ASIE/MYANMAR – Six nouveaux prêtres salésiens, “don et espoir pour la nation”

 274 total views,  5 views today

Mandalay – “L’ordination de six nouveaux prêtres salésiens est un grand cadeau et une injection d’espoir pour la nation. La mission de chacun d’eux est de proclamer et de vivre l’Évangile et d’être le Bon Pasteur en ce temps de crise “, a déclaré à l’Agence Fides Mgr Marco Tin Win, Archevêque de Mandalay, qui a présidé la Sainte Messe solennelle d’ordination qui s’est tenue hier, 24 juin, à Aniskan, Pyin Oo Lwin, dans la région de Mandalay.
Les six prêtres nouvellement ordonnés sont d’ethnies différentes et assureront un service pastoral dans quatre diocèses différents du Myanmar. L’Archevêque Tin Win a souligné le rôle important des prêtres dans les périodes de crise et de difficultés que connaît la nation : “Ce sont des hommes de Dieu, ils sont généralement respectés, ils sont proches des gens, ils donnent consolation et espoir. Dans cette peur, même nos Églises sont sujettes aux raids et aux fouilles de l’armée. Les prêtres sont courageux mais prudents. Ils aident souvent les pauvres, les personnes vulnérables et les malades dans la clandestinité. Pour leur travail humanitaire de proximité auprès des nécessiteux, ils peuvent être accusés de soutenir des groupes armés et être arrêtés”, note-t-il.
“Ce sont des hommes qui montrent le visage miséricordieux du Père envers chaque homme et qui, avec la prière et le don des sacrements, sont le lien entre la communauté et le Père céleste. Prions pour que le Myanmar ait toujours des prêtres, et des prêtres saints”, a-t-il conclu. S’adressant aux nouveaux prêtres, l’Évêque a déclaré que la vie d’un prêtre est “comme une promenade à vélo”, et qu’il faut être attentif à tous les obstacles et être prudent, mais continuer à pédaler sur le voyage vers le Royaume de Dieu.”
Les prêtres vont enrichir la Famille salésienne du Myanmar qui est présente dans le pays depuis 1939 et qui compte actuellement des communautés à Mandalay, Myitkyina, Anisakan, Pyin Oo Lwin, Thibaw et Kalay Myo. La vice-province de Marie Auxiliatrice compte environ 60 religieux, 2 Évêques tandis que les sœurs salésiennes Filles de Marie Auxiliatrice sont environ 50 et qu’il y a des centaines de coopérateurs et de volontaires laïcs. Les salésiens répondent aux besoins des enfants, des jeunes et de leurs familles en temps de crise, en s’engageant avant tout dans des œuvres éducatives et des activités pastorales.