Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Règne (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le règne (du latin « regnum ») est le plus haut niveau de classification des êtres vivants, dans les taxinomies classiques.

Sommaire

[modifier] Historique

Au IIIe siècle avant Jésus-Christ, Théophraste fit une liste d'environ 500 espèces dans ses deux ouvrages majeurs : Historia de Plantis (L'histoire des plantes) et De Causis Plantarum (Des causes des plantes). Bien qu'il se soit surtout intéressé aux plantes pour des raisons médicales, il fut amené à les classer par catégories en fonction de leur moyen de reproduction.

Au Ier siècle après Jésus-Christ, Dioscoride décrivit dans ses Materia Medica plus de 600 végétaux différents. Ce livre fut édité pendant près de mille ans.

Jusqu'au début du XXe siècle le règne vivant était partagé en monde animal et monde végétal. Les premiers êtres unicellulaires étaient alors classés en tant que protozoaires alors que les bactéries étaient classées en tant que végétaux.

Ensuite, les champignons lesquels, tout en possédant une organisation de type végétal, sont dépourvus de chlorophylle ce qui fait qu'ils ne peuvent se classifier comme étant des végétaux, d'autant plus qu'ils se nourrissent à partir de matières organiques (comme les animaux).

Enfin, parmi les êtres unicellulaires, comme les flagellés, certains possèdent de la chlorophylle et d'autres non. Ces flagellés structurellement homogènes pourraient donc être des animaux ou des végétaux.

À la fin du XXe siècle, la classification basée sur la phylogénèse prend de plus en plus le pas sur les classifications anciennes basées sur des choix considérés comme plus subjectifs de critères de comparaison morphologiques, anatomiques, écologiques ou comportementaux. L'approche phylogénétique amène à considérer comme séparations les plus anciennes celles entre eubactéries, archées et eucaryotes, sans qu'il y ait un consensus sur la séparation la plus ancienne (le groupement procaryote dans le tableau est une hypothèse parmi d'autres).

[modifier] Évolution des systèmes de classification et des règnes

Haeckel (1894)
Trois règnes
Whittaker (1969)
Cinq règnes
Woese (1977)
Six règnes
Woese (1990)
Trois domaines
Cavalier-Smith (1998)[1]
Deux empires
et six règnes
Animal Animal Animal Eucaryote Eucaryote Animal
Végétal Champignon Champignon Champignon
Végétal Végétal Végétal
Protiste Protiste Chromiste
Protiste Protozoaire
Monère Archéobactérie Archée Procaryote Bactérie
Eubactérie Bactérie

[modifier] Notes

  • Quelques auteurs ont considéré que les algues devraient être ajoutées aux protistes, avec lesquels elles ne formeraient qu'un seul groupe, les protoctistes[2] [3]

.

  • Les champignons ont été classés, jusqu'en 1969, comme faisant partie du règne végétal. Leur appareil végétatif de type mycélien est constitué de filaments, sans racines, ni tiges ou feuilles. Ils sont également dépourvus de chlorophylle. Ils se nourrissent de matières organiques. De plus, leurs parois cellulaires ne sont pas constituées de lignine et cellulose, mais de chitine, comme la cuticule des insectes. Ces différents points expliquent l'idée d'un règne des champignons à part entière.

Linné 1735 --- Classification Animal/Vegetal.

[modifier] Classification scientifique traditionnelle

La classification en deux groupes (végétal / animal) a évolué pour aboutir à la constitution des cinq règnes du vivant selon la biologie :

D'après la classification en 5 règnes, il s'est produit, au cours de l'évolution cellulaire des organismes, une coupure fondamentale qui distingue le groupe des eucaryotes et celui des procaryotes.

Les procaryotes sont unicellulaires, et leur matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau. Ils possèdent des enzymes localisés dans la paroi cellulaire et se multiplient par scissiparité. Ils constituent le premier règne.

Tous les autres organismes sont appelés des eucaryotes. Leur matériel génétique est enfermé dans un noyau ; ils possèdent des organites cellulaires, la multiplication cellulaire a lieu par mitose et ils présentent souvent une reproduction de type sexuée.

Les eucaryotes peuvent être unicellulaires ou pluri-cellulaires. Les eucaryotes unicellulaires sont appelés des protistes et constituent le second règne.

Enfin, les eucaryotes pluricellulaires sont divisés en 3 règnes, le règne fongique (champignons), les métaphytes (végétaux chlorophylliens) et les métazoaires (animaux pluricellulaires).

[modifier] Notes et références

  1. T Cavalier-Smith, « A revised six-kingdom system of life », dans Biol. Rev., 73, p. 203-266 [texte intégral]
  2. J.M. Scamardella, « Not plants or animals: a brief history of the origin of Kingdoms Protozoa, Protista and Protoctista. », dans Int Microbiol., 2(4), p. 207-216 [texte intégral]
  3. A.L. Shatalkin, « Animals (Animalia) in system of organisms. 2. Phylogenetic understanding of animals », dans Zh Obshch Biol., 66(5), p. 389-415 [texte intégral]

[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens utiles

  • Le projet « tree of life » (recense les dernières informations de classification dans l'arbre du vivant) : http://www.tolweb.org
  • L'article de Thomas Cavalier-Smith dans le bulletin de The Royal Society : « Only six kingdoms of life » en ligne ici


Taxinomie

Règne - Sous-règne - Infra-règne -
Superembranchement - Embranchement / Division - Sous-embranchement -
Superclasse - Classe - Sous-classe - Infraclasse -
Superordre - Ordre - Sous-ordre - Infraordre 
Superfamille - Famille - Sous-famille - Tribu -
Genre - Sous-genre - Section - Série -
Espèce - Sous-espèce -
Variété ou Race - Forme ou Type

Biologie - Nomenclature - Nom binominal