Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Informaticien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Informaticien
Noms officiels
Secteur d'activité
Compétences
Salaire
Formation
Portail des métiers

L'informaticien ou l'informaticienne exerce un métier de l'informatique. La variété des informaticiens reflète d'une part celle des techniques informatiques et d'autre part celle des modes d'organisation du travail informatique. Elle s'illustre dans le cadre de la recherche, de la conception de systèmes, de la production et de la gestion, de la maintenance. Ces activités peuvent concerner le domaine matériel et/ou le domaine logiciel (hardware et software en anglais). « Informaticien » est donc un terme générique qui peut désigner des métiers très éloignés les uns des autres.

Sommaire

[modifier] Les grands et petits domaines des métiers de l'informatique

[modifier] L'informaticien scientifique

Le travail d'un informaticien scientifique est de découvrir de nouveaux faits scientifiques, d'étendre les connaissances de la science informatique.

Équivalent anglais : Computer Scientist.

Formation la plus courante : diplôme universitaire en informatique de niveau maîtrise ou doctorat.

[modifier] L'informaticien matériel

Le travail d'un informaticien matériel (Hardware en anglais) est d'utiliser ses connaissances en électronique et en informatique technologique afin de concevoir et de superviser la fabrication ou l'utilisation de matériel informatique, par exemple des cartes ou des périphériques informatiques.

Formations les plus courantes :

  • diplôme universitaire en génie informatique ;
  • école d'ingénieur en informatique.

[modifier] L'informaticien logiciel

Le travail d'un informaticien logiciel est d'utiliser ses connaissances en science informatique afin de concevoir et de superviser le développement d'applications informatiques, ou de logiciels.

Ce travail se traduit concrètement par différentes activités, souvent liées à l'âge et l'expérience de l'informaticien logiciel :

  • le débutant, sorti de l'école ou de la faculté, fera généralement du développement ; il code les tâches décrites d'un programme selon les spécifications qui lui sont fournies. Il effectue aussi de la maintenance sur des programmes existants, et également des évolutions (ajouts de fonctionnalités aux programmes, etc.) ;
  • après quelques années, l'informaticien logiciel dispose d'une meilleure connaissance technique et métier. En commençant à encadrer de plus jeunes développeurs, l'une des évolutions possibles est de devenir chef de projet. La connaissance grandissante des techniques et du métier permet à l'informaticien logiciel de conseiller les utilisateurs ou clients afin de les aider à cerner leur besoin, évoquer des fonctionnalités oubliées, etc. Il propose également des solutions techniques sur lesquelles il tranche avec le client : interface locale sur chacun des postes, interface web partagée, base de données… Il peut ensuite devenir architecte du système d'information ou responsable du système d'information, à la tête de plusieurs projets d'envergure, comme un ERP

Formations les plus courantes[1] :

[modifier] Les grands métiers de l'informatique

[modifier] Métiers de l'informatique

Les métiers de l'informatique regroupent :

  • Les administrateurs de bases de données ou DBA : chargés du bon fonctionnement d'une base de données et/ou d'un système de gestion de base de données.
  • Les administrateurs réseau : chargés de gérer les comptes et les machines d'un réseau.
  • Les administrateurs système : chargés de la maintenance applicative des serveurs
  • Les analystes : chargés de spécifier techniquement les concepts définis par le concepteur en composantes informatiques.
  • Les architectes de systèmes d’information : chargés de définir la cartographie de systèmes informatiques (logicielle et matérielle).
  • Les chefs de projet : chargés de gérer des projets de développement informatique ou les systèmes informatiques. Leur tâche principale est la planification des projets, techniquement et en termes de ressources humaines.
  • Les chercheurs : chargés de découvrir de nouveaux concepts ou de nouveaux systèmes informatiques.
  • Les concepteurs : chargés d'identifier les besoins des utilisateurs et de les spécifier. Leur rôle consiste en particulier à expliquer les concepts à des experts non informaticiens.
  • Les consultants : chargés par essence d'analyser un environnement, un besoin ou un problème informatiques sur les plans fonctionnel et technique et de proposer un ou plusieurs scénarios d'évolution ou de résolution adéquats. Leur champ d'activité est, en pratique, beaucoup plus variable et vaste : il s'étend du conseil à la gestion de projet, en passant par l'action commerciale.
  • Les développeurs : chargés de la programmation au sein du projet.
  • Les rédacteurs techniques : chargés de produire la documentation destinée aux métiers.
  • Les responsables de la sécurité des systèmes d'information : chargés de la sécurité des systèmes d'information.
  • Les techniciens helpdesk : chargés de l'assistance technique aux usagers.
  • Les techniciens en télécommunications.
  • Les testeurs ou qualifieurs : chargés de tester le logiciel ou les chaines de programmes produit par les programmeurs, par exemple durant la période de VABF.
  • Les urbanistes : chargés de redéfinir les projets sur le plan fonctionnel.
  • Les webmasters : chargés du développement et de la maintenance de sites Internet.

[modifier] Métiers connexes d'informaticien (vente, assistance technique)

Icône de détail Article connexe : support technique.

De nombreux métiers sont apparentés à l'informatique. Parmi ceux-ci, certains peuvent néanmoins être exercés par des autodidactes en informatique, ou par des personnes ne disposant pas spécialement de notions techniques :

[modifier] Les itinéraires de formation des informaticiens

[modifier] Scolaire

  • Filière courte : en France: BAC scientifique puis BTS ou DUT. En Belgique: Baccalauréat en informatique.
  • Filière longue : en France: école d'ingénieurs. En Belgique: Master en informatique.

[modifier] Formation professionnelle

Entreprises de formation privées, organismes de formation d'état.

[modifier] Les statuts

[modifier] L'équipe d'informaticiens

Niveaux de responsabilité croissants de la carrière informatique.

  1. L'opérateur
  2. Le programmeur
  3. Le programmeur en chef
  4. L'analyste
  5. L'analyste programmeur
  6. L'informaticien
  7. L'informaticien en chef
  8. Le chef de projet
  9. Le directeur informatique

[modifier] Carrière

Les métiers de l'informatique évoluent particulièrement vite. La connaissance technique qu'on y acquiert se révèle particulièrement éphémère.

[modifier] Notes et références

  1. À noter qu'en informatique de gestion, les besoins croissants depuis l'an 2000 et l'euro ont conduit à la formation d'universitaires et d'ingénieurs d'horizons variés

[modifier] Voir aussi

wikt:

Voir « informaticien » sur le Wiktionnaire.

[modifier] Liens internes

[modifier] Liens externes

  • SSII Société de services en ingénierie informatique.
  • MUNCI Association professionnelle en France fédérant les membres des professions des technologies de l'information.æ