Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Ingénieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ingénieur
Noms officiels INGENIEUR
Secteur d'activité Industrie,

Médical,
Architecture,
Finance,
Logistique,...

Compétences Direction de Projet,

Innovation et créativité,
Animation d'équipes pluridisciplinaires,
Management de fournisseurs,
Assurance qualité,
...

Salaire
Formation
Portail des métiers
Un objet conçu par des ingénieurs : le moteur à explosion et son système bielle/manivelle
Un objet conçu par des ingénieurs : le moteur à explosion et son système bielle/manivelle

« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d'un ensemble de connaissances techniques d'une part, économiques, sociales et humaines d'autre part, reposant sur une solide culture scientifique. »
    — Commission des titres d'ingénieur, France

Au 21e siècle, l'ingénieur travaille pour toutes sortes d'entités : les entreprises industrielles, de services, les organismes publics, les collectivités, l'État mais également pour des coopératives agricoles, des entreprises de la grande distribution, des banques et assurances. L'augmentation de la technicité et de l'autonomie requises par les emplois modernes amène souvent le remplacement des fonctions de techniciens par celles d'ingénieurs. L'ingénieur occupe parfois un poste à responsabilités impliquant des compétences de management de projet.

Sommaire

[modifier] Historique

Ariane 5

Au-delà de références historiques d'essence militaire, l'ingénieur apparaît, dans sa version moderne, pour l'essentiel à partir du XIXe siècle (1e révolution industrielle), où il se confirme comme un acteur de premier plan du développement industriel. Les ingénieurs, dont le nombre augmente dès lors régulièrement, se constituent ainsi comme groupe social reconnu en France au sein de la population des cadres. La considération accordée aux ingénieurs varie malgré tout sensiblement selon les pays : elle est ainsi très élevée en France et en Allemagne. Elle est moindre dans les pays anglo-saxons où les ingénieurs ont un profil plus spécialisé.

Dans un sens vieilli, ce terme désigne donc celui qui construisait ou inventait des machines de guerre ou concevait et réalisait des ouvrages de fortification ou de siège de places fortes. Ainsi, Vauban et Léonard de Vinci étaient ingénieurs.

Dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, l'article concernant l'ingénieur en distingue trois types:

« Les uns pour la guerre; ils doivent savoir tout ce qui concerne la construction, l'attaque & la défense des places. Les seconds pour la marine, qui sont versés dans ce qui a rapport à la guerre & au service de mer; & les troisièmes pour les ponts & chaussées, qui sont perpétuellement occupés de la perfection des grandes routes, de la construction des ponts, de l'embellissement des rues, de la conduite & réparation des canaux. »

Dans la 6e édition du dictionnaire de l'Académie française (1832-5), l'article concernant l'ingénieur, parle, outre l'ingénieur des fortifications militaires, de:

« Celui qui conduit quelques autres ouvrages ou travaux publics, tels que la construction et l'entretien des routes, l'exploitation des mines, etc. Ingénieur des ponts et chaussées. Ingénieur des mines. Ingénieur de la marine ou maritime. Ingénieur-constructeur de vaisseaux. Ingénieur-géographe, Celui qui dresse des cartes de géographie. Ingénieur pour les instruments de mathématique, Celui qui fait des instruments de mathématique. Ingénieur-opticien, Celui qui fait des instruments d'optique. »

Enfin, le terme génie rassemble les processus et méthodes d'invention de solutions et de coordination technique permettant d'aboutir - par synthèses successives et approche pluri-disciplinaire - à des objets techniques complexes. Dans la pratique, on utilise les termes de génie de l'air, génie maritime, génie rural, génie civil, génie génétique, génie chimique, génie logiciel, génie mécanique, génie industriel, etc. dans des sens où en anglais on utilise le terme engineering. Le dictionnaire Hachette-Oxford donne d'ailleurs bien génie comme traduction correcte du terme engineering.

