ASIE/VIETNAM – Trente-quatre nouveaux prêtres du diocèse de Vinh, qui seront également missionnaires “fidei donum” dans d’autres territoires

 210 total views,  1 views today

Vinh – “C’est un jour de grande joie, un jour de grande bénédiction dans le diocèse de Vinh, qui se réjouit pour 34 nouveaux prêtres qui seront également missionnaires, partout où le Seigneur les appellera pour annoncer et témoigner de l’Évangile” : c’est ainsi que Mgr Alphonso Nguyen Huu Long, Évêque de Vinh, a présenté la messe solennelle d’ordination sacerdotale qu’il a présidée dans le diocèse de Vinh hier, 25 juillet. Comme l’a appris Fides, l’Évêque a noté : “Nous vivons ce moment de grand bonheur, à un moment de grande souffrance dans de nombreuses parties du monde, en particulier alors que de nombreuses personnes luttent durement contre la pandémie de Covid-19 au Vietnam. Cette messe d’ordination sacerdotale aurait dû être célébrée en présence de tous les prêtres du diocèse, ainsi que de nombreux autres religieux, séminaristes et fidèles. Nous la célébrons en présence d’un petit groupe, de la manière la plus simple et dans le respect des protocoles de précaution anti-Covid-19”.
Les nouveaux prêtres, a fait remarquer l’Évêque, seront, précisément dans cette situation dramatique, comme le “bon Samaritain”, apportant soins et miséricorde aux cœurs blessés, et ils seront également missionnaires dans des lieux éloignés ou même dans trois diocèses, là où le Seigneur les appellera à vivre. “L’évangélisation, a-t-il rappelé, est la tâche de tout baptisé ; la mission de tout prêtre est de conduire les hommes et les femmes à Dieu pour avoir le don du salut et de la vie éternelle”. Vinh est un diocèse où les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée sont nombreuses. L’Évêque a rappelé : “Les prêtres sont appelés à montrer leur disponibilité et leur joie lorsqu’ils sont envoyés pour un service pastoral ou pour une mission dans des zones reculées, dans les campagnes pauvres ou dans des régions difficiles à atteindre. Les personnes se trouvant dans des lieux de conflit, de catastrophes naturelles ou de risque élevé de contagion de pandémies ont vraiment besoin de la présence des prêtres pour bénéficier d’un réconfort matériel et spirituel, d’une aide pour surmonter la douleur et d’une espérance”.
Les prêtres, a déclaré Mgr Alphonso Nguyen Huu Long, sont des apôtres et ont été choisis par Jésus pour travailler dans sa vigne. Aujourd’hui, dans notre monde, il n’est pas facile de trouver des jeunes prêts à donner leur vie pour servir des personnes dans des endroits difficiles et dangereux. Mais le Seigneur continue d’appeler des jeunes prêts à porter la semence de la foi et de l’amour de Dieu aux frères et sœurs en difficulté”.
L’Évêque a ensuite expliqué qu’il fera don de certains prêtres à d’autres diocèses qui en ont besoin, les envoyant en mission “afin que tous les fidèles puissent avoir un bon accès à la Bonne Nouvelle de l’Évangile”. “Dans le contexte de la pénurie de prêtres, et alors que la population souffre gravement de la pandémie et d’autres causes, après un discernement dans la prière, j’ai décidé de partager la moitié de ces nouveaux prêtres avec des territoires isolés, dans d’autres diocèses qui manquent de prêtres. En particulier, ils seront “fidei donum” dans le diocèse de Hung Hoa, dans le nord du Vietnam, qui couvre 10 provinces dans les zones de montagne et de plaine, avec environ 250.000 fidèles mais un nombre limité de presbytères”.
Il a ajouté : “Dans le diocèse de Vinh, nous sommes bénis par Dieu car il nous a donné tant de prêtres et nous sommes heureux de partager ce don précieux avec des endroits où les gens ont un grand besoin d’un prêtre. Nous demandons à nos nouveaux prêtres de consacrer leur vie au service et à la gloire de Dieu pour le reste de leur vie, sans se soucier de l’endroit où ils vivront, mais en pensant uniquement à amener les âmes à Dieu”. S’adressant aux nouveaux prêtres, il a déclaré : “Vous montrerez votre amour pour Dieu et votre ardeur, en obtenant de nombreux fruits de la foi, en disant dans votre cœur : “Seigneur, je viens pour faire ta volonté”. Remercions Dieu de nous avoir donné 34 nouveaux prêtres, pour porter la Bonne Nouvelle, prêts à prendre soin des pauvres et des personnes vulnérables”.
Dans cette phase de la pandémie, les catholiques du Vietnam, dans tous les diocèses, s’efforcent de répondre aux besoins matériels et spirituels fondamentaux des personnes se trouvant dans les zones de quarantaine et des autres personnes dans le besoin. Des prêtres, des religieux et des laïcs catholiques se portent volontaires pour servir, sur le plan pastoral et spirituel, les patients des hôpitaux Covid, considérés comme un site à haut risque d’infection.