Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Wikipédia:AccueilLumièreSur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

mai 2008 juillet 2008
Raccourci [+]
WP:LS

Cette page et ses sous-pages mensuelles sont consacrées à l’organisation et à la maintenance du cadre Lumière sur… de la page d’accueil.

Celui-ci est rempli par l’appel de {{Wikipédia:AccueilLumièreSur/{{CURRENTDAY}} {{CURRENTMONTHNAME}} {{CURRENTYEAR}}}} (ce qui signifie que son contenu est celui du Wikipédia:AccueilLumièreSur/date, où date est la date du jour courant (heure UTC)). La fréquence de renouvellement des cadres est quotidienne.

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont uniquement ceux promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Évitez de mettre plus de 500 caractères/100 mots dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code {{clr}} afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Calendrier pour juin 2008

Articles « Lumière sur... » déjà parus sur l’accueil du mois de juin 2008 :

1er juin 2008

Saint Thomas d’Aquin, le docteur angélique, retable de Carlo Crivelli (1494)

Thomas d'Aquin (né vers 1225 à Aquin, près de Naples, en Italie du Sud, mort le 7 mars 1274 à l'abbaye de Fossanova près de Priverno) était un théologien et philosophe italien, membre de l'ordre dominicain. Considéré comme l'un des principaux maîtres de la scolastique et de la théologie catholique, il a été proclamé docteur de l'Église en 1568 (et en 1880 il est proclamé Docteur commun). Il est aussi appelé « Docteur Angélique » par l'Église. La châsse contenant son reliquaire a été transférée en l'église des Jacobins à Toulouse.

2 juin 2008

Rame MP89 à la station Hôtel de Ville.

La ligne 1 du métro de Paris est une ligne du réseau métropolitain de Paris. Cette première ligne, dont le premier tronçon a été ouvert en 1900, relie aujourd’hui la station La Défense — Grande Arche à la station Château de Vincennes. Avec une longueur de 16,5 km, elle constitue une voie de communication « est-ouest » importante pour la ville de Paris : c’est la ligne de métro la plus fréquentée du réseau avec 165,9 millions de voyageurs en 2006 et jusqu’à 561 000 personnes par jour ouvrable.

3 juin 2008

Theódoros Kolokotrónis

Theódoros Kolokotrónis (en grec Θεόδωρος Κολοκοτρώνης), né le 3 avril 1770 à Ramavouni en Messénie, dans le Péloponnèse et décédé le 15 février 1843 à Athènes, fut un général grec, héros de la Guerre d'indépendance grecque. Il était surnommé le « Vieux de Morée » car il avait cinquante ans au début du conflit.

D'abord klephte, il intégra l'armée britannique dans les îles ioniennes où il se forma au combat régulier. Il participa aux combats de la guerre d'indépendance grecque dans le Péloponnèse et y remporta des victoires importantes et symboliques pour la cause grecque (prise de Tripolizza ou bataille de Dervénakia). Il fut un des chefs du parti «militaire» lors des guerres civiles qui déchirèrent les insurgés grecs.

Après l'indépendance, ses choix politiques (soutien de Kapodistrias puis du parti russe) lui valurent l'antagonisme des Bavarois autour du roi Othon. Il fut emprisonné et condamné à mort, puis grâcié.

4 juin 2008

Façade de l'église Saint-Éloi.

Roissy-en-France est une commune française, située dans le département du Val-d'Oise et la région Île-de-France. Les habitants sont appelés les Roisséens et les Roisséennes.

Ce village a été rendu mondialement célèbre en 1974 lors de l'implantation de l'aéroport international qui porte son nom et occupe une partie de son territoire. Mais à l'écart des installations aéroportuaires, Roissy demeure un village caractéristique du Pays de France.


5 juin 2008

Le siège de Tripolizza. Gravure de Panagiotis Zografos pour les Mémoires de Yánnis Makriyánnis.

