AMÉRIQUE/PÉROU – “Plan bicentenaire” : la contribution des missionnaires travaillant dans la forêt amazonienne

 140 total views,  4 views today

Sepahua – Le 28 juillet, le Pérou célèbre ses 200 ans d’indépendance, et donc de naissance en tant que nation. Le Bicentenaire tombe dans une période marquée par le peu d’envie de faire la fête en raison du fort impact que génère la pandémie de Covid-19, mais qui renforce encore le regard vers l’avenir, avec l’espoir de construire un pays selon les valeurs de sa Constitution républicaine.
Ce regard vers l’avenir est spécifié dans le “Plan du Bicentenaire”, qui consiste en des mesures stratégiques convenues par l’Accord national, composé de différentes forces politiques et sociales et d’autres institutions du pays. Le plan prévoit de construire l’avenir à travers 6 axes stratégiques qui projettent le Pérou vers 2050 : Droits fondamentaux et dignité des personnes ; Opportunités et accès aux services ; État et gouvernement ; Économie, compétitivité et emploi ; Développement régional et infrastructures ; Ressources naturelles et environnement.
Face à cette proposition, les instituts missionnaires, en particulier ceux qui travaillent dans des zones éloignées de la capitale, se sont demandés comment réaliser leur travail de manière à répondre à la stratégie du Plan du Bicentenaire, surtout si l’on considère que chaque zone est très différente des autres sur le plan géographique, social, économique et culturel. Fides a reçu la réponse des missionnaires dominicains, qui travaillent dans la forêt péruvienne.
Radio Sepahua et “Selvas Amazonicas” se sont associés pour apporter une petite contribution, du point de vue amazonien, à travers des micro-vidéos qui montrent directement et concrètement l’engagement des individus et des communautés sur ces axes de développement.
La première vidéo, diffusée et partagée sur les médias sociaux ces jours-ci, porte sur les progrès économiques de la population. Tout au long de l’histoire, la forêt péruvienne a présenté des indicateurs économiques inquiétants. La pauvreté au niveau national, en 2020, a atteint un tiers de la population et l’Amazonie n’y est pas étrangère. La situation de pauvreté, et d’extrême pauvreté, est abordée par des initiatives qui, à partir de leur propre famille, cherchent des alternatives pour améliorer l’économie. Le plan bicentenaire fixe un certain nombre d’objectifs, dont l’un consiste à sortir les Péruviens de la pauvreté. Depuis la forêt, une vision globale est demandée, la participation de tous à l’agenda du Bicentenaire est demandée.
Grâce à ce travail conjoint entre Selvas Amazónicas et Radio Sepahua, nous pourrons connaître l’expérience d’individus et de familles entières engagés à prendre soin de leurs petites terres agricoles, leur seule source de subsistance.
Le travail des missionnaires parvient à créer de véritables communautés de vie et de développement, où la solidarité est réelle au sein de la population. Grâce à la formation, à l’évangélisation et à l’engagement dans des initiatives sociales, on peut constater une réponse communautaire solidaire.
Pour en savoir plus sur ce travail missionnaire, vous pouvez visiter la page Facebook de Selvas Amazónicas et Radio Sepahua.