ASIE/MALAISIE – L’Église de Malaisie cesse de diffuser les liturgies en continu et célèbre “en présence”

di | 05/28/2022

Kota Kinabalu – Les diocèses de Malaisie ont décidé d’arrêter le streaming dans les paroisses pour encourager les fidèles à participer aux liturgies et aux célébrations en présence. Dans une note publiée par le diocèse de Kot à Kinabalu, dans l’État malaisien de Sabah , l’archevêque John Wong demande au clergé, aux religieux et aux laïcs d’arrêter la transmission en ligne des messes, pour réactiver le mode normal de participation en présence.
Comme les mesures gouvernementales le permettent, et alors que le pays semble être entré dans la phase endémique du Covid -19, la note précise : ” tout le monde doit retourner assister physiquement à la messe, comme à l’époque pré-pandémique “. À l’époque de la pandémie de Covid-19, le gouvernement a également imposé des restrictions aux services religieux. Les diocèses ont commencé à diffuser les célébrations, en appliquant les procédures prescrites.
Dans une deuxième phase, la fréquentation des églises a été à nouveau autorisée avec une capacité limitée. Aujourd’hui, les mesures autorisent à nouveau la pleine capacité des fidèles dans les églises et les chapelles, mais recommandent l’utilisation de masques. “Avec le retour à la participation physique aux messes, une plus grande communion et fraternité sera favorisée dans nos communautés”, affirme l’Archevêque dans la note envoyée à Fides.
Dans l’État de Sabah, mais dans l’autre diocèse de Sandakan, une célébration solennelle et émouvante, en présence d’environ 500 fidèles, a été celle de l’ordination sacerdotale du septième prêtre local, le Père Raymond Lee Seng Huat, célébrée il y a quelques jours dans la cathédrale Sainte-Marie, et présidée par l’évêque Julius Dusin Gitom.
“Avec le baptême et la confirmation, tous les fidèles du Christ sont appelés à être des prophètes pour proclamer la Bonne Nouvelle. Chaque fois que Dieu appelle, il envoie les chrétiens en mission. Certains, comme le père Raymond, sont appelés au ministère sacerdotal. Le sacrement de l’ordre confère une grâce permanente : ce don ne peut être retiré car il est l’œuvre de l’Esprit Saint, qui est fidèle pour toujours”, a déclaré Mgr Julius Gitom. Le père Raymond a déclaré que “sa vocation sacerdotale est une manifestation de la grâce et de l’amour de Dieu, et c’est une bénédiction d’être prêtre pour toujours”.
La foi catholique a été introduite à Sabah par les prêtres de Mill Hill en 1883, lorsque les missionnaires ont établi la première mission catholique.

Read More

I contenuti del sito fides.org sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.