ASIE/CAMBODGE – Les catholiques et les bouddhistes célèbrent ensemble le “Temps pour la création”

 26 total views,  11 views today

Battambang – Au Cambodge, le “Temps de la Création” est une occasion féconde pour développer le dialogue, l’amitié et de profondes relations interreligieuses entre chrétiens et bouddhistes. Comme l’a appris l’Agence Fides, à partir du 1er septembre, les prêtres catholiques et les moines bouddhistes du Cambodge ont commencé à se réunir et à planter des arbres ensemble pour célébrer la “Journée de prière pour l’environnement” et la saison spéciale au cours de laquelle, au niveau universel, les chrétiens mettent l’accent sur la protection de la Création. “Nous avons tous la responsabilité de sauvegarder la maison commune dans laquelle nous vivons”, déclare Mgr Enrique Figaredo, Préfet apostolique de Battambang, en invitant tout le monde à célébrer le “temps de la création”, du 1er septembre au 4 octobre, conformément à l’encyclique “Laudato Si'” de 2015 du pape François sur le soin de la maison commune.
Dans la Préfecture Apostolique de Battambang, au nord-ouest du Cambodge, à environ 300 kilomètres de la capitale Phnom Penh, “nous faisons la joyeuse expérience de travailler avec les moines bouddhistes pour le bien de l’environnement, de la société, les uns à côté des autres, unis pour un avenir meilleur”, a déclaré Mgr Figaredo. Depuis cinq ans, à l’occasion du “temps de la création”, catholiques et bouddhistes ont pris cette initiative pour prendre soin du territoire et donner l’exemple à tous les citoyens, quelle que soit leur croyance religieuse. “Nous avons besoin d’un plus grand engagement de notre part et, dans le même temps, il est important d’éduquer les jeunes à réaliser ce même engagement”, note Mgr Figaredo. Et d’expliquer : “C’est une question d’amour de la vie : si nous aimons notre vie et celle de notre prochain, nous devons protéger et prendre soin de l’environnement car c’est un don que nous avons reçu de Dieu, c’est l’œuvre de ses mains”, a-t-il déclaré. “Même si nous avons des croyances, des nationalités, des ethnies et des cultures différentes, nous sommes des êtres humains, tous appelés à travailler ensemble pour l’unité et la solidarité”, a-t-il déclaré.
Au Cambodge en particulier, travailler ensemble pour protéger l’environnement naturel et la création “est aussi une façon de promouvoir la paix, la solidarité et la compréhension entre nous tous, en semant le bien dans la société”, note le Préfet. Dans cet esprit, la Préfecture de Battambang célèbre également la “Journée du dialogue interreligieux” en septembre, avec des accents et des initiatives qui touchent et impliquent le “Temps de la création”.