Vuoi aiutare economicamente questo sito? Spiacenti, non accettiamo donazioni. Sorry, we ar not for sale. We are not liber, we are free!
Puoi farlo indirettamente acquistando il libro "Debito Formativo" di Valerio Di Stefano.
Oppure, acquisendo un abbonamento Audible per i nostri audiolibri. O per gli e-book su Mondadori Store. Oppure su Kobo.
Oppure... anche no! (Niente monetine da 2 euro, niente pizza o focaccia. Il caffè ci rende nervosi.)


This website is referral for adsterra.com and popcash.net

Please visit our new website audiobookgratis.it and our new Bible Website. It's absolutely free!

Now you can download our classical and etnic music archives in just one clic.

Privacy Policy - Cookie Policy - Termini e condizioni di servizio



Static Wikipedia: Italiano - Inglese - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese - Olandese - Polacco -
Russo - CineseTurco - Svedese - Swahili - Afrikaans - Vietnamita - Ebraico - Greco - Arabo - Coreano -
 Finlandese - Winaray - Giapponese - Ungherese - Bulgaro - Farsi - Danese - Hindi -
 Lituano - Lettone - Catalano - Euskera - Esperanto - Estone -Norvegese -Rumeno -

 Static Wikipedia - Other Languages:  aa - aab - als - am - amg - an -  arc- as - ba - bar - bat - bcl -  be - bh - bi - bm - bn - bo - bpy - br - bs - bug -
bxr
 - cdo - ce - ceb - ch - cho - chr - chy - co - cr - crh - cs - csb - cu - cv - cy- diq - dib - dv - dzee - eml  - ext -
 fa - ff - fiu - fj - fo - frp - fur - fy - ga - gan - gd - gl - glk . gn - got - gugv - ha - hak  - hif - ho - hr -
hsb  - hy - hz -ia- id - ie - ig - ii - ik - ilo - io - is - iu - jbo - jv - ka - kaa - kab - kg - ki - kj - kk - kl -
 km - kn - kr - ks - ksh - ku - kv - kw - ky - la - lad - lb - lbe - lg - li - lij - lmo - ln - lomdf - mg - mh -
 mi - mk - ml - mn - mo - mr - mt - mus -my - myv - mzn - na - nh - nap - ne - nds - new -ng - nn - nov -
nrm - nv - ny - oc - om - or - os - pag - pa - pdc - pih - pi - pms - ps - qu - rm - rmy - rn - rw -
 sa- sah - sc -scn - sco -sd - se - sg - sh - si - simple - sk - sl - sm - sn - so - sr - srn - ss - st -
stq - su - szl - ta - te - tet - tg - th - ti - tk - tl - tlh - tn - to - tpi - ts - tt - tum - tw - ty -
udm - ug - uk - ur - uz - ve - vec - vi - vls - vo - wa - war - wo - wuu -xal - xh - yi - yo - za - zea - zu -



Other Static Wikipedia: .org - .it - .net - .eu - com - controversi.org - literaturaespanola.es - Quality articles
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  -
Liber Liber - PunchLibretti d'opera - Audioletture - Audible
Appunti di informatica libera - Conferenze - Audiobook PG - Bach Organ WorksEnglish PG -
Italiano PG - GNUtemberg - Guide LinuxAnonymous PG - Authors - ISO files -
Holy Bible: King James Version -  OnLine Bible - Spanish Reina Valera - French Segond -
World English Bible - KJV Concordances - Concordanza Biblica Antimoine - Wikipédia

Antimoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Données  v · d · m 
Étain - Antimoine - Tellure
As
Sb
Bi
 
 
 
 
51
Sb
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               

Table complète - Table étendue

Général
Nom, Symbole, Numéro Antimoine, Sb, 51
Série chimique Métalloïde
Groupe, Période, Bloc 15, 5, p
Masse volumique 6 697 kg/m3
Couleur gris métallique
Propriétés atomiques
Masse atomique 121,760 u
Rayon atomique (calc) 145 (133) pm
Rayon de covalence 138 pm
Rayon de van der Waals  ?? pm
Configuration électronique [Kr]4d10 5s2 5p3
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 18, 5
État(s) d'oxydation ±1
Oxyde Acide faible
Structure cristalline rhomboédrique
Propriétés physiques
État ordinaire Solide
Température de fusion 903,78 K
Température de vaporisation 1 860 K
Énergie de fusion 19,87 kJ/mol
Énergie de vaporisation 77,14 kJ/mol
Volume molaire 18,19×10-3 m3/mol
Pression de la vapeur ND
Vélocité du son ND m/s à 20 °C
Divers
Électronégativité (Pauling) 2,05
Chaleur massique 210 J/(kg·K)
Conductivité électrique 2,88×106 S/m
Conductivité thermique 24,3 W/(m·K)
1er potentiel d'ionisation 834 kJ/mol
2e potentiel d'ionisation 1 594,9 kJ/mol
3e potentiel d'ionisation 2 440 kJ/mol
4e potentiel d'ionisation 4 260 kJ/mol
5e potentiel d'ionisation 5 400 kJ/mol
6e potentiel d'ionisation 10 400 kJ/mol
Isotopes les plus stables
iso AN période MD Ed MeV PD
121Sb 57,36% stable avec 70 neutrons
123Sb 42,64% stable avec 72 neutrons
125Sb {syn.} 2,7582 ans β- 0,767 125Te
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'antimoine est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole Sb et de numéro atomique 51.

C'est un métalloïde de couleur métallique. Il ne ternit pas à l'air à température ambiante et conduit mal la chaleur et l'électricité. L'antimoine est présent dans de nombreux minéraux, souvent allié au plomb, sous forme d'oxyde ou de sulfure.

