ASIE – Mgr Dell’Oro : “La nouvelle Conférence épiscopale profitera à la mission de l’Eglise en Asie centrale”

 253 total views,  1 views today

Karaganda – La création de la nouvelle Conférence épiscopale d’Asie centrale – qui réunira les Évêques du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan, du Kirghizistan, du Turkménistan et du Tadjikistan – représente une opportunité pour la maturation de l’Église dans cette zone. Adelio Dell’Oro, Évêque du diocèse de Karaganda dit : “Nous sommes très heureux de la naissance de cette nouvelle Conférence épiscopale. Elle est le résultat de deux années de travail qui permettra à la présence catholique dans ce pays de croître et de mûrir. Nous aurons l’occasion de donner un plus grand sens à notre mission ici, de comprendre ce que signifie se trouver sur un territoire à majorité musulmane ou orthodoxe après trente ans d’indépendance de ces pays pour lesquels il s’agit d’une question importante. De cette façon, nous pourrons reprendre un chemin commun, dans la perspective de la synodalité, comme cela s’est produit dans la période qui a suivi immédiatement la chute de l’Union soviétique. En 1991, en effet, il n’y avait qu’une seule Administration Apostolique basée au Kazakhstan, qui comprenait également le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan. Cela a facilité un échange entre les différentes réalités, qui se sont réunies régulièrement. Cependant, lorsque la Missio sui iuris a été créée dans les quatre autres pays, les activités communes ont diminué et sont devenues rares.
Le nouvel organe, officiellement créé à la suite d’un décret publié par la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples le 8 septembre 2021, nous permettra de répondre ensemble aux questions critiques et aux défis communs et, en même temps, de nous soutenir mutuellement dans la résolution des problèmes spécifiques à chaque pays : “Le modus operandi est que, avant de se réunir, chacun de nous propose des questions qu’il considère importantes. Le modus operandi est le suivant : avant de se réunir, chacun d’entre nous propose des questions qu’il juge importantes. En fait, ce qui, jusqu’à récemment, ne se passait qu’entre les différents diocèses, se passe maintenant aussi entre les Églises de cinq États. Cette collaboration est très intéressante, de même que toutes les initiatives qui nous amèneront à travailler ensemble seront fondamentales”.
Parmi ces initiatives, il y a le webinaire “La mission d’évangélisation en Asie centrale au moment d’Evangelii Gaudium – Contexte, difficultés, perspectives”, promu par l’Union Pontificale Missionnaire et prévu pour les 12 et 13 octobre 2021. À partir de données historiques et d’expériences pastorales, la rencontre analysera les diverses réalités de la présence catholique dans les États d’Asie centrale, en mettant l’accent sur l’évangélisation, la charité et la formation.
Mgr Dell’Oro conclut : ” Le webinaire abordera de nombreux sujets intéressants pour la vie de l’Église d’Asie centrale et sera donc l’occasion de stimuler la réflexion sur l’état actuel de notre mission et les perspectives d’avenir. Les défis sont en effet nombreux : le premier est certainement de surmonter une foi qui n’est parfois liée qu’aux rites et aux traditions apportés ici par les premiers missionnaires. Nous apprécions grandement leur courage et nous leur devons beaucoup, mais maintenant nous devons aller plus loin et faire comprendre aux gens qu’il y a une raison pour laquelle le Seigneur les a voulus ici après la douloureuse histoire d’athéisme imposée par l’URSS”.