ASIE/VIETNAM – En ce mois de la mission, les activités liturgiques et pastorales reprennent

 13 total views,  1 views today

Ho Chi Minh Ville – La situation de pandémie étant sous contrôle dans de nombreuses régions du Vietnam, de nombreux diocèses catholiques ont rouvert leurs églises aux fidèles depuis le 1er octobre qui coïncide avec le début du mois missionnaire et ceci dans le respect des nouvelles dispositions du gouvernement central. Bien que la fréquentation soit limitée et contrôlée, les activités manufacturières et commerciales ont également repris progressivement et de nombreuses personnes reprennent le travail et une vie normale. Les fidèles vietnamiens sont heureux de pouvoir à nouveau participer directement aux célébrations eucharistiques, après plus de quatre mois d’absence : ” Nous pouvons assouvir notre faim du pain eucharistique “, disent-ils.
Comme le rappelle la lettre pastorale de Mgr Joseph Nguyen Nang, Archevêque de l’archidiocèse de Ho Chi Minh : ” Pour les catholiques, la messe est essentielle, tant dans la dimension personnelle de la rencontre avec Dieu à travers le sacrement de la communion, que dans la dimension communautaire, réunie autour d’un prêtre. La messe en ligne ne remplace pas la présence en personne mais, elle nourrit la foi de ceux en cas de difficulté, ne peuvent pas se rendre à l’église, notamment les malades, les personnes âgées et les enfants”.
Au début du mois d’octobre, qui est le Mois des Missions et aussi le mois du Rosaire, le chant marial résonne dans les communautés catholiques et le Rosaire est prié. Même dans les petites villes, les communautés de fidèles se réunissent chaque soir en petits groupes d’une vingtaine de personnes dans différents quartiers ou paroisses. En plus d’offrir des prières à la Vierge Marie, afin qu’elle soulage les souffrances de tant de personnes pendant la pandémie, la prière du Rosaire dite en communauté, dans les rues, a pour effet de témoigner de la foi et du Royaume de Dieu aux non-chrétiens.
Mgr Alfonso Nguyen Huu Long, Évêque du diocèse de Vinh, dans sa Lettre pastorale publiée à l’occasion de l’Octobre missionnaire et envoyée à l’Agence Fides, affirme : ” Avec la Journée mondiale des missions, tout le mois d’octobre est consacré à la prière et à l’évangélisation. L’Église est toujours en mouvement : tous les fidèles baptisés, l’Évêque, les prêtres, les religieux, les séminaristes et les jeunes doivent être conscients qu’ils sont appelés à la mission, pour témoigner de Jésus-Christ à ceux qui ne le connaissent pas”.
“Cela doit nous encourager à prier, à vivre et à diffuser encore plus la Bonne Nouvelle, afin que chaque catholique puisse donner l’amour de Dieu à ceux qui l’entourent, en premier lieu aux amis, aux collègues et aux voisins, en priant et en vivant avec charité, selon un style de vie humble marqué par un amour sincère pour les autres.
Le texte conclut : ” Au milieu des événements tragiques et des effets négatifs de la pandémie, il y a un grand besoin de générosité, de bienveillance et de service consciencieux. Pour chaque catholique, c’est une occasion précieuse de remplir la mission d’aider et d’aimer son prochain, en donnant la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu à ceux qui l’entourent”.