ASIE/IRAQ – Le projet de construction d’une église à Ur des Chaldéens prend son envol

 89 total views,  1 views today

Bagdad – Une église qui sera construite à Ur des Chaldéens, dans le gouvernorat irakien de Dhi Qar, sera également équipée d’une salle de réunion pour accueillir les pèlerins chrétiens d’Irak et du monde entier qui veulent atteindre le lieu où le voyage du prophète Abraham vers la Terre Promise a commencé. C’est le projet – et aussi le rêve – que vient de présenter l’ingénieur chaldéen Adour Ftouhi Boutros Katelma au Patriarche chaldéen Louis Raphaël Sako. L’ingénieur irakien comme le rapportent les médias du Patriarcat chaldéen, a présenté le projet comme un don, offrant de fournir les fonds nécessaires à sa réalisation. Le Cardinal Sako a encouragé et béni l’initiative en suggérant de dédier l’église à Abraham le père de tous les croyants, et de donner à la salle de réunion des pèlerins le nom du Pape François, qui a également visité Ur des Chaldéens au cours de son voyage apostolique le 6 mars dernier. Lors de la rencontre entre l’ingénieur Boutros Katelma et le Patriarche Sako, il est apparu que le Premier ministre irakien Mustafa al Kadhimi a également exprimé son approbation du projet.
“Sur cette place, devant la demeure d’Abraham notre père, j’ai l’impression de rentrer chez moi”. C’est ainsi que le Pape François avait commencé son discours le 6 mars 2021 dans la plaine d’Ur des Chaldéens, dans l’un des moments clés de sa visite apostolique en Irak, après avoir été reçu à Nadjaf par le Grand Ayatollah Ali al Sistani. Ce fut un événement partagé par les représentants des communautés de foi présentes dans le pays et offert comme un “signe de bénédiction et d’espoir pour l’Irak, pour le Moyen-Orient et pour le monde entier”, dans la confiance que “le Ciel ne s’est pas lassé de la Terre : Dieu aime chaque peuple, chacune de ses filles et chacun de ses fils”. Dans son discours, précédé de lectures du livre de la Genèse et du Coran et de quatre témoignages, le Pape avait reproposé le voyage d’Abraham d’Ur à la Terre promise comme une figure du voyage que tous les croyants et toute la famille humaine sont appelés à faire pour traverser les ténèbres du temps présent et accueillir le “rêve de Dieu”, qui a créé tous les êtres humains pour le bonheur. “Dieu a demandé à Abraham de regarder le ciel et de compter les étoiles. Dans ces étoiles, il a vu la promesse de sa descendance, il nous a vus. Et aujourd’hui, nous, juifs, chrétiens et musulmans, avec nos frères et sœurs d’autres religions, nous honorons notre père Abraham en faisant comme lui : nous regardons vers les cieux et nous marchons sur la terre “, avait dit l’Évêque de Rome.
Une douzaine de représentants de différentes Églises chrétiennes du monde entier se sont rendus samedi 8 mai à Ur des Chaldéens et ont prié ensemble à la demeure d’Abraham, dans un acte ecclésial et œcuménique unique qui exprime également l’espoir de voir le flux des pèlerinages chrétiens dans cette région reprendre et croître bientôt.