Le siège de Tripolizza entre mai et octobre 1821 fut un épisode clé de la guerre d'indépendance grecque. La prise de Tripolizza, capitale ottomane du Péloponnèse, fut la première grande victoire des Grecs insurgés sous le commandement de Theódoros Kolokotrónis. Les combats se résumèrent longtemps à des escarmouches. Les quelques tentatives de sortie se soldèrent par des échecs. Une reddition était en négociations à l'automne quand des Grecs pénétrèrent par surprise dans la ville le 5 octobre. La quasi-totalité de la population turque fut alors massacrée. On estime qu'un peu plus de 30 000 personnes, hommes, femmes et enfants, devaient s'y trouver au début du siège. En octobre, la population était tombée à 15 000, suite aux nombreux décès à cause des combats, de la famine ou des épidémies, mais grâce aussi à quelques évacuations. Après la reddition de la ville, les troupes grecques exterminèrent près de 8 000 personnes et pillèrent la cité.

6 juin 2008

Le lac lors de la sécheresse de 2003.

Le Grand Lac Salé, en anglais Great Salt Lake, est un lac du Nord de l’État de l’Utah aux États-Unis. Il s’agit du plus grand lac salé de l’hémisphère Ouest, le quatrième lac endoréique du monde et il fait partie des cinquante plus grands lacs de la planète.

Une année ordinaire, la superficie du lac est de 4 400 km2 mais sa taille fluctue selon le volume des précipitations. Ainsi, en 1963, le lac ne recouvrait plus que 2 460 km2 alors que sa taille était de 8 547 km2 en 1983.

Le lac actuel est un vestige d’un vaste lac préhistorique - le lac Bonneville - qui s’étendait sur toute la partie occidentale de l’Utah durant la Préhistoire. Bien qu’on le surnomme parfois la « Mer morte américaine », le lac attire une multitude d’oiseaux comme le limicole ou le phalarope de Wilson.

7 juin 2008

Milton Friedman est un économiste américain né le 31 juillet 1912 à New York et décédé le 16 novembre 2006 à San Francisco considéré comme l’un des économistes les plus influents du XXe siècle. Titulaire du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel de l’année 1976, il fut un ardent défenseur du libéralisme. Homme actif tant au point de vue théorique que pratique ; il fut à l’origine du courant monétariste et le fondateur de l’École monétariste de Chicago mais aussi commentateur politique et essayiste à succès.

Deux œuvres ont particulièrement touché le grand public : son livre publié en 1962 Capitalisme et liberté et sa série d’interventions télévisées réalisées en 1980 Free to Choose. Dans Capitalisme et liberté il explique sa théorie selon laquelle la réduction du rôle de l’État dans une économie de marché est le seul moyen d’atteindre la liberté politique et économique. Plus tard, dans La liberté du choix (1980), Friedman cherche à démontrer la supériorité du libéralisme sur les autres systèmes économiques.

8 juin 2008

Saint François de Sales

Saint François de Sales (15671622), né au château de Sales près de Thorens-Glières en Savoie, est un saint et docteur de l'Église catholique. Issu d'une famille aristocratique, il choisit le chemin de la foi et devint l'un des théologiens les plus considérés au sein du christianisme. Ce grand prêcheur accéda au siège d'évêque de Genève. Il fonda l'ordre religieux de la Visitation. Il exerça une influence marquante à l'intérieur de sa religion mais également envers les détenteurs du pouvoir temporel que furent, entre autres, le roi de France ou le duc de Savoie. Consacrant sa vie à Dieu, il renonça à tous ses titres de noblesse. Homme d'écriture, il laissa une somme importante d'ouvrages, témoignage de sa vision de la vie. Il reste de nos jours le saint patron des journalistes et des écrivains, et cela en raison de son usage précoce du progrès que constituait l'avènement de l'imprimerie. Ses publications imprimées comptent parmi les tout premiers journaux catholiques au monde.

9 juin 2008

Étoile de Donald sur le Walk of Fame, à Hollywood

Donald Duck est un personnage de fiction développé, entre autres, par l’animateur Dick Lundy en 1934 pour le compte des studios Disney. Sa première apparition au cinéma a lieu le 9 juin 1934 sous la forme d’un canard en costume de marin, dans le film Une petite poule avisée (The Wise Little Hen).

