ASIE/PAKISTAN – Des jeunes prient pour la fin de la pandémie

 578 total views,  5 views today

Karachi – ” Répondant à l’appel du Saint-Père, le Pape François, à prier intensément pour la fin de la pandémie de Covid-19, le mouvement Jésus Jeunes a organisé une Adoration Eucharistique, avec une prière d’intercession intitulée ‘Jours de Miséricorde’. Nous voulons prier pour le monde qui souffre à cause de la pandémie de Covid-19, et nous nous confions aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie “, déclare à l’Agence Fides Shoy Thomas, coordinateur de ” Jesus Youth International “, un mouvement laïc catholique présent dans plus de 40 pays du monde, dont le Pakistan, l’Inde, le Sri Lanka, le Bangladesh, Singapour, la Thaïlande, la Malaisie et le Cambodge.
Shoy Thomas a ajouté : “L’initiative est inspirée par un verset de l’Évangile : “Seigneur, celui que tu aimes est malade” et implique des milliers de nos membres et d’autres croyants au Pakistan, au Sri Lanka et en Inde. Les groupes d’intercession de la Jeunesse de Jésus dans les différents pays dirigent l’adoration eucharistique, et grâce au web, d’autres groupes peuvent se joindre à la louange.”
Shoy Thomas note : “La propagation du coronavirus a créé des ravages dans de nombreux pays, dont l’Inde, qui a été fortement touchée lors de la deuxième vague, ainsi que dans de nombreux autres pays et dans la vie de chacun d’entre nous.” Il ajoute : “En ce moment difficile, nous avons pensé, en tant que famille de croyants, enfants d’un seul Père, nous réunir pour invoquer la miséricorde de Dieu sur nous tous et prier pour tous ceux qui sont malades du virus et ont besoin de guérison, pour tous ceux qui souffrent dans cette pandémie.”
Et le responsable conclut : “Parallèlement à ce temps d’adoration eucharistique, nos différents groupes dans divers pays ont également organisé des réunions de prière avec la récitation du Rosaire et du chapelet de la Miséricorde divine pour le monde qui souffre de la propagation du coronavirus.”
Jesus Youth, un mouvement laïc catholique né en Inde en 1985, existe au Pakistan depuis 2008 et a été officiellement approuvé par le Saint-Siège au cours de l’année 2016.