ASIE/PHILIPPINES – L’Église catholique célèbre le temps de la création dans l’esprit de Laudato si’

 15 total views,  1 views today

Manille – L’Église catholique des Philippines vit et célèbre avec une pleine implication le “Temps de la Création”. Les Évêques philippins ont exhorté les prêtres, les religieuses, les laïcs, les familles, les communautés et les mouvements catholiques à sauvegarder la Création, don de Dieu, en respectant chaque créature, la dignité de la vie humaine, l’environnement. Dans une lettre pastorale à l’occasion du “Temps de la création”, que l’Église universelle célèbre du 1er septembre au 4 octobre, l’Archevêque Romulo G. Valles de Davao, Président sortant de la Conférence des Évêques catholiques des Philippines , a déclaré : “Notre maison commune est au bord de la catastrophe. Il est urgent d’agir. Nous espérons que ce temps de la création nous amènera à renouveler notre engagement à agir pour faire en sorte que toute la création ait un foyer sûr et sain dans lequel elle puisse s’épanouir et participer au renouvellement de l’Oikos de Dieu.
“Soyez des intendants responsables de la création”, a déclaré le Cardinal Jose Advincula, Archevêque de Manille, lors de la célébration d’ouverture du “temps de la création” le 1er septembre, appelant tous les fidèles à “protéger la création de Dieu non pas comme un monopole, mais comme un don à partager avec tous”. “Ce que nous avons reçu en cadeau, nous devons le donner en cadeau. C’est là qu’entre en jeu la dimension missionnaire de notre temps de création”, a déclaré le Cardinal Advincula, s’exprimant dans la cathédrale de l’Immaculée Conception à Manille. Et “les dons de Dieu ne peuvent être utilisés au détriment ou à l’avantage des autres. Jésus nous enseigne que les dons ne doivent pas être monopolisés par quelques-uns seulement. Les dons doivent être partagés et doivent profiter à tous”, a-t-il ajouté. “Joignons-nous au Pape François dans son intention de prière pour que nous fassions tous des choix courageux en faveur d’un mode de vie simple et écologiquement durable”, a déclaré le Cardinal. “Et avec l’inspiration de Saint François d’Assise, entreprenons ce Temps de la Création avec gratitude pour les dons que nous avons reçus et avec la ferme détermination de partager et d’être des intendants responsables des dons de Dieu”, a-t-il ajouté.
Du 1er septembre au 4 octobre, jour de la fête de saint François, toutes les communautés chrétiennes du monde entier célèbrent la beauté et la bonté de la création. Cette célébration mondiale a débuté en 1989 avec la reconnaissance de la Journée de la création par le Patriarcat œcuménique le 1er septembre et est désormais adoptée par l’ensemble de la communauté œcuménique.
L’Église philippine a prolongé le temps de la création d’une semaine supplémentaire, jusqu’au 10 octobre, un dimanche consacré aux peuples indigènes du pays. Les Évêques exhortent tout le monde à célébrer les 2Temps de la création” avec les familles, les communautés et les paroisses, conformément à l’encyclique Laudato si’ de 2015 du pape François sur le soin de la maison commune.
Diverses activités ont été organisées dans tout le pays pour lancer la “Plate-forme d’action Laudato Si'”, un programme de sept ans pour vivre ensemble Laudato Si’. Dans la lettre pastorale distribuée par les Évêques dans tous les diocèses, les fidèles sont également invités à signer une pétition demandant aux institutions internationales de faire davantage pour protéger la planète et donc l’humanité. “Invitez vos familles et vos amis à signer cette pétition pour les deux prochaines grandes réunions sur la biodiversité et le changement climatique”, a déclaré Mgr Valles.
“La Conférence des Nations unies sur la biodiversité rassemble des nations du monde entier pour s’attaquer au problème de la perte de biodiversité, tandis que la Conférence des Nations unies sur le changement climatique traite de l’urgence de la crise climatique. Ces deux questions, le climat et la biodiversité, sont étroitement liées : le changement climatique devrait devenir un facteur de plus en plus important dans la perte de biodiversité”, explique la lettre.
Citant le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, les Évêques philippins déclarent : “Le monde est dangereusement proche d’un réchauffement climatique irréversible causé sans équivoque par les activités humaines. C’est dans ce contexte que nous sommes appelés à célébrer le temps de la création, en renouvelant et en respectant notre maison commune qui est au bord de l’effondrement”.
Déjà en 2003, à travers la Déclaration Pastorale du Conseil Permanent, “Célébrer le Jour de la Création et le Temps de la Création”, la CBCP a demandé à toutes les communautés locales d’observer et de célébrer le “Temps de la Création”. En 2015, le Pape François a officiellement ajouté la “Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création” au calendrier catholique en tant que journée de prière à célébrer chaque année au niveau universel. En 2016, le pape a officiellement invité tous les catholiques du monde à la célébrer dans le cadre du “temps de la création”, un mois spécial pour réfléchir, sensibiliser et agir. Cette année, le thème du Temps de la création est “Un foyer pour tous”. Renouveler l’Oikos de Dieu”.