ASIE/BANGLADESH – Des aides aux musulmans nécessiteux durant le ramadan de la part de bouddhistes

Dacca – « Nous distribuons le dîner de la rupture du jeune aux frères et sœurs musulmans au cours du ramadan afin de contribuer à l’harmonie religieuse et à l’humanité. Chaque religion parle de l’humanité, et c’est ce sentiment qui nous anime ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le moine bouddhiste Buddhapriya Mahathero, Président des mécènes du monastère bouddhiste de Dhammarajika, dans la zone de Bashabo Sabujbagh de lacapitale, Dhaka. Le moine raconte à Fides que, voici huit ans, il marchait dans les rues de Dacca et qu’il a vu de nombreux musulmans pauvres en attente de nourriture durant le ramadan. Ainsi il a pensé de lancer une initiative de solidarité interreligieuse. Depuis lors, chaque jour du ramadan, 500 repas du soir sont distribués aux musulmans les plus pauvres vivant dans les environs du monastère bouddhiste où réside Buddhapriya Mahathero, dans le cadre d’une initiative qui provoque beaucoup de gratitude.
Mahammad Iqubal, l’un des musulmans bénéficiaires, indique : « Le comportement des bouddhistes est un bon exemple dans ce pays. Il marque un rapport exemplaire de foi et d’harmonie ».
Les chrétiens ont, eu aussi, apprécié cette initiative. Shymol Rozario, un jeune catholique qui vit dans la même zone de Dacca va au bureau dans les environs du monastère bouddhiste et déclare à Fides : « Je pense que les bouddhistes font actuellement une œuvre excellente en faisant preuve de leur compassion et de leur générosité. Ils nous enseignent la solidarité, le respect pour l’autre foi, qui est très important en cette époque où la violence religieuse est fréquente ».
Le monastère de Dharmarajika fut fondé en 1960 et est connu à Dacca pour l’engagement social de ses moins. A l’intérieur du complexe religieux, les moines gèrent un orphelinat, une école et une clinique. Chaque jour, ils distribuent également de l’eau potable aux habitants du lieu qui souffrent du manque d’eau.
Le Bangladesh est un pays dans lequel les musulmans représentent 90% de la population, les hindous 8,5%, les bouddhistes 0,5% et les chrétiens 0,2% aux cotés d’autres minorités religieuses animistes.

da: www.fides.org
I contenuti del sito sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale