Vuoi aiutare economicamente questo sito? Spiacenti, non accettiamo donazioni. Sorry, we ar not for sale. We are not liber, we are free!
Puoi farlo indirettamente acquistando il libro "Debito Formativo" di Valerio Di Stefano.
Oppure, acquisendo un abbonamento Audible per i nostri audiolibri. O per gli e-book su Mondadori Store. Oppure su Kobo.
Oppure... anche no! (Niente monetine da 2 euro, niente pizza o focaccia. Il caffè ci rende nervosi.)


This website is referral for adsterra.com and popcash.net

Please visit our new website audiobookgratis.it and our new Bible Website. It's absolutely free!

Now you can download our classical and etnic music archives in just one clic.

Privacy Policy - Cookie Policy - Termini e condizioni di servizio



Static Wikipedia: Italiano - Inglese - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese - Olandese - Polacco -
Russo - CineseTurco - Svedese - Swahili - Afrikaans - Vietnamita - Ebraico - Greco - Arabo - Coreano -
 Finlandese - Winaray - Giapponese - Ungherese - Bulgaro - Farsi - Danese - Hindi -
 Lituano - Lettone - Catalano - Euskera - Esperanto - Estone -Norvegese -Rumeno -

 Static Wikipedia - Other Languages:  aa - aab - als - am - amg - an -  arc- as - ba - bar - bat - bcl -  be - bh - bi - bm - bn - bo - bpy - br - bs - bug -
bxr
 - cdo - ce - ceb - ch - cho - chr - chy - co - cr - crh - cs - csb - cu - cv - cy- diq - dib - dv - dzee - eml  - ext -
 fa - ff - fiu - fj - fo - frp - fur - fy - ga - gan - gd - gl - glk . gn - got - gugv - ha - hak  - hif - ho - hr -
hsb  - hy - hz -ia- id - ie - ig - ii - ik - ilo - io - is - iu - jbo - jv - ka - kaa - kab - kg - ki - kj - kk - kl -
 km - kn - kr - ks - ksh - ku - kv - kw - ky - la - lad - lb - lbe - lg - li - lij - lmo - ln - lomdf - mg - mh -
 mi - mk - ml - mn - mo - mr - mt - mus -my - myv - mzn - na - nh - nap - ne - nds - new -ng - nn - nov -
nrm - nv - ny - oc - om - or - os - pag - pa - pdc - pih - pi - pms - ps - qu - rm - rmy - rn - rw -
 sa- sah - sc -scn - sco -sd - se - sg - sh - si - simple - sk - sl - sm - sn - so - sr - srn - ss - st -
stq - su - szl - ta - te - tet - tg - th - ti - tk - tl - tlh - tn - to - tpi - ts - tt - tum - tw - ty -
udm - ug - uk - ur - uz - ve - vec - vi - vls - vo - wa - war - wo - wuu -xal - xh - yi - yo - za - zea - zu -



Other Static Wikipedia: .org - .it - .net - .eu - com - controversi.org - literaturaespanola.es - Quality articles
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  -
Liber Liber - PunchLibretti d'opera - Audioletture - Audible
Appunti di informatica libera - Conferenze - Audiobook PG - Bach Organ WorksEnglish PG -
Italiano PG - GNUtemberg - Guide LinuxAnonymous PG - Authors - ISO files -
Holy Bible: King James Version -  OnLine Bible - Spanish Reina Valera - French Segond -
World English Bible - KJV Concordances - Concordanza Biblica Platine - Wikipédia

Platine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article concerne l'élément chimique. Pour les autres significations du mot « platine », voir Platine (homonymie).
Données  v · d · m 
Iridium - Platine - Or
Nb
Pt
Ds
 
 
 
 
78
Pt
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               

Table complète - Table étendue

Général
Nom, Symbole, Numéro Platine, Pt, 78
Série chimique métal de transition
Groupe, Période, Bloc 10, 6, d
Masse volumique 21 090 kg/m3
Couleur blanc-gris
Propriétés atomiques
Masse atomique 195,078 u
Rayon atomique (calc) 135 (177) pm
Rayon de covalence 128 pm
Rayon de van der Waals 175 pm
Configuration électronique [Xe]4f145d96s1
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 32, 17, 1
État(s) d'oxydation 2, 4
Oxyde basique
Structure cristalline cubique face centrée
Propriétés physiques
État ordinaire solide
Température de fusion 2041,4 K
Température de vaporisation 4098 K
Énergie de fusion 19,6 kJ/mol
Énergie de vaporisation 510 kJ/mol
Volume molaire 9,09×10-6 m3/mol
Pression de la vapeur 31,2 mPa
Vélocité du son 2680 m/s à 20 °C
Divers
Électronégativité (Pauling) 2,28
Chaleur massique 130 J/(kg·K)
Conductivité électrique 9,66×106 S/m
Conductivité thermique 71,6 W/(m·K)
1er potentiel d'ionisation 870 kJ/mol
2e potentiel d'ionisation 1791 kJ/mol
Isotopes les plus stables
iso AN période MD Ed MeV PD
190Pt 0,01 % 650×109 a α 3,249 186Os
192Pt 0,79 % stable avec 114 neutrons
193Pt {syn.} 50 a ε 0,057 193Ir
194Pt 32,9 % stable avec 116 neutrons
195Pt 33,8 % stable avec 117 neutrons
196Pt 25,3 % stable avec 118 neutrons
198Pt 7,2 % stable avec 120 neutrons
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le platine est un élément chimique de symbole Pt et de numéro atomique 78.

C'est un métal de transition dur, malléable, ductile, précieux de couleur gris-blanc. Le platine est un métal noble résistant à la corrosion, et on le trouve dans certains minerais de cuivre ou de nickel, ainsi que sous forme de dépôt natif. Le platine est utilisé en bijouterie, dans les équipements de laboratoire, en médecine dentaire, pour certains contacts électriques et dans les pots catalytiques des véhicules.

Sommaire

[modifier] Histoire

Position des électrons sur les couche de l'atome de platine
Position des électrons sur les couche de l'atome de platine



Présent naturellement dans la nature, le platine et ses alliages sont connus depuis longtemps.

Ce métal était utilisé par les Indiens précolombiens, et la première référence européenne apparut en 1557 dans les écrits de l'humaniste italien Julius Caesar Scaliger (1484-1558) qui le décrivit comme un métal mystérieux venant de mines situées entre Darién (Panama) et Mexico.

Les Espagnols nommèrent le métal platina (petit argent) quand ils le découvrirent en Colombie. Ils le considéraient alors comme une impureté de l'argent et ne le conservaient pas.

Le platine fut découvert par les astronomes Antonio de Ulloa et don Jorge Juan y Santacilia (1713-1773), qui tous deux avaient été appointés par le roi Philippe V d'Espagne pour rejoindre une expédition géographique au Pérou qui dura de 1735 à 1745. Parmi d'autres choses, Ulloa observa le platina del pinto, un métal inexploitable trouvé avec l'or de Nouvelle-Grenade (Colombie).

Des corsaires britanniques interceptèrent le navire d'Ulloa sur le chemin du retour. Bien qu'il fût bien traité en Angleterre et admis comme membre de la Royal Society, on l'empêcha de publier une référence aux métaux inconnus avant 1748. Avant que cela ne puisse arriver, Charles Wood isola indépendamment l'élément en 1741.

Symbole alchimique du platine

Le symbole alchimique du platine (ci-contre) a été créé par fusion des symboles de l'argent et de l'or.

Le platine est maintenant considéré comme un métal plus précieux que l'or, de tel sorte qu'une récompense de platine est meilleure qu'une récompense d'or. Le prix du platine varie en fonction de sa disponibilité, mais normalement il coûte environ deux fois plus cher que l'or.

La définition standard d'un mètre fut longtemps basée sur la distance entre deux marques sur une barre de platine iridié conservée au Bureau international des poids et mesures à Sèvres en France. Aujourd'hui un cylindre de platine iridié, également conservé au BIPM, sert de prototype au kilogramme.

Le platine est également utilisé dans la définition de l'électrode standard à hydrogène.

[modifier] Propriétés

Platine natif
Platine natif

Ce métal a une couleur argent-blanc lorsqu'il est pur, il est malléable, ductile et très résistant à la corrosion.

Sa résistance à l'abrasion et au ternissement font qu'il est apprécié en bijouterie.

Le platine interagit avec de nombreuses molécules, ce qui en fait un catalyseur très recherché. À température ambiante, il résiste cependant à de nombreuses attaques chimiques : il ne s'oxyde pas à l'air libre, et n'est corrodé que par les cyanures, les halogènes, le soufre et les métaux alcalins caustiques. Sauf à l'état de micro- ou nanoparticules, il est insoluble dans l'acide chlorhydrique et dans l'acide nitrique, mais il se dissout dans l'eau régale (mélange de ces deux acides). À haute température (à partir de 600 °C), il réagit avec le dioxygène de l'air pour former un oxyde volatil (PtO2) ; oxyde lamellaire stable[1], qui a également un pouvoir catalytique (catalyseur d'Adams), et qui peut être réduit en platine colloïdal par le dihydrogène in situ

Les caractéristiques catalytiques du platine, comme celles des six autres métaux du groupe du platine, sont exceptionnelles.