Ce canard grincheux et colérique sert au début de sa carrière cinématographique de contrepoint au gentil Mickey Mouse. Il devient rapidement héros de sa propre série de dessins animés, avant de connaître une extension exponentielle de son univers grâce à la bande dessinée sous la plume de grands scénaristes-dessinateurs américains et italiens, tels que Carl Barks ou Don Rosa. L’importance du personnage lui-même s’efface un peu devant les nombreux autres personnages créés dans l’univers des canards de Disney, qu’ils soient proches comme son oncle Balthazar Picsou ou plus éloignés comme Myster Mask.

10 juin 2008

William Tubman, 19e président de la République du Libéria

William Tubman, de son nom complet William Vacanarat Shadrach Tubman (25 novembre 1895 à Harper au Libéria – 23 juillet 1971 à Londres), était un homme politique d’origine américano-libérienne, qui fut président de la République du Liberia de 1944 jusqu’à sa mort en 1971.

Considéré comme le « père du Libéria moderne », sa présidence est marquée par l’afflux d’investissements étrangers dans son pays et par sa modernisation. Le Libéria connaît alors une certaine prospérité. Il mena également une politique d’unité nationale dans le but de réduire les écarts sociaux et politiques entre Américano-Libériens et les Libériens autochtones. Toutefois, au fur et à mesure de ses années au pouvoir, sa manière de gouverner devint de plus en plus dictatoriale.

11 juin 2008

Le mont Fuji vu depuis le Kawaguchiko.

Le mont Fuji (富士山, fujisan?) est une montagne du centre du Japon qui se trouve sur la côte sud de l'île de Honshū, au sud-ouest de l'agglomération de Tōkyō. Avec 3 776 mètres d'altitude, il est le point culminant du Japon. Situé dans une région où se rejoignent les plaques tectoniques pacifique, eurasienne et philippine, la montagne est un stratovolcan toujours considéré comme actif, sa dernière éruption s'étant produite fin 1707, bien que le risque éruptif soit actuellement considéré comme faible.

À son sommet a été construit un observatoire météorologique et malgré les conditions climatiques rigoureuses, la montagne est une destination extrêmement populaire en particulier pour les Japonais, qu'ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu'il représente. Il a ainsi été le sujet principal ou le cadre de nombreuses œuvres artistiques, notamment picturales au cours des siècles. Pourtant, cette fréquentation fragilise l'environnement et des actions sont menées en vue d'une reconnaissance par l'UNESCO.

12 juin 2008

Euclide

La géométrie euclidienne commence avec les Éléments d'Euclide, qui est à la fois une somme des connaissances géométriques de l'époque et une tentative de formalisation mathématique de ces connaissances. Les notions de droite, de plan, de longueur, d'aire y sont exposées de façon axiomatisée. La conception de la géométrie est alors intimement liée à la vision de l'espace physique ambiant au sens classique du terme.

Les conceptions géométriques connaissent, depuis les travaux d'Euclide, des évolutions suivant trois axes principaux :

  1. Pour vérifier les critères de rigueur logique actuels, la définition axiomatique subit de profonds changements, l'objet mathématique restant néanmoins le même.
  2. Pour ne plus se limiter aux dimensions deux et trois et pour permettre l'élaboration d'une théorie plus puissante, un modèle algébrique de la géométrie est envisagé. L'espace euclidien est maintenant défini comme un espace vectoriel ou affine réel de dimension finie muni d'un produit scalaire.
  3. Enfin, la structure géométrique euclidienne n'est plus la seule envisageable ; il est établi qu'il existe d'autres géométries cohérentes.

13 juin 2008

Martin Luther King, 1964

Le révérend Martin Luther King Jr est un pasteur baptiste afro-américain né à Atlanta (États-Unis) le 15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.

