EUROPE/POLOGNE – Les animateurs OPM sont “les mains, le cœur et l’esprit du Pape” : École d’animateurs missionnaires 2021

 178 total views,  1 views today

Varsovie – La Direction nationale des Œuvres Pontificales Missionnaires de Pologne a promu, selon une longue tradition, la première année de l’école en ligne pour animateurs missionnaires, à laquelle 70 personnes se sont inscrites. Parmi les participants qui appartenaient à 33 diocèses,il y avait 5 prêtres et 6 religieuses mais la plupart étaient des laïcs.
Selon la note envoyée à l’Agence Fides par la Direction Nationale des OPM, La messe d’ouverture a été célébrée dans la chapelle du bureau des OPM, présidée par le père Maciej Będziński, Directeur National, qui avait également participé à ce cours dans sa jeunesse. Au cours de l’homélie, il a rappelé que la tradition de l’école d’animateurs missionnaires en Pologne a presque un quart de siècle : “Nous avons toujours besoin de personnes formées et engagées dans l’animation missionnaire”. Il a ensuite souligné que les OPM sont les mains, l’esprit et le cœur du pape : ” Des mains qui aident avec le cœur, pour que les OPM vivent la nature missionnaire de l’Église, et avec l’esprit, les initiatives et les projets doivent toujours être en ligne avec les initiatives de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. ” Remerciant les participants de leur présence, il a souligné l’importance des animateurs missionnaires : “Nous avons grand besoin de votre collaboration. Le Christ appelle chacun de vous comme animateur : catéchiste, parent, prêtre ou religieuse”.
La première conférence, donnée par le père Maciej Będzinski, portait sur l’Œuvre Pontificale de la Propagation de la foi. A la fin, ceux qui ont une expérience dans l’animation missionnaire, ont partagé leurs connaissances et la réalisation d’idées. Le chapelet à la Divine Miséricorde, animé par Sœur Monika Juszka RMI, Secrétaire Nationale de l’Œuvre Pontificale de l’Enfance Missionnaire, a ouvert les travaux de la deuxième partie de la journée, qui a vu l’intervention du Père Simeon Stacher, OFM, missionnaire au Maroc et Directeur National de l’OPM, qui a partagé sa vaste expérience du travail missionnaire. “Lorsque des opportunités se présentent pour élargir votre expérience missionnaire, vous devriez toujours les saisir. Les missions sont une grande symphonie, et tous les instruments doivent être utilisés”, a-t-il encouragé.
La soirée était consacrée au thème “Jeunesse et mission”. L’orateur invité était Mgr Tomasz Atłas, Directeur National en Pologne de 2010 à 2020, travaillant actuellement au Secrétariat général de l’Œuvre Pontificale Saint-Pierre-Apôtre, à Rome. “Cette réunion d’aujourd’hui est la base de l’organisation du travail d’animation pour toute l’année. Sans un homme concret qui vit l’esprit des OPM, il n’y aura pas d’activités concrètes”, a-t-il souligné. La table ronde “Les jeunes pour les missions” a été dominée par le thème de l’implication des jeunes dans le travail missionnaire à travers le volontariat missionnaire, qui prend différentes formes, comme en témoignent certaines expériences de jeunes impliqués.
Le deuxième jour de l’école a commencé par la présentation des membres de l’équipe de la Direction Nationale des OPM et des projets futurs. Sœur Monika Juszka RMI, a ensuite présenté l’Œuvre Pontificale de l’Enfance Missionnaire, dont elle est secrétaire nationale, en illustrant son histoire, ses activités et le matériel disponible. Sœur Monika a également présenté le Synode missionnaire des enfants prévu pour septembre 2022. Le Père Luca Bovio IMC, Secrétaire National de l’Union Pontificale Missionnaire , a ensuite expliqué la nature et l’objectif de l’UPM.
Les ateliers font partie intégrante de l’école d’animateurs missionnaires. Cette année, Karolina et Karol Fromont ont parlé des méthodes d’évangélisation. Le Père Marcin Zaguła, des Missionnaires d’Afrique, missionnaire depuis longtemps au Burkina Faso, a partagé sa riche expérience.
Le dernier moment de l’École des animateurs missionnaires 2021 a été l’acte de confier tous les participants et de tous les animateurs missionnaires à la Vierge, et leur envoi missionnaire, au cours de la prière qui s’est tenue dans la chapelle des Missionnaires de la Consolata, à Kiełpin.