Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Gabriel Voisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Voisin.
Gabriel Voisin (à droite)

Naissance 5 février 1880
Décès 25 décembre 1973 (à 93 ans)
Nationalité France
Profession Constructeur et pilote pionnier de l'aviation et de l'automobile
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur

Gabriel Voisin (5 février 1880 - 25 décembre 1973) est l'un des plus célèbres pionniers français de l'aéronautique.

Sommaire

[modifier] Biographie

Fils d'un fondeur, Gabriel Voisin fait des études aux Beaux-Arts de Lyon. D'abord embauché comme dessinateur, il travaille à partir de 1903 chez Ernest Archdeacon, l'un des pionniers et des grands mécènes de l'aéronautique balbutiante.

[modifier] L'industriel aéronautique

Logo des Avions Voisin

Gabriel Voisin s'illustre très tôt dans le domaine de l'aviation. Avec son frère Charles, il crée sa propre entreprise : il construit l'avion qui permet à Henri Farman de remporter le prix Deutsch de la Meurthe-Archdeacon récompensant le premier kilomètre effectué en circuit fermé (13 janvier 1908). Malgré la mort de son frère Charles en 1912 lors d'un accident d'automobile, il poursuit jusqu'en 1914 la construction d'avions pour les gentlemen-pilotes de l'époque. La fortune vient avec la guerre, au début de laquelle il présente au ministère de la Guerre le premier avion entièrement métallique. Sa fabrication à plus de 8 000 exemplaires et de nombreuses licences de ses brevets permirent son développement.

Le Bird of Passage (1909)
Le Bird of Passage (1909)
L'hydravion Canard Voisin en 1912
L'hydravion Canard Voisin en 1912
Essai du Canard à partir du bateau « La Foudre » de la Marine française (1912)
Essai du Canard à partir du bateau « La Foudre » de la Marine française (1912)
Reconstitution de 1919 de l'avion ayant parcouru le 1er km en circuit fermé en 1908.
Reconstitution de 1919 de l'avion ayant parcouru le 1er km en circuit fermé en 1908.
Triplan Voisin bombardier quadrimoteur - 1 seul exemplaire 1915
Triplan Voisin bombardier quadrimoteur - 1 seul exemplaire 1915
Biplan Voisin piloté par Harry Houdini ca 1910
Biplan Voisin piloté par Harry Houdini ca 1910

[modifier] Les automobiles « Avions Voisin »

C5 en 1924
C5 en 1924
C14
C14

Dès 1918, il se détourne de l'aviation et se lance dans la construction automobile, domaine qui lui paraissait constituer un marché beaucoup plus prometteur. En juin 1919, Gabriel Voisin présente son premier modèle : le M1 ; il sera construit à plus de cent exemplaires jusqu'en 1920. Après quelques tentatives dans les voiturettes et les motocyclettes, il se consacre à des modèles très étudiés : la C1 quatre cylindres, la C2 à douze cylindres en V. Viennent rapidement les C3 à tendance sportive et C4 visant l'entrée de gamme. Il produit près de mille voitures par an et remplaçe son modèle à succès, la C4, par la C7 à partir de 1926. À partir de cette date, il livre ses voitures entièrement carrossées, contrairement aux usages de l'époque où les constructeurs fournissaient des châssis nus aux carrossiers. Au niveau sportif, il tente en 1923 d'appliquer de façon approfondie la technique aéronautique au prototype Voisin Laboratoire : optimisation du poids, carrosserie profilée en aluminium, pompe à hélice, absence de différentiel. Malheureusement, le manque de puissance des moteurs expliqua le manque de résultats. Il lançe ensuite la C11 dont le châssis et la carrosserie étaient entièrement en aluminium, suivie en 1926 d'un modèle plus ambitieux : la C12 à moteur de 4,5 litres.

L'unique C27 Aérosport
L'unique C27 Aérosport

Son inventivité, son exigence mais aussi son intransigeance le conduisent rapidement à produire essentiellement des véhicules hauts de gamme (C16, C18, C20, C21, C22, C24). L'incendie de son usine, mal assurée, puis la crise économique de 1929 et la morosité du marché automobile dans les années 1930 mettent à mal les finances de la société des Automobiles Avions Voisin. L'histoire se termine en apothéose avec la présentation de l'Aérodyne au salon de (1934) puis, en 1935, avec la C28 à carrosserie « ponton » (sans ailes séparées) et la C27 Aérosport. Plusieurs projets restent à l'état de prototype telle la C26 (présentée en 1934) ou d'exemplaire unique comme la C27 Aérosport avec son toit coulissant dans la malle arrière.