Par exemple, un mélange de dihydrogène et de dioxygène explose en présence de platine : le platine catalyse la réaction qui est exothermique, l'élévation de température consécutive provoque alors un emballement de la réaction, d'où l'explosion. Sous certaines formes, le platine est un puissant toxique (il détruit l'ADN en empêchant la double hélice de se dérouler), ce pourquoi il est utilisé pour traiter certains cancers (chimiothérapie, mais en bloquant le processus de division rapide normal de certaines cellules (dont celles qui font pousser les cheveux, d'où une chute des cheveux lors de certaines chimiothérapies).

[modifier] Isotopes

Le platine naturel se compose de cinq isotopes stables et d'un isotope radioactif, le 190Pt, de très longue période radioactive (650 millions d'années). Il existe aussi de nombreux autres radioisotopes dont le plus stable est le 193Pt dont la période est de 50 ans.

[modifier] Gisements et production

Le platine se trouve en général à l'état natif et le minerai de sperrylite (arséniure de platine, PtAs2) est la source principale du métal. L'alliage platine/iridium naturel est le platiniridium et se trouve aussi dans le coopérite minéral (sulfure de platine, PtS).

Le platine, souvent accompagné de faibles quantités d'autres métaux de la famille du platine, peut être trouvé dans certaines alluvions ; en Afrique du Sud, Colombie, en Ontario, dans l'Oural et dans certains états de l'ouest des États-Unis d'Amérique. En Europe, il est extrait dans le grand nord de la Russie, dans les gisements de cuivre et nickel de la presqu'île de Taïmyr, dans le complexe métallurgique et minier de Norilsk créé par la russie soviétique en 1935 (En 1953, on y produisait déjà 35 % du nickel de l'Union Soviétique, 30 % du cobalt et 90 % des métaux du groupe du platine, ou « platinoïdes » ). Cette activité est à l'origine de la ville de Norilsk (175 000 habitants) et d'une voie ferrée qui transporte le minerai vers le port de Dudunka sur l'Ienisseï puis vers l'usine Severonickel dans la presqu'île de Kola. 330 000 t de nickel ont été extraites du sol rien qu'en 2003 (c'est 23,6 % de la production mondiale. C'est du même minerai qu'est tiré le platine, qui y est présent en faible quantité)[2].

Le platine est le plus souvent produit commercialement comme sous-produit du traitement du minerai de nickel, qui en contient deux grammes par tonne.

Minerai de platine
Minerai de platine
Pays Tonnes  % du total
Afrique du Sud 148,3 75,8
Russie 29,6 15,1
Canada 7,4 3,8
Zimbabwe 4,4 2,2
États-Unis 4,1 2,1
Total 5 pays 193,8 99,0
Total monde 195,7 100,0

Chiffres de 2003, métal contenue dans les minerais et concentrées, source : L'état du monde 2005

[modifier] Utilisation

Le platine est très utilisé en bijouterie, dans les contacts électriques, dans les creusets et dans les fourneaux électriques à haute-température. Avec deux autres métaux du groupe du platine, il est souvent utilisé comme catalyseur chimique (dans les pots catalytiques de moteurs à explosion des véhicules et dans différents procédés industriels). Voici d'autres utilisations :

[modifier] Environnement, dangers, risques, précautions

Ce métal, peu réactif lorsqu'il est pur, ne pose normalement pas de problèmes de santé et d'environnement, mais tous ses composés doivent être considérés comme hautement toxiques. Or, ces composés rares dans la nature, sont produits en grandes quantités par l'industrie et répandus dans l'environnement, via l'incinération et la dégradation des pots catalytiques notamment. Le taux de platine mesuré dans les glaces du pôle Nord a fortement augmenté entre 1990 et 2000. On en trouve aussi une quantité croissante dans les poussières des zones où la circulation automobile est importante.

[modifier] Symbolique

  • Les noces de platine symbolisent les 70 ans de mariage dans la tradition française (symbole de stabilité).
  • Le platine est le 12e niveau dans la progression de la Sarbacane Sportive.
  • On remet un disque de platine à un artiste ayant vendu un grand nombre d'albums.

[modifier] Autres

Dans le monde financier, le terme platine fait reference au telephone utilise dans une salle de trading ou d'arbitrage par les operateurs de marches financiers (traders). Ils permettent de communiquer avec un grand nombre de contre-parties (60) sur des systemes combinant hauts-parleurs et micro ainsi que sur 2 a 6 combines. Cette industrie traverse une revolution technologique passant de systemes digitaux a des systemes de type IP (Internet Protocol). De nouveaux leaders emergent, tels IP Trade, qui font concurrence aux acteurs en place : Etrali, IPC et BT.


[modifier] Voir aussi

[modifier] Articles connexes

[modifier] Références

[modifier] Liens externes

commons:Accueil

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur le platine.

wikt:

Voir « platine » sur le Wiktionnaire.