Militant non violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté, il organise et dirige des actions tel le Boycott des bus de Montgomery pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités. Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l’emploi et la liberté : « I have a dream » (J’ai un rêve). Il est soutenu par John F. Kennedy dans la lutte contre la discrimination raciale ; la plupart de ces droits seront promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson.

14 juin 2008

Gélules de paracétamol, l'une des nombreuses formes galéniques proposée en vente dans les pharmacies.

Le paracétamol, aussi appelé acétaminophène, est un médicament de la classe des antalgiques antipyrétiques non salicylés. Il est ainsi utilisé contre la fièvre et la douleur. Contrairement aux AINS (comme l'aspirine), il n'a pas d'action anti-inflammatoire. Dans le cadre de douleurs plus fortes, le paracétamol peut être associé à un autre analgésique.

Le nom paracétamol vient de la contraction de para-acétyl-amino-phénol. Acétaminophène quant à lui provient de N-acétyl-para-aminophénol.

Le paracétamol est le médicament le plus prescrit en France — les trois médicaments les plus prescrits sont tous à base de paracétamol et totalisent plus 260 millions de doses. Il comporte en effet l'avantage de pouvoir être prescrit chez la majorité de la population et d'être dénué d'effets indésirables sérieux lorsqu'il est utilisé aux doses recommandées. En cas de surdosage, le paracétamol est très toxique pour le foie et est chaque année la cause de nombreux décès.

15 juin 2008

Charles V de France, dit Charles le Sage

Charles V de France, dit Charles le Sage (né à Vincennes, le 21 janvier 1338 - mort à Beauté-sur-Marne, le 16 septembre 1380), est roi de France de 1364 à 1380. Son règne marque la fin de la première partie de la guerre de Cent Ans : il réussit à récupérer toutes les terres perdues par ses prédécesseurs, restaure l’autorité de l’État et relève le royaume de ses ruines.

Il est, un temps, proche du mouvement réformateur. En 1357, il se retrouve à la tête d’une monarchie contrôlée, alors que son père Jean le Bon est prisonnier des Anglais. Bien que confronté aux ambitions de Charles de Navarre et aux manœuvres d’Étienne Marcel, il sauve la couronne des Valois alors que le pays sombre dans la guerre civile. Couronné en 1364, il restaure l’autorité royale en la fondant sur l’État de droit et en poursuivant la politique de monnaie forte instaurée par les conseillers de son père. Ce faisant, un parallèle s’établit entre son règne et celui de Saint Louis qui reste la référence du bon gouvernement pour l’époque.

16 juin 2008

Félix Houphouët-Boigny

Félix Houphouët-Boigny (serait né Dia Houphouët le 18 octobre 1905 à N'Gokro (Yamoussoukro) selon la biographie officielle - mort le 7 décembre 1993), surnommé « le sage » ou même « Nanan Boigny » ou « Nanan Houphouet », est le « père » de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Successivement chef traditionnel, médecin, planteur, leader syndical, député ivoirien en France, ministre de gouvernements français, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, maire d’Abidjan, Premier ministre ivoirien et premier président de la Côte d’Ivoire de 1960 à 1993, Félix Houphouët-Boigny tient un rôle de premier ordre dans le processus de décolonisation de l’Afrique, et domine jusqu’à la fin de sa vie, la scène politique de son pays natal.

17 juin 2008

Brasserie Solibra à Abidjan, Côte d'Ivoire

La Société de limonaderies et brasseries d’Afrique (SOLIBRA) est une société anonyme de droit ivoirien créée en 1955 sous l’appellation « Société de limonaderies et glaces d’Abidjan » (SOCIGLACE) et alors spécialisée dans la fabrication de boissons gazeuses et de glace. Elle prend son nom actuel en 1958 lorsqu’elle s’assure le concours de la société anonyme « Brasserie Artois » (plus importante brasserie de Belgique) et ouvre ses activités au marché de la bière en Côte d’Ivoire.

Depuis 1994, la Société de limonaderies et brasseries d’Afrique a été rachetée par le groupe BGI (Brasseries et glacières internationales, filiale du Groupe Castel).

