ASIE/BANGLADESH – “Rencontre sur le mariage ” : les couples chrétiens redécouvrent la richesse du Sacrement

 16 total views,  1 views today

Dacca – La vie conjugale est une vie de patience, de pardon et d’écoute. C’est une vie d’enrichissement mutuel, grâce à la présence et à la force que Jésus-Christ donne. C’est un long voyage ensemble, éclairé et soutenu par la grâce de Dieu. C’est ce qu’ont réalisé de nombreux couples chrétiens mariés au Bangladesh grâce à la présence et à l’action apostolique de “Worldwide Marriage Encounter”, un mouvement international présent dans 100 nations, qui œuvre dans le pays depuis 1995. Liton Gomes, un homme d’affaires catholique de 55 ans vivant à Dhaka, raconte à Fides : ” J’ai eu un problème de compréhension avec ma femme pendant neuf ans après notre mariage. Grâce à Sœur Pauline Nadeau, nous avons participé aux séminaires de Worldwide Marriage Encounter. Ils m’ont aidé à mieux comprendre ma femme, à surmonter les pièges et les obstacles dans notre relation interpersonnelle, et maintenant nous vivons une vie de couple heureuse”.
Agnes Gomes, une femme au foyer de Gazipur, partage son histoire avec Fides : ” Mon mari avait des attitudes violentes et imposantes envers moi. Une religieuse a suggéré que nous participions au week-end organisé par Worldwide Marriage Encounter. Nous nous sommes retrouvés. De conjoints malheureux, nous avons trouvé un chemin de sérénité, d’écoute et de joie”.
Agnes Gomes et Liton Gomes ont remercié la missionnaire canadienne de Sainte-Croix, Sr Pauline Nadeau, décédée d’un cancer à Montréal, Canada, le 30 août dernier, à l’âge de 92 ans. La religieuse, qui est arrivée au Pakistan oriental en 1955, a effectué un travail missionnaire dans ce pays pendant 54 ans. Elle a découvert les problèmes des couples catholiques et a cherché un moyen de les aider, en lançant le Worldwide Marriage Encounter au Bangladesh.
Mgr Gervas Rozario, Évêque de Rajshahi et vice-président de la Conférence épiscopale du Bangladesh , déclare à Fides : ” Pour la première fois, Sr Nadeau a commencé à conseiller directement les couples catholiques dans le Centre de pastorale familiale. Elle a également promu et organisé le mouvement Marriage Encounter dans ce pays, en invitant des couples des Philippines et de l’Inde”.
Mgr Gervas a travaillé avec Sr Nadeau dans le mouvement Worldwide Marriage Encounter et a appris combien il était important pour elle d’être au service des couples : ” Elle se souciait des couples en difficulté et voulait les aider à avoir une vie de couple heureuse. Nous nous souviendrons d’elle pendant de nombreux jours”. Sœur Nadeau a créé une équipe Marriage Encounter au Bangladesh, portant cet apostolat dans tout le pays : ” Des centaines de couples en ont bénéficié “, note l’évêque. Outre les couples mariés, le clergé et les religieux qui participent aux séminaires Marriage Encounter apprennent à mieux gérer les relations interpersonnelles dans leur vie religieuse et communautaire.
Depuis 1979, Sœur Pauline Nadeau s’est engagée dans la pastorale familiale de l’Église et est devenue un point de référence. En 1991, elle a joué un rôle clé dans l’organisation du premier séminaire national sur la famille à Dhaka, qui a attiré 150 couples catholiques de tout le pays. Après des années de consultation et de travail pastoral, Worldwide Marriage Encounter Bangladesh a officiellement débuté en 1995 en sélectionnant un couple et un prêtre comme première équipe chargée de promouvoir les séminaires de formation et d’expérience pour les époux, dans le but d’aider les couples mariés à redécouvrir la profondeur et la grâce du sacrement reçu et le bonheur dans la vie conjugale et familiale.