AMÉRIQUE/PÉROU- Des concentrateurs d’oxygène de l’Espagne à la forêt péruvienne

 151 total views,  1 views today

Toledo – L’Archidiocèse espagnol de Toledo a envoyé au Pérou trois concentrateurs d’oxygène pour soigner les personnes souffrant de Covid-19. La Pastorale de la Santé et la Délégation Missionnaire Diocésaine de Tolède continuent à travailler pour atténuer les conséquences du Covid-19 aux plus nécessiteux de la Prélature de Moyobamba .
La Prélature de Moyobamba est confiée par le Saint-Siège à l’Archidiocèse de Tolède . Le Patron est l’Apôtre Santiago. Par la bulle “Romanus Pontifex” du 7 mars 1948, Pie XII sépare le département de San Martín du diocèse de Chachapoyas et crée la prélature de Moyobamba, la première du Pérou, la rendant suffragante de l’Archidiocèse métropolitain de Trujillo. Selon l’Annuaire pontifical, la Prélature territoriale de Moyobamba compte 763 795 habitants, dont 645 000 sont catholiques, sur une superficie de 39 419 kilomètres carrés. Il y a 28 prêtres diocésains et 13 religieux, 15 religieux non prêtres et 86 religieuses. L’Église catholique gère 11 institutions caritatives et d’aide sociale.
Grâce aux dons de l’entreprise Linde Healthcare Spain et de l’entrepreneur Ricardo Lavandeira Adán, trois concentrateurs d’oxygène ont été envoyés au Pérou, avec la collaboration de la délégation des missions de Córdoba. Les responsables de cette initiative sont la Pastorale de la santé et la Délégation diocésaine des missions de l’Archidiocèse deTolède. Dans la note envoyée à Fides, ces derniers rappelle que la situation provoquée par la pandémie de Covid-19 a encore aggravé les situations de pauvreté qui existaient déjà dans la Prélature de Moyobamba, comme d’ailleurs dans de nombreuses régions du monde.
En particulier, dans la région de San Martín, située dans la zone de la jungle péruvienne, les possibilités de développement ont été considérablement réduites. Les soins de santé ont été mis sous pression, s’appuyant sur des ressources très rares, notamment pour le traitement des maladies respiratoires résultant de la pandémie de Covid-19. Ce n’est pas la première fois que la délégation de la mission de Tolède soutient des initiatives urgentes liées aux différentes phases de la pandémie dans de nombreuses régions du monde, contribuant ainsi au travail des missionnaires.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.