La Solibra, qui a un capital de 4 110 000 000 FCFA au 31 décembre 2004, est cotée à la bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) où elle a obtenu le 3e prix Palmes BRVM de l’édition 2006.

18 juin 2008

Logo-panneau de la ville de South Park.

South Park est une série télévisée d’animation américaine, créée et écrite par Trey Parker et Matt Stone. La série met en scène les aventures de quatre enfants d’école primaire, nommés Stan, Kyle, Cartman et Kenny, âgés de huit-neuf ans, vivant à South Park, une petite ville du Colorado. Des phénomènes surnaturels ou des événements politiques motivent un grand nombre de leurs aventures, qui constituent souvent une peinture critique et satirique de la société américaine. La majorité des épisodes se termine par une morale introduite par la phrase : « J’ai appris un truc aujourd’hui » et/ou par une mort de Kenny.

La série est diffusée depuis le 13 août 1997 sur la chaîne Comedy Central, appartenant au réseau MTV Networks. En France, la série est diffusée depuis le 17 juillet 1998 sur Canal+, depuis 2003 sur Canal Jimmy, depuis 2002 sur Comédie ! et depuis 2005 sur Game One.

19 juin 2008

Le mont McKinley vu du nord

Le mont McKinley ou Denali en langue locale est la plus haute montagne d’Amérique du Nord. Situé au centre de l’Alaska, aux États-Unis, il culmine à 6 194 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Son altitude, son climat extrême et sa situation géographique arctique en font un des sommets les plus difficiles à escalader au monde et ce n’est qu’en 1913 que la montagne fut pour la première fois vaincue par l’homme. Depuis 1917, la montagne fait partie intégrante de la zone protégée du parc national de Denali.

20 juin 2008

Face commune de la pièce de 2 €

Les pièces commémoratives de 2 euros sont des pièces de 2 € particulières frappées par les États membres de la zone euro. Ces pièces sont destinées à commémorer des événements historiques ou célébrer des événements actuels d’importance particulière. Elles ont les mêmes caractéristiques que les pièces de 2 € standard. Elles portent d’un côté la face commune des pièces de 2 €, l’autre face différant de la face nationale habituelle. Ces pièces ont cours légal dans toute la zone euro, et peuvent être utilisées comme n’importe quelle autre pièce de 2 €. Cependant, du fait de leur rareté, ces pièces sont prisées par les collectionneurs. En décembre 2007, 28 pièces commémoratives de 2 € ont déjà été frappées - six en 2004, huit en 2005, sept en 2006, et sept en 2007 - sans compter les 13 pièces commémoratives de 2 € émises en 2007 par tous les pays de la zone euro à l’occasion du cinquantième anniversaire du traité de Rome.

21 juin 2008

Irlande-Géorgie, match de la Coupe du monde de rugby à XV 2007

L’équipe d’Irlande de rugby à XV, surnommée le XV du Trèfle, rassemble les meilleurs joueurs professionnels de la République d’Irlande et de l’Irlande du Nord, dans les compétitions internationales majeures de rugby à XV, la Coupe du monde de rugby à XV et le Tournoi des six nations (appelé Tournoi dans la suite de l’article).

L’équipe nationale de rugby d’Irlande représente à la fois la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, avec une implantation forte uniquement dans certains secteurs géographiques. Cette situation est unique au sein des équipes de rugby internationales car l’équipe d’Irlande est la seule à réunir deux entités politiques différentes, l’Irlande s’étant retrouvée divisée le 1er avril 1949. L’Irlande participe au Tournoi des six nations. Son palmarès dans cette compétition est de dix victoires, huit victoires partagées et un Grand Chelem en 1948. L’Irlande participe également à la Coupe du Monde depuis sa création.

22 juin 2008

Le kinétoscope (vendu sous le nom commercial kinetoscope peep show machine) est l’un des premiers appareils de visualisation cinématographique. Bien qu’il ne soit pas un projecteur — il a été conçu pour qu’une seule personne puisse visionner l’image par le biais d’une fenêtre — le kinétoscope fut le premier pas de ce qui allait devenir le standard de tous les appareils de projection avant l’avènement de la vidéo.

