ASIE/MALAISIE – Une femme à la tête de l’hebdomadaire catholique Herald

 535 total views,  1 views today

Kuala Lumpur – Les Évêques de Malaisie ont nommé la première femme directrice de l’hebdomadaire catholique ” Herald ” : il s’agit de Patricia Pereira, qui a pris la responsabilité du magazine à partir du 1er juillet. Mme Pereira a été pendant quatre ans responsable des relations avec les médias à l’Archidiocèse de Kuala Lumpur. Elle a commencé à travailler comme rédactrice du Herald de 1996 à 2006, puis a quitté le journal pour poursuivre une expérience de communication dans le monde de l’entreprise. Aujourd’hui, elle revient pour diriger l’hebdomadaire historique et important de l’Église catholique en Malaisie.
En présentant la laïque catholique Pereira dans cette nouvelle fonction , Mgr Sebastian Francis, Évêque de Penang, Mgr Julian Leow, Archevêque de Kuala Lumpur et Mgr Bernard Paul, Évêque de Malacca-Johore, ont déclaré : “Pereira apporte avec elle des années d’expérience dans le domaine des médias et de la communication, tant dans l’Église que dans le secteur privé. Nous sommes convaincus qu’il s’acquittera de ses fonctions de directeur pour le bien de l’Église et de la communauté.”
Le père jésuite Lawrence Andrew, directeur sortant, qui a lancé les publications et servi le Herald pendant 27 ans, a déclaré à Fides : ” En l’an 2020, frappé par la pandémie, ce support imprimé a été transformé en un e-paper qui est actuellement diffusé en Malaisie et au-delà. Patricia Pereira apporte avec elle la contribution féminine qui mettra en évidence la tendresse que le Pape François exige de l’Église.” Depuis sa création le 8 septembre 1994 dans l’Archidiocèse de Kuala Lumpur, le père Andrew a étendu la distribution du Herald à toute la Malaisie péninsulaire et finalement aux États malaisiens de Sabah et Sarawak, faisant de ce dernier un instrument non seulement du diocèse mais de toute l’Église catholique malaisienne.
Dans leur mission de communication de l’actualité et des valeurs chrétiennes, le père Andrew et son équipe sont devenus un point de référence dans les diocèses. La bataille juridique pour permettre à la publication de désigner Dieu par le terme “Allah”, normalement utilisé par les communautés catholiques indigènes de Malaisie, a été historique. Pendant la pandémie de Covid-19, le père Andrew a veillé à ce que le Herald puisse continuer à toucher le plus grand nombre de lecteurs possible grâce au format numérique.
“J’aborde mon nouveau rôle avec enthousiasme et un peu d’appréhension. Je suis enthousiasmé par cette grande opportunité qui m’est offerte en tant que laïc appelé à assumer cette responsabilité”, a déclaré Mme. Pereira à Fides.
La nouvelle directrice rappelle que “le pape François a demandé que les femmes puissent être présentes dans les instances dirigeantes de l’Église, et ma nomination est la preuve que l’Église malaisienne a toujours été ouverte en permettant aux femmes de jouer des rôles de premier plan. Il y a une prise de conscience et une acceptation du fait que les laïcs, en particulier les femmes, peuvent apporter une contribution précieuse à l’Église, en fonction de leur spécificité.” “Je pense qu’il est très important d’écouter la voix des lecteurs, de connaître et de comprendre leurs préférences et leurs besoins”, ajoute-t-elle.
En 2020, le Centre de recherche catholique dirigé par le père Clarence Devadass a mené une enquête sur les médias catholiques et certains des changements que le directeur entend apporter seront également basés sur les résultats de cette enquête. “Je vois notre publication, le Herald Malaysia, comme un grand outil d’évangélisation, de catéchèse, de formation, d’enrichissement de la foi catholique”, note-t-elle. “Notre retour sur investissement ne se mesure pas en argent ou en profit financier, mais en termes de croissance des lecteurs dans la foi, dans la spiritualité, dans la culture, dans l’amour de l’Église.” L’objectif de ce travail sera de “créer une relation symbiotique entre la version imprimée et la version en ligne, qui se complètent l’une l’autre.”
La Malaisie est une nation multiculturelle et multi-religieuse de 31 millions d’habitants, dont 61% sont de confession islamique, environ 20% sont bouddhistes, 9,2% chrétiens . Les deux tiers des 2,6 millions de chrétiens vivent dans l’est de la Malaisie, dans les États de Sabah et de Sarawak , où ils représentent 30 % de la population.