ASIE/SRI LANKA – Journée du clergé indigène et contribution à l’œuvre pontificale de Saint Pierre Apôtre

 478 total views,  1 views today

Colombo – “C’est toi que j’ai pris des extrémités de la terre, que j’ai appelé des régions les plus lointaines et que je t’ai dit : ‘Tu es mon serviteur, je t’ai choisi, je ne t’ai pas rejeté'” : le thème de la Journée spéciale du clergé autochtone s’inspire du passage biblique d’Isaïe qui, organisée par la Direction nationale des Œuvres Pontificales Missionnaires au Sri Lanka, sera célébrée demain 25 juillet et vise à sensibiliser aux vocations sacerdotales et à la formation des jeunes en chemin vers le sacerdoce. “Tu es mon serviteur, mon élu”, peut-on lire sur l’affiche préparée par les OPM sri-lankaise et distribuée dans tous les diocèses du pays. Les fidèles, malgré les temps difficiles marqués par la pandémie de Covid-19, fréquenteront les églises, se rassemblant dans la prière pour les vocations autochtones.
” La Journée – explique à l’Agence Fides le père Basil R. Fernando, Directeur National des OPM au Sri Lanka, sera également l’occasion d’une collecte nationale spéciale en faveur de l’Œuvre Pontificale de Saint Pierre Apôtre qui, parmi les Œuvres Pontificales Missionnaires, s’occupe spécifiquement de la vie des séminaires et des formateurs. “De cette façon, poursuit le directeur, toute l’Église du Sri Lanka entend contribuer à avoir à cœur la formation du clergé à la fois dans notre nation, mais aussi dans tous les autres pays du monde, avec un horizon universel qui est toujours celui de l’Église catholique”. Nous vivons des temps très difficiles, les blessures de la maladie, de la pauvreté et de l’indigence se font sentir, les gens souffrent des fermetures imposées à cause de la pandémie, et de nombreuses familles ont de grandes difficultés à assurer leur subsistance quotidienne, aujourd’hui surtout dans la partie occidentale du Sri Lanka.
Malgré tout cela, la foi nous pousse à élargir notre regard, à considérer tous ceux qui souffrent dans le monde, à prier et à aider matériellement la vie de l’Église et la formation des “ouvriers de la vigne du Seigneur”. Pour cette raison, les fidèles des 12 diocèses du pays, qui ont reçu il y a un mois une enveloppe de toutes les paroisses pour donner leur offrande, contribueront avec leur cœur et avec un grand sacrifice à l’œuvre de Saint Pierre Apôtre, en offrant leur don lors de la célébration eucharistique de demain 25 juillet”. Les contributions collectées iront avant tout aux grands et petits séminaires pour aider le travail de formation des futurs prêtres. Parallèlement à la collecte, des prières spéciales seront récitées lors des messes afin que de plus en plus de jeunes répondent à l’appel du Seigneur à devenir prêtres.
La Journée du Clergé Indigène fait explicitement référence à l’Œuvre de Saint Pierre Apôtre, fondée en France en 1889 par l’action de deux femmes, Stéphanie et Jeanne Bigard, avec l’idée de préparer et de contribuer matériellement et spirituellement à l’évangélisation, en aidant à développer le clergé indigène dans chaque nation.
Selon l’Annuaire statistique de l’Église catholique , au Sri Lanka, sur une population de 21,8 millions d’habitants, on compte 1,6 million de catholiques, 953 prêtres catholiques diocésains et 580 prêtres appartenant à des congrégations religieuses.