Le kinétoscope fut imaginé par l’inventeur américain Thomas Edison en 1888, après l’Exposition universelle de Paris et sa rencontre avec Émile Reynaud. Il a ensuite été réalisé par son employé, William K.L. Dickson, entre 1889 et 1892. Parallèlement, il développa le kinétographe, une caméra novatrice pour son époque.

En avril 1894, on assista à la première exposition cinématographique commerciale de l’histoire à New York, où dix kinétoscopes furent utilisés. À l’origine du développement de l’industrie cinématographique américaine, le procédé allait avoir aussi un impact majeur en Europe.

23 juin 2008

Cérès, également désignée par (1) Cérès, est la plus petite planète naine connue du système solaire et la seule située dans la ceinture d’astéroïdes. Elle fut découverte le 1er janvier 1801 par Giuseppe Piazzi et porte le nom de la déesse romaine Cérès.

Avec un diamètre d’environ 950 km, Cérès est le plus grand et le plus massif objet de la ceinture d’astéroïdes, située entre les orbites des planètes Mars et Jupiter. Elle contribue pour le tiers de la masse totale de la ceinture. Des observations récentes ont révélé qu’elle possède une forme sphérique, à la différence des formes irrégulières des corps plus petits. Sa surface est probablement composée d’un mélange de glace d’eau et de divers hydrates minéraux comme les carbonates ou l’argile. Il semble que Cérès possède un noyau rocheux et un manteau de glace. Elle pourrait héberger un océan d’eau liquide, ce qui en fait une piste possible pour la recherche de vie extraterrestre. Cérès pourrait être entourée d’une atmosphère ténue contenant de la vapeur d’eau.

La magnitude apparente de Cérès évolue entre 6,7 et 9,3, trop faible pour être visible à l’œil nu. Le 27 septembre 2007, la sonde spatiale Dawn de la NASA a été lancée afin de l’explorer (ainsi que l’astéroïde Vesta) ; elle arrivera à destination en 2015.

24 juin 2008

Le rorqual boréal (Balaenoptera borealis), est une baleine à fanons et, derrière la baleine bleue et le rorqual commun, le troisième plus grand rorqual au monde. Il est présent dans tous les océans du monde et dans toutes les mers attenantes, avec une prédilection pour la haute mer et les océans profonds. Il évite les eaux glaciales et tropicales ainsi que les mers semi-fermées. Le rorqual boréal effectue une migration annuelle des mers froides et subpolaires en été, vers les mers tempérées et subtropicales l’hiver, bien qu’on ignore ses routes de migration précises dans la plupart des régions du globe.

Ces baleines atteignent une longueur de 20 mètres et un poids de 45 tonnes. Elles ingèrent quotidiennement en moyenne 900 kg de nourriture, consistant essentiellement de copépodes, de krill, et d’autres formes de zooplancton. Elles comptent parmi les cétacés les plus véloces, avec une vitesse pouvant dépasser 50 km/h sur de courtes distances. Dans de nombreuses langues, son nom est associé au lieu noir (« sei » dans les langues scandinaves). Ce poisson migre périodiquement vers les côtes de Norvège à la même saison que ce cétacé. Suite à la pêche industrielle qui, entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, décima cette espèce avec plus de 238 000 individus capturés, le rorqual boréal est aujourd’hui reconnu « espèce protégée » par les accords internationaux, bien qu’une chasse confidentielle demeure autorisée dans le cadre de « programmes de recherche » controversés, menés par l’Islande et le Japon. Pour l’année 2006, la population mondiale de rorquals boréaux était estimée à 54 000 individus, soit près d’un cinquième de l’effectif d’avant la pêche à la baleine.

25 juin 2008

Plein est, avec la N88, en direction de Badaroux et Langogne.