[modifier] Fonctions

Par son domaine de compétences, un ingénieur peut être mécanicien, métallurgiste, hydraulicien, électricien, électronicien, « informaticien » (le terme est aujourd'hui trop vague), agronome, chimiste, topographiste, etc... Un ingénieur intervient principalement au niveau de la recherche et développement et/ou de la fabrication de produits. Il apporte son expertise technique et sa créativité en tenant compte de contraintes de temps, de ressources, d'innovation, d'ergonomie et de respect de l'environnement et des règlementations, et exercera principalement une des fonctions suivantes :

  • Ingénieur Concepteur, par exemple en étant responsable d'une équipe d'informaticiens travaillant à la définition du cahier des charges et de l'architecture d'un nouveau logiciel informatique ;
  • Ingénieur d'Essais, par exemple en étant responsable des mesures et tests dans une équipe d'essais en vol d'un nouveau prototype d'avion ;
  • Ingénieur de Production, par exemple en étant directeur d'une usine de fabrication de sièges automobiles ;
  • Ingénieur Maintenance, par exemple en gérant l'entretien et la maintenance des équipements de Production d'une usine ;
  • Ingénieur Qualité, par exemple en étant directeur qualité d'une usine fabriquant des appareils respiratoires médicaux et en cherchant constamment à améliorer la qualité et la fiabilité des produits et des procédés de fabrication ;
  • Ingénieur d'Affaires, par exemple en étant ingénieur d'affaires dans une grande entreprise du génie civil et en proposant les solutions techniques les plus adaptées tenant compte et allant au devant des besoins des clients (État, collectivités locales, etc.) ;
  • Ingénieur Conseil, par exemple en créant son propre cabinet où il donne des conseils à des entreprises, établit et gère des projets, suit des travaux, effectue des expertises ...

En 2006 :

  • La France forme 30 000 ingénieurs/an,
  • L'Inde forme 700 000 ingénieurs/an,
  • Le Maroc forme 4 200 ingénieurs/an (10 000 ingénieurs/an prévus à partir de 2010).

[modifier] Quelques ingénieurs célèbres (par leurs réalisations scientifiques, techniques et/ou industrielles)

Ingénieurs québécois

(ingénieurs québécois sur Wikipédia)

Ingénieurs français

(ingénieurs français sur Wikipédia)

Ingénieurs européens

(ingénieurs européens sur Wikipédia)

Ingénieurs américains

(ingénieurs américains sur Wikipédia)

Ingénieurs japonais

(ingénieurs japonais sur Wikipédia)

[modifier] Quelques réalisations célèbres d'ingénieurs

Premier atterrissage de l'A380.
Premier atterrissage de l'A380.

[modifier] Formation des ingénieurs

[modifier] Continent Africain

[modifier] En Tunisie

En Tunisie, la formation d'ingénieur est précédée de deux années préparatoires.

[modifier] Au Sénégal

Icône de détail Article détaillé : Formation d'ingénieur au Sénégal.

[modifier] Au Maroc

Au Maroc, plusieurs écoles d'ingénieurs recrutent, pour la plupart, au sein des classes préparatoires sur Concours National Commun.

Icône de détail Article détaillé : Formation d'ingénieur au Maroc.


[modifier] Continent Américain (N&S)

[modifier] Au Canada

Au Canada, il y a 40 institutions offrant 239 programmes d'ingénierie accrédités délivrant un diplôme de baccalauréat au terme de 4 ans. "Accrédités" signifie que les étudiants ayant suivi avec succès l'un de ces programmes ont la possibilité d'obtenir un permis d'ingénieur. C'est une spécificité du système canadien : Les ingénieurs doivent avoir un permis pour exercer la profession. Parmi les 40 institutions accréditées, un bon nombre sont de renommée mondiale : Université Concordia, Université Laval, Université McGill, Université du Québec à Montréal, Université de Toronto, l'École de technologie supérieure et l'École Polytechnique de Montréal pour n'en citer quelques-unes.

Pour obtenir le permis, la procédure est la suivante:

  • Être citoyen canadien ou résident permanent.
  • Détenir un diplôme de baccalauréat de l'une des institutions canadiennes accréditées ou d'une université ou d'une Haute école étrangère. Le diplôme de baccalauréat délivré en Europe n'est pas adéquat puisque le terme est de trois ans. Ainsi, pour les ingénieurs européens souhaitant obtenir un permis au Canada, le mieux est de considérer qu'il faut une formation complète incluant la Master (2 années supplémentaires soit un total de 5 ans). Le diplôme d'ingénieur obtenu dans le passé dans les hautes écoles en Europe au terme de 4 ans est valable.
  • Accumuler trois ou quatre années d'expérience de travail avec un minimum de 12 mois en milieu professionnel canadien.
  • Réussir un examen professionnel.
  • Être de bonne moralité A expliciter
  • Avoir une bonne connaissance de l'anglais (du français au Québec, du français ou de l'anglais au Nouveau-Brunswick)

Le permis n'est valable que dans la province où il a été délivré. Il y a cependant des accords entre les différentes provinces pour faciliter la mobilité.