Sommaire

[modifier] Histoire

L'antimoine est un élément natif ; il est connu depuis le IVe millénaire av. J.-C., notamment des Babyloniens.

Ce nom vient du grec anti + monos : « pas seul » (cet élément a toujours été trouvé avec d'autres métaux). On retrouve ensuite au Moyen Âge le nom latin antimonium, cet élément étant bien connu des alchimistes de l'époque. Une légende explique l'origine de ce nom par une succession de décès survenus au Moyen Âge parmi les moines effectuant des travaux de recherche sur ce corps ou auxquels l'alchimiste Basile Valentin l'administrait.

À noter l'utilisation du mot grec stimmi qui désignait, dans l'Antiquité, un sulfure d'antimoine noir connu maintenant sous le nom de stibine. Les femmes utilisaient alors ce minerai comme fard à cils. C'est Pline l'Ancien qui aurait ainsi baptisé ce minerai du nom latin de stibium (à l'origine du symbole Sb).

[modifier] Minerais

L’antimoine se trouve le plus facilement sous forme de sulfure combiné ou non avec d’autres métaux. Bien que plus rarement, on le trouve également sous forme d’oxyde.

[modifier] Sulfures

  • La stibine (Sb2S3) est la forme la plus fréquente. Son nom provient du grec stibi qui signifie noir d’antimoine. Elle est de couleur gris acier, d’une densité d = 4,6.
  • La berthiérite (FeSb2S4). Son nom lui a été donné en hommage à Pierre Berthier qui en fut le découvreur en 1827 à Chazelles dans le Puy-de-Dôme en France. Sa densité est également d = 4,6.

La berthiérite se confond assez facilement avec la stibine. Pour les distinguer, il faut faire une attaque à l'hydroxyde de potassium (KOH). La stibine réagit plus facilement que la berthiérite en produisant un enduit jaune.

Il existe une nombreuse famille de sulfosels d’antimoine contenant divers éléments métalliques comme le plomb, l’argent, le zinc, le cuivre, etc. C’est le plomb qui est le plus fréquemment représenté. On peut citer par exemple :

  • avec des cations plomb
  • jamesonite (Pb4Sb6S17)
  • semseite (Pb9Sb8S14)
  • boulangerite (Pb5Sb4S21)
  • plagionite (Pb5Sb8S11)Oxyde
  • avec des cations cuivre
  • bournonite (CuPbSbS3)
  • tétraédrite ( (Cu, Fe,Ag, Zn) 12Sb4S13.

[modifier] Oxydes

Les oxydes sont généralement colorés.

  • De couleur blanche ou grise :
  • de couleur jaune :
  • stibiconite(Sb3O6(OH) )
  • de couleur rouge :
  • kermésite (Sb2S2O). Son nom provient du persan « qurmizq » qui signifie rouge foncé.

[modifier] Utilisation (et histoire)

Dans l'Antiquité, l'antimoine était utilisé comme médicament et composant des premiers cosmétiques (le mascara).

Le 30 juin 1658, Louis XIV est victime d'une grave intoxication alimentaire lors de la prise de Bergues dans le Nord. Le lundi 8 juillet, on lui donne les derniers sacrements et on commence à préparer la succession mais Guénaut, le médecin d'Anne d'Autriche, lui donne un émétique à base d'antimoine et de vin qui guérit « miraculeusement » le roi.

Ses composés ont été utilisés pour guérir des maladies cutanées et parasitaires.

  • Les oxydes d'antimoine permettent de produire un verre blanc opaque.

[modifier] Production

Pays Tonnes  % du total
République populaire de Chine 126 000 81,5
Russie 12 000 7,8
Afrique du Sud 5 023 3,3
Tadjikistan 3 480 2,3
Bolivie 2 430 1,6
Total 5 pays 148 933 96,4
Total monde 154 538 100,0

Chiffres de 2003, métal contenu dans les minerais et concentrés, source : L'état du monde 2005

[modifier] Précautions

L'antimoine et la plupart de ses composés sont toxiques.Vu la grande toxicité de l’antimoine, Santé Canada a émis une norme provisoire pour la concentration maximale acceptable pour l’eau potable qui est de 6 µg/L.[1]

Il existe deux fiches toxicologiques sur le site de l'INRS[2]:

  • une sur l'oxyde d'antimoine[3],
  • l'autre sur l'hydrure d'antimoine[4].

[modifier] Dosage

La quantité d’antimoine dans différents milieux est quantifiable par différentes méthodes analytiques. Pour dissocier l’antimoine de la matrice de son milieu, il faut, la plupart du temps, effectuer une digestion à l’aide d’un acide. Vue la grande toxicité de l’antimoine, l’INRS offre deux services de détection pour les composés d’antimoine dans le sang et l’urine soient l’ICP-MS ou la SAA-four de graphite.[5]

[modifier] Bibliographie

  • Hubert Brill, Jean-Jacques Perichaud, « Les gisements d'antimoine » dans Les richesses du sous-sol en Auvergne et Limousin, 1986, édité par la ville d'Aurillac, p. 165 à 178.
  • Pierre-Christian Guiollard, La mine d'or et d'antimoine de la Lucette, auteur-éditeur, 1996.

[modifier] Notes et références

wikt:

Voir « antimoine » sur le Wiktionnaire.

Chimie | Éléments chimiques

Listes par symbole ~ par nom ~ Tableau périodique
Tables des isotopes divisée ~ complète

Dimitri Mendeleïev ~ Ernest Rutherford