EUROPE/ROUMANIE – “Plus nous partageons le don de la foi, plus il est fructueux pour nous” : visite du président des OPM en Roumanie

 23 total views,  2 views today

Bucarest – ” La visite du Président des Œuvres Pontificales Missionnaires , Mgr Giampietro Dal Toso, en Roumanie, portera des fruits abondants dans l’œuvre missionnaire de l’Église roumaine “, a déclaré à l’Agence Fides le Père Eugen Blaj, Directeur national des OPM en Roumanie. En effet, l’assemblée de la Conférence épiscopale de Roumanie s’est tenue du 20 au 22 septembre. A cette occasion, l’Archevêque Giampietro Dal Toso a été invité à présenter l’identité et les activités des OPM. Le lieu de rencontre était le monastère carmélite de Ciofliceni, situé près de Bucarest. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la préparation du mois d’octobre missionnaire et aussi en vue des “grands événements” de 2022, tels que le 200ème anniversaire de la naissance de l’Œuvre de la Propagation de la Foi et le 100ème anniversaire de sa reconnaissance comme “pontificale” ; le 150ème anniversaire de la naissance du Bienheureux P. Paolo Manna, fondateur de l’Union Pontificale Missionnaire ; le 400ème anniversaire de la fondation de la Congrégation de “Propaganda Fide”.
Au début de l’Assemblée, après la présentation des Évêques, le Président des OPM a prononcé un discours dans lequel il a insisté sur le rapport entre foi et mission : ” la croissance de la foi, a-t-il souligné, signifie aussi la croissance de la conscience missionnaire”. Il a ensuite présenté aux Évêques la nécessité de promouvoir les quatre sociétés missionnaires pontificales, chacune ayant son charisme spécifique : la Société de la Propagation de la Foi, l’Enfance Missionnaire, la Société de l’Apôtre Saint Pierre et l’Union Missionnaire.
Le Président a parlé d’un autre aspect important, celui de la relation entre l’Église particulière et l’Église universelle. La présence des OPM dans les églises particulières, a-t-il dit, est un signe de participation à l’universalité de l’Église et à la responsabilité commune de répandre la foi en Jésus-Christ afin que tous aient le salut. Les Évêques prennent conscience de leur responsabilité de partager la foi non seulement dans leurs diocèses particuliers, mais aussi dans toute l’Église universelle.
Exprimant l’espoir que les Évêques ouvriront leurs portes aux quatre OPM, le président a fait une mention spéciale de l’Enfance Missionnaire, exprimant le souhait que les enfants aient la possibilité de participer à la vie missionnaire de l’Eglise et de grandir avec un esprit missionnaire. “Le président nous a rappelé qu’une Église sans activité missionnaire mourra, alors qu’une Église missionnaire aura beaucoup de vie : en effet, plus le don de la foi est partagé, plus il est fructueux pour nous”, a souligné le père Eugen Blaj.
Après la présentation et une session de questions des Évêques pour approfondir les sujets abordés, l’Archevêque Dal Toso a présidé la Sainte Messe CER.
Le deuxième jour de la visite, le Président a été invité à visiter la Nonciature Apostolique et à faire connaissance avec le siège des OPM en Roumanie. Le soir, il a concélébré l’Eucharistie avec tous les Évêques dans la cathédrale catholique romaine Saint-Joseph de Bucarest. À cette occasion, il a invité les fidèles à vivre leur engagement missionnaire afin qu’ils puissent à leur tour encourager les autres.
En Roumanie, il y a 12 diocèses, 6 grec-catholiques de rite byzantin et 6 romano-catholiques de rite latin, plus l’Évêque de Chișinău , qui participe toujours aux réunions de la CER. Pendant la période de la pandémie, les Évêques n’ont pas eu de réunions en leur présence : pendant cette période, deux d’entre eux sont devenus émérites et ont participé en tant qu’émérites à la réunion de la CER, tandis que trois évêques n’ont pas pu assister à la réunion en raison de difficultés liées au Covid.