[modifier] Aux Etats-Unis

Aux États-Unis, les ingénieurs peuvent recevoir un diplôme allant du baccalauréat ès sciences (4 années d'études supérieures) à la maîtrise ès sciences ou en génie qui ajoute 1 à 2 années de spécialisation selon les universités après le baccalauréat, et qui est reconnu sur le marché du travail américain comme ingénieur avec 2 années d'expérience.

Les docteurs sont formés à l'université et sont reconnus comme ingénieur avec plusieurs années d'expérience s'ils exercent en entreprise. Certaines universités américaines sont connues à l'échelle mondiale (Harvard, Yale, MIT, Cornell, Princeton, Stanford, UCLA, etc... ).

À moins d'obtenir une bourse d'études d'une institution fédérale, d'État, privée ou de l'université, les études en université américaine sont coûteuses (environ 20 000 USD/an de droits de scolarité dits "Tuition Fees").

Le diplôme d'ingénieur généraliste n'existe pas. Leur formation ou expérience en entreprise évolue selon une échelle qui va du niveau Engineer I dit "Entry Level" à Engineer IV. Les niveau II dit Junior, III dit Senior et IV sont atteignables après plusieurs années d'expérience.

[modifier] Continent Européen

[modifier] France

Moteur à 4 temps
Moteur à 4 temps
Icône de détail Article détaillé : Études d'ingénieurs en France.

En France, le titre d'ingénieur diplômé est validé par la Commission des titres d'ingénieur. Le diplôme peut être obtenu dans une université ou une grande école. Les grandes écoles, proposent le plus souvent une formation en trois ans après deux années de classe préparatoire après le bac. D'autres établissements proposent de réaliser ces deux premières années à l'intérieur même de l'école (on parle alors de cycle préparatoire intégré). Dans tous les cas, il existe des voies d'admissions à BAC+2 (concours ou dossier) ou sur titre à BAC+3 et plus pour des étudiants issus de l'Université. Certaines universités proposent également des formations d'ingénieurs reconnues par la CTI.

Seul le diplôme d'ingénieur est réglementé par la Commission des titres d'ingénieur. L'utilisation du terme pour une fonction dans une entreprise ou pour une personne ne sont pas soumis à réglementation.

[modifier] Angleterre

En Angleterre, comme aux États-Unis, les ingénieurs sont formés dans les universités dont certaines sont mondialement connues (Oxford, Cambridge ... ).

Ils reçoivent d'abord un diplôme du baccalauréat (3 années d'études) suivi d'un master (2 années d'études) suivant les principes de la Déclaration de Bologne à travers ce qu'on appelle le Processus de Bologne.

[modifier] Allemagne

En Allemagne, le diplôme d'ingénieur (Diplomingenieur) était historiquement délivré par les Universités, et depuis 1987 par les Fachhochschulen (Hautes écoles spécialisées). Les Fachhochschulen délivrent leur diplôme après généralement moins de semestres d'études (8 en moyenne) que les Universités (10 semestres en moyenne).
Les Universités ont en Allemagne vocation à former des ingénieurs spécialisées pour la R&D, pendant que les Fachhochschulen forment des ingénieurs de terrain, plus techniques.

Les titres abrégés tels qu'ils sont traditionnellement écrits en précédant le nom de l'ingénieur sont alors : Dipl.-Ing ou Dipl.-Ing. Univ pour un ingénieur d'Université, et Dipl.-Ing (FH) pour un ingénieur de Fachhochschule. Si l'ingénieur a poursuivi jusqu'au Doktorat (Doctorat), celui-ci placera ce titre avant son titre d'ingénieur : Dr.-Ing.

Depuis l'application Processus de Bologne, le Diplomingenieur a été remplacé par le diplôme du bachelor (6 semestres d'études) suivi du master (4 semestres d'études) suivant les principes de la Déclaration de Bologne. Il s'agit alors fréquemment de Bachelor of Engineering et du Master of Engineering, ou plus rarement du Bachelor et Master of Science.
Les titres précédant le nom de l'ingénieur à l'écrit deviennent alors respectivement B.Eng. et M.Eng..

Enfin, la fonction d'ingénieur est réglementée et donc réservée au titulaire d'un diplôme d'ingénieur, d'un Bachelor ou d'un Master of Engineering.