Mende (en occitan Mende [ˈmende]) est une commune française, préfecture du département de la Lozère, dans la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Mendois. La ville, dont les premières traces d’habitations remontent à 200 av. J.-C., était premièrement nommée Mimata, un nom se référant aux montagnes qui l’entoure.

Mende est située entre Clermont-Ferrand et Montpellier, mais également sur l’axe Lyon-Toulouse. Au niveau administratif, la ville est très proche des autres villes du Massif Central, principalement avec Aurillac, Le Puy-en-Velay et Rodez avec qui elle formait le réseau de ville Estelle.

26 juin 2008

On appelle grand schisme d’Occident (ou Grand Schisme) la crise pontificale qui touche le catholicisme au tournant des XIVe et XVe siècles (1378 - 1418), divisant pendant 30 ans la chrétienté catholique en deux obédiences.

Cette crise survient en Europe en pleine guerre de cent ans, à la faveur des transformations d’un système féodal qui ne répond plus aux besoins d’une société en pleine mutation. En effet l’Église n’a plus le rôle culturel et social qui était le sien au début du Moyen Âge et qui l’avait rendue indispensable à l’exercice du pouvoir. Au Moyen Âge tardif, les mutations économiques induisent la création d’États modernes que l’Église n’a plus les moyens d’assujettir culturellement. Sur le terrain politique, cela se traduit par l’affrontement du roi de France Philippe le Bel et du pape Boniface VIII qui cherchent à affirmer la primauté absolue de leur pouvoir. En Italie, les luttes du pape et de l’Empereur débouchent sur l’affrontement entre Guelfes et Gibelins du XIIe au premier XIVe siècle.

Ces tensions et conflits aboutissent dans un premier temps à l’installation de la papauté à Avignon puis en 1378, au Grand schisme.

Celui ci, inscrit dans une crise profonde du sentiment et de la pensée religieuse, est marqué par deux successions pontificales simultanées, l’une à Rome et l’autre à Avignon (dont le tenant en titre est qualifié d’antipape). L’Église dont une partie du rôle social et culturel a été pris en charge par la bourgeoisie depuis le XIIIe siècle sort moralement et spirituellement affaiblie de cette crise : le gallicanisme se développe, les particularismes nationaux s’exacerbent, le sentiment religieux se modifie, de nouvelles hérésies émergent.

27 juin 2008

Pixies est un groupe de rock alternatif américain formé en 1986 à Boston, Massachusetts. Le groupe s’est séparé en janvier 1993 dans des conditions quelque peu houleuses, mais s’est reformé en avril 2004. Depuis l’origine, il est constitué de 4 membres : Black Francis (né Charles Thompson IV, et ayant aujourd’hui pour nom d’artiste Frank Black) (chant et guitare rythmique), Joey Santiago (guitare lead), Kim Deal (basse et chant) et David Lovering (batterie). Le groupe n’a rencontré qu’un modeste succès dans son pays d’origine, mais a été beaucoup mieux accueilli en Europe, sans que pour autant ses albums touchent le grand public.

La musique des Pixies puise notamment ses influences dans le punk et la surf music des années 1960, et se caractérise par sa richesse mélodique, sa dynamique particulière (couplets calmes et refrains endiablés). Les chansons étaient écrites en quasi-totalité par Black Francis, le chanteur et guitariste du groupe. Ses textes sont délibérément obscurs, souvent surréalistes, et traitent de sujets aussi divers et abscons que l’ufologie, la maladie mentale, les blessures physiques et l’inceste, avec de nombreuses références bibliques.

Le groupe est largement considéré comme l’un des fers de lance de l’explosion du rock alternatif du début des années 1990, bien qu’il se soit séparé avant d’avoir pu bénéficier pleinement de ce statut de pionnier. Leur influence s’est considérablement étendue après leur séparation. Ce statut d’artiste culte n’est sans doute pas étranger au succès de Nirvana, dont le leader Kurt Cobain a maintes fois publiquement reconnu que son groupe devait énormément aux Pixies.

