ASIE/ÉMIRATS ARABES – Dialogue entre l’Orient et l’Occident en musique, pour “connecter les âmes”

 11 total views,  1 views today

Dubaï – ” Connecter les âmes ” : c’est dans cet esprit que les 17 et 18 novembre, à l’occasion de l’Expo 2020, au cours de la semaine consacrée au thème de la ” Tolérance et de l’Inclusion “, le spectacle – inspiré d’une histoire des Mille et Une Nuits – intitulé ” Les deux lunes ” sera mis en scène à Dubaï. Avec en toile de fond le ” Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune “, signé le 4 février 2019 par le Pape François et le grand imam d’al-Azhar, Ahmad Al-Tayyeb, le projet ” Les deux lunes ” est né de la collaboration entre l’Université de Naples L’Orientale, la Fondation World Youth Orchestra et l’Université IULM de Milan, et a reçu le soutien de la Fondation ” Culture et Art “, qui promeut les initiatives culturelles et artistiques sous le signe de la solidarité et de l’interculturalité. Le spectacle, entre musique et action théâtrale, trace un chemin qui traverse et unit deux cultures et religions différentes mais intrinsèquement liées l’une à l’autre : le monde arabo-islamique et le monde occidental-chrétien. Grâce au langage universel de la musique, le public est invité à franchir toutes les barrières linguistiques et culturelles, toutes les frontières géographiques, pour raconter une merveilleuse histoire d’inclusion, de paix et de tolérance.
Le spectacle met en scène les musiciens de l’Orchestre mondial des jeunes, qui sont des jeunes du monde entier, issus de milieux, de cultures, de langues et de religions différents. ” C’est une histoire pleine de métaphores, qui représente parfaitement les deux faces d’une même réalité : deux cultures, l’occidentale et l’orientale, qui se confrontent en utilisant l’outil privilégié de l’art comme un message particulier de fraternité, d’amour et de beauté “, explique à Fides le directeur artistique de la Fondation World Youth Orchestra, Maestro Damiano Giuranna.
“J’ai toujours été convaincu que les arts, y compris la musique, jouent un rôle majeur dans la croissance culturelle et spirituelle de l’individu et dans la formation de la conscience, en éliminant les différences en faveur de l’inclusion sociale des individus et du dialogue constructif entre les peuples”, déclare le professeur Emmanuele F. M. Emanuele, président de la Fondation “Terzo Pilastro”, qui comprend la Fondation “Culture et Art”.
Le projet “Le due Lune” jette donc un pont idéal entre des mondes, des cultures et des religions différents, sous le signe du dialogue, de la fraternité et de l’universalité des valeurs humaines, représentées par la musique, la littérature et la poésie.