Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Portail:Corée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail de la Corée

Section de Wikipédia
consacrée au Pays du Matin calme

modifier ]

Introduction

S'étendant sur environ 220 000 km² en Asie du Nord-Est, la péninsule coréenne abrite une civilisation plurimillénaire, distincte de celle de ses puissants voisins chinois et japonais : l'existence du premier royaume coréen, de la période Ko-Chosŏn, est attestée dès le IVe siècle av. J.-C. La culture coréenne traditionnelle a été marquée par la double influence du confucianisme, présent depuis le Ier siècle après J.-C, et du bouddhisme, introduit en Corée à partir du IVe siècle.

Après l'occupation japonaise de la Corée (1905-1945), le pays du Matin calme a été divisé en deux États, institués en 1948 : au Sud, la République de Corée est, depuis 1993, une démocratie libérale à économie de marché, qui s'est affirmée comme la onzième puissance économique mondiale ; au Nord, la République populaire démocratique de Corée est, selon sa Constitution, un État socialiste fondé sur les idées du juche.

Les 78 millions de Coréens du Nord, du Sud et de la diaspora constituent un groupe ethnique et linguistique homogène : la langue coréenne utilise un alphabet spécifique, appelé hangeul.

modifier ]

Présentation générale de la Corée

Pays, peuple, langue

Toponymie

Deux Etats

modifier ]

Politique

Corée du Nord

Corée du Sud

Relations intercoréennes

modifier ]

Le saviez-vous ?

  • Le plus ancien ouvrage du monde à caractères imprimés mobiles est coréen : le second tome du Pulcho chikchi simche yojol écrit par Kyonghan, et datant de 1377, appartient aujourd'hui aux collections nationales françaises. Sa restitution, ainsi que celle d'ouvrages pris par la France lors de l'expédition en Corée du contre-amiral Roze, en 1866, est à l'origine d'un contentieux latent entre la France et la Corée du Sud.
  • Avec une agglomération de 22,5 millions d'habitants, soit près de la moitié de la population de la Corée du Sud, Séoul est la troisième ville la plus peuplée au monde.
  • En battant l'Italie, tenant du titre, lors de la Coupe du monde de football de 1966, la Corée du Nord a été la première nation asiatique à accéder en phase finale d'un championnat du monde de football.
  • Plus de 5.600 haenyo (littéralement, femmes de la mer) pratiquent encore la pêche par plongée en apnée, dans l'île de Jeju : une société traditionnelle matriarcale, sans équivalent dans les autres pays de culture confucéenne, s'était ainsi développée dans cette province coréenne.

modifier ]

Culture et société

Vue d'ensemble

Musique

Littérature

Cinéma

Bande dessinée

Télévision

Sport

Le taekwondo est un sport national de combat coréen.

Education

Cuisine

modifier ]

Articles récents

modifier ]

Articles à créer

Pays, peuple, langue

  • Koreatown (à savoir, l'ensemble des quartiers coréens, dans les grandes villes du monde, situés en dehors de la Corée)

Histoire

  • Première invasion mandchoue de la Corée (1627)
  • Seconde invasion mandchoue de la Corée (1637)
  • Révolte paysanne du Tonghak (1894)
  • No Gun Ri
  • USS Pueblo (AGER-2) : navire américain, dont la capture par les Nord-Coréens le 2 janvier 1968 est connue sous le nom d’ ‘’incident du Pueblo’’

Politique

  • Gukhoe, l’Assemblée Nationale Coréenne
  • Constitution de la Corée du Nord, ainsi que l’article sur le Comité de défense nationale
  • Relations internationales de la Corée du Sud

Géographie

  • Seoraksan
  • Parmi les provinces de la Corée du Nord : Kangwon, Jaggang, Ryanggang, Nord Pyongan, Sud Pyongan, Nord Hamgyong, Sud Hamgyong, Nord Hwanghae

Economie

  • Agence spatiale coréenne (Corée du Sud)
  • Entreprises sud-coréennes : Haansoft, Hyundai Motor Company (à partir de l’article Hyundai), Lotte
  • Entreprises nord-coréennes : Daesong, Hungsong, Kwangsong, Pugang, Pyongsim, Ryongwang, Samgwang, Sungri

Culture et société

  • Parmi les sites sud-coréens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la grotte de Seokguram et le temple de Bulguksa, le sanctuaire de Jongmyo, le site des dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa, les zones historiques de Gyeongju.
  • Parmi les fêtes nationales en Corée du Sud : Bucheonim osinnal (naissance de Bouddha), Hyeonchungil (commémoration des morts pour la patrie), Jeheonjeol (jour de la Constitution), Gwangbokjeol (indépendance du Japon), Gaecheonjeol (fondation de la Corée par Tangun).
  • Enseignement : Éducation en Corée du Sud, Université Kim Il-sung, Université Kim Chaek, les principales écoles secondaires nord-coréennes : école n° 1 de Pyongyang, école n° 1 de Moranbong
  • Médias : Télévision centrale coréenne (KCTV, Corée du Nord), la Société Munhwa de Radiotélédiffusion (MBC, Corée du Sud), le journal sud-coréen de langue anglaise The Korea Times
  • En cinéma, parmi les réalisateurs sud-coréens : Kang Je-gyu, Kang Woo-suk, Ryu Seung-wan et Shin Sang-ok
  • Le cheval mythique Cheollima, qui pouvait parcourir 1000 ri (250 km) par jour

modifier ]

Organisation du projet

Comment contribuer ? Il existe de nombreuses manières d'aider à améliorer cette encyclopédie.

  • Corriger les articles existants sur la Corée, notamment en complétant les ébauches ;
  • Créer de nouveaux articles (voir ci-dessus la liste des articles à créer) ;
  • Illustrer les articles avec des photos sur la Corée ;
  • Discuter du projet.

Liste des participants au projet

...et tous les participants à l'encyclopédie Wikipédia.