ASIE/INDONESIE – Prière nationale pour la fin de la pandémie

 337 total views,  1 views today

Jakarta – “Nous nous comportons de la meilleure façon possible, en respectant les protocoles, et pour le reste nous nous en remettons à Dieu qui a toujours ses plans insondables, que les êtres humains ne comprennent pas. Nous croyons au pouvoir de la prière “, a déclaré à l’Agence Fides le Père Heri Wibowo, prêtre catholique et secrétaire exécutif de la Commission pour les affaires inter-religieuses de la Conférence épiscopale d’Indonésie, présentant l’initiative de la grande prière nationale lancée par les institutions civiles, et acceptée par l’Église catholique et les autres communautés religieuses indonésiennes, pour invoquer auprès de Dieu la fin de la pandémie.
L’appel à une courte période de prière quotidienne d’une minute a été lancé à tous les citoyens par le ministère indonésien des affaires religieuses, qui a demandé un engagement matériel et spirituel de tous les concitoyens, appelant à un effort collectif de solidarité et d’unité nationale. Dans son appel, le ministère a noté que “des dizaines de patients souffrant de Cvid-19 n’ont pas accès aux hôpitaux, pas d’accès à l’inhumation, pas d’accès aux services funéraires”, tandis que des centaines de médecins et d’infirmières ont contracté le virus, qu’il n’y a pas de lits disponibles dans les hôpitaux et qu’il y a une pénurie d’oxygène. Le ministre des affaires religieuses, Yaqut Choli Quomas, a déclaré publiquement : “En tant que croyants de toutes les religions, nous savons que la prière est le meilleur moyen d’implorer l’intervention de Dieu et de redonner espoir et optimisme à chacun d’entre nous”. Lancée le 11 juillet, la campagne nationale de prière quotidienne a reçu le soutien du président Joko Widodo, qui a déclaré : “En cette période très difficile, alors que nous déployons tous les efforts matériels nécessaires pour empêcher la propagation rapide du Covid-19, unissons également nos énergies spirituelles par la prière. Nous espérons la participation active de tout le peuple indonésien.
Le 11 juillet, la nation tout entière s’est arrêtée pour observer une minute de silence et des milliers de personnes se sont jointes à elle via la chaîne YouTube officielle du ministère. Les catholiques indonésiens ont accueilli cette campagne baptisée “Hening Cipta Indonesia” en la publiant sur leurs plateformes de médias sociaux et en la diffusant auprès des communautés de l’archipel. “Jusqu’à présent, l’administration indonésienne a fait beaucoup de bonnes choses pour aider à la guérison des patients du Covid-19 par tous les moyens. Une chose est nécessaire en tant que nation : prier ensemble au même moment. Par un moment de silence au niveau national, nous prions pour les médecins et les agents de santé décédés, nous prions pour la guérison de tous les malades, nous prions pour la fin de la pandémie “, explique à Fides Yohanes Bayu Samodro, secrétaire de la Direction générale de la communauté catholique, au sein du ministère des Affaires religieuses.
La large participation populaire enregistrée par l’initiative lancée le 11 juillet a incité les responsables civils et religieux à poursuivre la campagne de prière, qui se poursuit quotidiennement, sous le slogan “Priez à la maison : la nation frappe à la porte du paradis”. Cette initiative a été publiquement approuvée et soutenue par le Cardinal Ignatius Suharyo, Archevêque de Jakarta, et d’autres éminentsChefs religieux de la nation indonésienne. “Que Signire fasse fleurir l’esprit d’unité communautaire, le sens de la vraie fraternité et la compassion pour les autres dans chaque Indonésien en ce moment difficile”, a déclaré le Cardinal dans sa prière.