[modifier] Finlande

Le diplôme d'ingénieur est appelé diplomi-insinööri en finnois et diplomingenjör en suédois. Il s'agit d'un diplôme obtenu après 6 années d'études supérieures. Dans le cadre du processus de Bologne, un diplôme intermédiaire de candidature a été introduit pour sanctionner les 3 premières années d'études.

Il existe également un autre diplôme d'ingénieur appelé insinööri (amk) en finnois et ingenjör (YH) en suédois ou amk (YH) est l'abréviation de Ammattikorkeakoulu (yrkeshögskola) désignant un établissement d'enseignement supérieur technique à vocation professionnel comparable au Fachhochschule allemande. C'est un diplôme initial obtenu après 4 ans d'études.

[modifier] Belgique

En Belgique, les diplômes de Master en science de l'Ingénieur civil ou de l'Ingénieur industriel sont défendus et promus par la Fédération royale d'associations belges d'ingénieurs civils, d'ingénieurs agronomes et de bioingénieurs (FABI), par l'Union Francophone des associations d'Ingénieurs Industriels de Belgique (UFIIB) en Wallonie et la Vlaamse Ingenieurskamer (VIK) en Flandre. Les titres d'ingénieur civil et d'ingénieur industriel sont protégés par la loi et les diplômes obtenus s'inscrivent dans le cadre du Processus de Bologne visant l'harmonisation des diplômes et grades.

L'accès aux études d'ingénieur civil est subordonné à la réussite d'un examen d'entrée tandis qu'il n'y a pas d'examen d'entrée pour l'accès aux études d'ingénieur industriel.

La formation comporte dans les deux cas 5 années d'études : 3 années de Baccalauréat constituent le 1er cycle et 2 années de Master constituent le 2e cycle au cours duquel s'acquière la spécialisation. Les ingénieurs diplômés belges peuvent ajouter le suffixe Ir à leur nom (ingénieurs civils) ou Ing. (ingénieurs industriels).

A noter que le terme belge d'ingénieur civil prête à confusion en anglais. En effet, civil engineer signifie ingénieur en construction ou en génie civil !

Icône de détail Article détaillé : Formation d'ingénieur en Belgique.

[modifier] Pologne

En Pologne le grade d'ingénieur (inzynier) est obtenu après 3.5 ou 4 années d'études supérieures, "magister inzynier" est obtenu après 5 années d'études supérieures.

[modifier] En Suisse

Icône de détail Article détaillé : Formations d'ingénieurs en Suisse.

En Suisse, il existe 2 filières de formations des ingénieurs diplômés :

  • les écoles polytechniques fédérales (EPF ou ETH)
  • les hautes écoles spécialisées (HES) (formation professionnelle)

La formation des ingénieurs EPF s'effectue dans l'une des deux écoles polytechniques fédérales, EPFL (Lausanne) ou EPFZ (Zurich). Le cursus dure 4,5 ou 5 ans en fonction des filières. Les études se concentrent principalement sur les sciences fondamentales et une approche théorique des sciences de l'ingénieur.

La formation des ingénieurs HES s'effectue, en règle générale, après une formation professionnelle initiale et l'obtention d'une maturité professionnelle technique. Les nouveaux élèves-ingénieurs ont donc déjà de bonnes connaissances de base en ce qui concerne la technique. Cette formation est ainsi plus orientée vers la pratique. Le titre d'ingénieur HES s'obtient en 3,5 ans. Trois ans de formation et 6 mois de travail de diplôme.

NOUVEAU: (Pour les étudiants rentrant dans la formation pour l'année académique 2006-2007 et prochaines) les écoles d'ingénieurs HES n'offrent plus de diplôme HES, mais un "bachelor of applied sciences" qui s'obtient en 3 ans, travail de diplôme inclus. Ceci permet à l'étudiant de continuer directement en voie de master. Les premiers master HES pourront sortir dès 2011.

Il faut savoir que les HES font partie des accords de Bologne, ce qui donne aux étudiants la possibilité de voyager et/ou d'aller suivre leur spécialisation dans une école d'ingénieur plus apte à cette dernière.

Le titre d'ingénieur est protégé par la Loi fédérale. Tout contrevenant est passible de poursuite.

[modifier] Annexes

[modifier] Bibliographie

  • Hélène Vérin, La gloire des ingénieurs. L'intelligence technique du XVIe au XVIIIe siècle, Albin Michel, Paris, 1993.

[modifier] Articles connexes

[modifier] Liens externes

wikt:

Voir « ingénieur » sur le Wiktionnaire.