie de l’histoire de l’Église du Salvador, une histoire tourmentée marquée par “un gouffre de violence fratricide qui a arraché la vie d’innombrables victimes innocentes, dont la plupart ne sont connues que de Dieu”. Il nous semble providentiel, poursuivent-ils, de pouvoir vénérer un jésuite salvadorien, un franciscain italien et deux laïcs de notre peuple, un jeune et un vieux, qui ont en commun d’avoir versé leur sang pour le Christ au milieu du vacarme de la guerre… Chacun de ces témoins de la foi apporte une contribution originale qu’il offre à l’Église pour qu’elle reste fidèle à sa mission”.
Dans l’attente de la béatification, les Évêques invitent les fidèles à ouvrir leur cœur à la Parole de Dieu, à faire connaissance avec les nouveaux bienheureux et à se laisser interpeller par leur témoignage : ” nos martyrs sont les témoins crédibles d’une Église ouverte, d’une Église compatissante et miséricordieuse, d’une Église qui annonce le Royaume de Dieu en paroles et en actes “. Ils appellent donc à une préparation spirituelle, annoncent quelques aides pour soutenir ce cheminement, et invitent tous les baptisés à être des “martyrs”, c’est-à-dire des “témoins” de Jésus-Christ dans les différentes situations de la vie et des bâtisseurs du Royaume de Dieu comme l’ont été les martyrs bénis.