Dès 1936, Gabriel Voisin doit laisser le contrôle de ses usines à ses financiers et produit un modèle sans âme: la C30, équipée d'un moteur Graham, qui sera la dernière Voisin. Sa longue fidélité aux moteurs sans soupape - à chemises mobiles type Knight - qui fut un avantage aux début des années vingt, où les ressorts des soupapes avaient une faible durée de vie, devint un inconvénient et l'empêcha de présenter des moteurs performants et très fiables. Ils permirent néanmoins à Voisin de détenir de nombreux records de vitesse sur des longues distances dans les années 1927-1929: 10 000 kilomètres à 147 km/h de moyenne, puis 30 000 kilomètres à 133 km/h de moyenne et, enfin, les 50 000 kilomètres à 120 km/h de moyenne (1930).

Après la Seconde Guerre mondiale, il dessine le Biscooter, voiturette à moteur de 125 centimètres cubes qui, légère et rustique, est conçue pour doter la France d'un véhicule économique ; il connait un vif succès en Espagne.

Tombe de Gabriel Voisin
Tombe de Gabriel Voisin

Gabriel Voisin se retire en 1958 sur les bords de la Saône, au Villars, puis non loin de là, dans le petit village mâconnais d'Ozenay. Cette même année, il est distingué Grand officier de la Légion d'honneur dont il était Chevalier depuis 1909. Il s'éteint en 1973, à l'âge de 94 ans. Il repose depuis dans le petit cimetière du Villars (Saône-et-Loire).

[modifier] Citations

  • À l'heure de dresser un bilan des évolutions techniques du vingtième siècle, et d'établir de même une ébauche de palmarès des hommes qui l'ont constitué, il est important de ne pas omettre celui qui fut l'un des personnages clés de son époque, offrant à ses contemporains son esprit créatif et l'étendue insoupçonnée de sa verve intellectuelle. Grand constructeur du vingtième siècle, Gabriel Voisin (1880-1973), véritable phénomène d'un monde moderne en devenir, aura ainsi exercé son talent, son génie, dans les deux secteurs de développement caractéristiques du second millénaire: l'aviation et l'automobile. Il sera en effet, durant une trentaine d'années, l'un des industriels français les plus prolifiques en ce qui concerne les projets, et les plus sophistiqués sur le plan des réalisations.
  • Epris de mécanique, doué d'une étrange intuition, d'une âme ingénieuse et d'idées à revendre, Gabriel Voisin est un virtuose du bricolage, inventif et généreux, doté de surcroît d'une obstination farouche et d'un caractère bouillant rehaussé d'une truculence langagière peu courante. Personnalité hors du commun, pourvu d'une étonnante capacité d'adaptation, Gabriel Voisin aura déroulé le fil de sa vie entre ombre et lumière, jonglant adroitement entre les exigences d'un marché industriel souvent chaotique et la ligne de conduite, inflexible et résolue, qu'il s'était assigné.
  • Lucide, altruiste plus que de raison, présentant une noblesse d'âme que bien peu lui renieront, il était conscient de la destinée unique et légendaire qu'il reçut en cadeau de l'existence. Nanti d'un esprit chevaleresque et d'une humilité à toute épreuve, il incarne à merveille la réussite sociale et le dévouement sans faille à sa patrie aux années sombres de l'histoire. (Gabriel Voisin, ou le pionnier magnifique, par Emmanuel Mère)

[modifier] Bibliographie

  • Ouvrages de Gabriel Voisin
    • Mes 10.000 cerfs-volants, Éditions La Table Ronde, collection "L'Ordre du jour", 1960
    • Mes mille et une voitures, 1962
    • Nos Étonnantes chasses, Éditions La Table Ronde, 1963
    • La Naissance De L'Aéroplane, Éditions Maréchal ISBN 604746-776
  • Biographie
    • Gabriel Voisin, ou le pionnier magnifique, par Emmanuel Mère, Editions Hérode, 2002 ISBN 2908971151
  • Les automobiles
    • Automobiles Voisin 1919-1958, Pascal Courteault, White Mouse Editions, 1991
commons:Accueil

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur les automobiles Voisin.

[modifier] Liens externes