EUROPA/ITALIE – Le meurtrier de Don Roberto Malgesini, “le prêtre des derniers”, condamné à la prison à vie

 21 total views,  1 views today

Côme – Le tunisien de 56 ans Ridha Mahmoudi qui avait agressé et poignardé Don Roberto Malgesini le 15 septembre 2020, a été condamné à la prison à vie. Les juges ont rejeté la demande de la défense de déclarer Mahmoudi incapable de comprendre ou d’accorder une expertise psychiatrique. Le procureur avait fait valoir que le meurtrier était conscient de ce qu’il faisait au moment du crime et que celui-ci avait été prémédité.
Don Roberto Malgesini, 51 ans, originaire de la Valteline, a été assassiné à Côme, dans le centre de la ville, non loin de la paroisse dont il était collaborateur, peu après 7 heures du matin. Alors qu’il chargeait sa voiture de nourriture et de boissons qu’il allait distribuer, comme il le faisait tous les jours, aux personnes vivant dans la rue, il a été abattu d’un coup de couteau dans le dos. Alors qu’il chargeait sa voiture de nourriture et de boissons qu’il allait distribuer, comme il le faisait chaque jour, aux personnes vivant dans la rue, le prêtre a été abattu d’un coup de couteau dans le dos. Le père Roberto était connu pour son dévouement particulier en faveur des sans-abri, des migrants et des marginaux .
“Il était un saint prêtre, nous sommes tous appelés à reprendre son héritage. Toute la communauté chrétienne doit poursuivre son engagement jusqu’au bout”, a déclaré l’évêque du diocèse de Côme, Monseigneur Oscar Cantoni, lors des funérailles du père Roberto dans sa ville natale. Il a choisi, en communion avec l’évêque, de prendre soin des derniers, d’accepter leur fragilité… il avait une délicate attention d’amour pour tous et tous étaient attirés par sa capacité à les accueillir, dans la gratuité et sans jugement”.