28 juin 2008

Drapeau de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays de l’Océanie, au sud-ouest de l’océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites, notamment l’île Stewart et les îles Chatham.

Elle est connue pour son isolement géographique, étant séparée de l’Australie d’environ 2 000 km par la mer de Tasman. Ses voisins les plus proches sont la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji et les îles Tonga. C’est de par cet isolement qu’on y voit une faune et flore endémique très riche et variée, allant des kauri géants aux insectes weta et en passant par les kaponga et le kiwi, ces deux derniers symboles officieux du pays.

La population est majoritairement d’origine européenne, les Maori étant la minorité la plus nombreuse. Les peuples d’origine polynésienne non-maori ainsi que les asiatiques forment également d’importantes minorités, particulièrement dans les régions urbaines.

Son histoire est l’une des plus courtes parmi les pays du monde, étant l’un des derniers territoires découverts par l’Homme : en effet les Maori arrivent entre 1200 et 1300, et en 1642 elle sera « découverte » par les Européens. Ancienne colonie britannique, puis dominion en 1907, elle deviendra complètement indépendante en 1947 mais maintient de forts liens avec le Royaume-Uni ainsi qu’avec l’Australie (pays anglo-saxon le plus proche et partageant une partie de son histoire).

Le pouvoir politique est tenu par le Parlement démocratiquement élu, sous la direction du Premier ministre, le chef de gouvernement.

29 juin 2008

Le tramway à Eu, Chaussée de Picardie.

Le tramway d’Eu-Le Tréport-Mers fut mis en service en 1902 aux confins des départements de la Seine-Inférieure (aujourd’hui Seine-Maritime) et de la Somme et assura le transport des riverains et des touristes entre les trois villes pendant plus de trente ans. Avant la Première Guerre mondiale, moyen de transport populaire, le tramway, à voie métrique, véhiculait près de 500 000 voyageurs par an et des projets d’extension en direction des stations touristiques voisines de la côte d’Albâtre étaient envisagés.

Le conflit, le manque de modernisation, la concurrence des automobiles et des autobus conduisirent à un lent déclin du trafic durant les années 1920 et au début des années 1930. Le tramway dut arrêter son exploitation à la fin de l’année 1934 non sans avoir marqué durablement la mémoire locale.

30 juin 2008

Shining Force III (シャインイング フォース III?) est un jeu vidéo de rôle tactique développé par Camelot Software Planning et édité par Sega sur Saturn. Ce jeu fait partie de la série Shining et a été conçu comme une trilogie, composée de Shining Force III Scenario 1, Scenario 2 et Scenario 3. Le premier scénario est sorti le 11 décembre 1997 au Japon, le 31 mai 1998 en Amérique du Nord et le 2 juin 1998 en Europe. Les deux autres scénarios n’ont pas connu de sortie hors du Japon. Ceci dû notamment à la chute des ventes de la console de Sega, liée à la domination écrasante de la PlayStation de Sony sur le marché occidental.
Pour les joueurs qui avaient acheté les trois épisodes de la saga, Camelot offrait à partir du 3 décembre 1998, un disque bonus intitulé Shining Force III: Premium Disc.

L’histoire du jeu est centrée sur le combat de trois groupes d’aventuriers contre la « secte Bulzome », une puissante organisation qui souhaite la résurrection d’un dieu maléfique du nom de Bulzome. Au fur et à mesure du jeu, le conflit s’intensifie et la sûreté du monde devient un problème majeur.

Premier épisode de la série Shining Force à utiliser des graphismes en trois dimensions ; l’intérêt principal de Shining Force III réside dans le fait qu’il propose trois jeux au sein desquels, on suit l’évolution de l’histoire à travers trois héros différents. L’équipe de développement a ainsi eu l’idée d’intégrer un système d’interaction, appelé « Synchronicity System », entre les trois épisodes de la saga. C’est-à-dire que certaines actions du joueur conditionnent une partie de la suite de l’aventure, rendant par exemple certains personnages disponibles à la place d’autres.

 
Autres langues