Web Analytics

Static Wikipedia: Italiano -Inglese (ridotta) - Francese - Spagnolo - Tedesco - Portoghese
 
Esperanto - Napoletano - Siciliano - Estone - Quality - New - Chinese Standard  - Simple English - Catalan - Gallego - Euskera
Wikipedia for Schools: English - French - Spanish - Portuguese
101 free audiobooks - Stampa Alternativa - The Open DVD - Open Bach Project  - Libretti d'opera - Audiobook PG

Slovénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ne doit pas être confondu avec Slovaquie ou Slavonie.
Republika Slovenija (sl)
(sl)
{{{{{langue2}}}}}
{{{{{langue3}}}}}
{{{{{langue4}}}}}
{{{{{langue5}}}}}
République de Slovénie (fr)
Drapeau de la Slovénie Armoiries de la Slovénie
(Détails) (Détails)
Devise nationale : Aucune
Langue officielle slovène ; localement : italien, hongrois[1]
Capitale Ljubljana
46°03' N 14°30' E
Plus grande ville Ljubljana
Forme de l’État
 - Président de la République
 - Président du Gouvernement
République parlementaire
Danilo Türk
Janez Janša
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 149e
20 273 km²
0,6%
Population
 - Totale (2005)
 - Densité
Classé 141e
2 011 070 hab.
95 hab./km²
Indépendance
 - Date
De l’Autriche-Hongrie
De laYougoslavie
29 octobre 1918
23 décembre 1990
Pays limitrophes Italie Italie
Hongrie Hongrie
Autriche Autriche
Croatie Croatie
Gentilé Slovènes
Monnaie Euro1 (EUR)
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Hymne national Zdravljica
Domaine internet .si
Indicatif
téléphonique
+386

1 Avant 2007 : tolar

La Slovénie est un État d’Europe centrale. Elle est entourée par la mer Adriatique, l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie. Au XXe siècle, elle fait partie de la Yougoslavie. Depuis le 1er janvier 2008, elle est le premier des États membres ayant joint l'Union européenne en 2004 à assurer la Présidence du Conseil de l'Union européenne.

Sommaire

[modifier] Géographie

La capitale de la Slovénie est Ljubljana. Le pays s’étend de la mer Adriatique à la plaine pannonienne, en passant par les Alpes juliennes et un part de Karst. Son point culminant est le Triglav (2864 m), qui est aussi représenté symboliquement sur son drapeau.

Carte de la Slovénie.
Carte de la Slovénie.


[modifier] Environnement

Troisième pays forestier d’Europe, la Slovénie est couverte à 57 %, par 1 227 832 ha de forêt, dont 39 % sont mixtes (282 m² de bois par ha en moyenne pour 2006). Quelques forêts anciennes abritant des descendants de la forêt préhistorique sont protégées, mais la forêt cultivée gagne sur les forêts plus naturelles.

Le réchauffement du climat est dans ce pays (continental) plus marqué que la moyenne mondiale, et il pourrait avoir des impacts sur la biodiversité et la forêt.[réf. nécessaire]

L’agriculture traditionnelle a su préserver des prairies parfois exceptionnellement riches en biodiversité (plusieurs centaines d’espèces différentes par hectare).

En 2001, une agence de l’environnement a été créée, qui doit appliquer un plan d’action national pour l’environnement comprenant l’intégration des préoccupations environnementales dans tous les autres secteurs.

Pour entrer dans l’Union européenne, le pays devait en 2003 renforcer l’application de sa législation sur les déchets, des OGM, la pollution de l’air et industrielle. Il doit améliorer sa gestion des risques, des produits chimiques et la protection contre les radiations.

La Slovénie ayant intégré l’Union européenne le 1er mai 2004, elle doit appliquer les directives européennes concernant l’environnement, et s’intégrer dans le réseau Natura 2000[2]

La Slovénie a su conserver des espaces préservés. (Les spécialistes parlent alors de haut degré de naturalité.)
La Slovénie a su conserver des espaces préservés. (Les spécialistes parlent alors de haut degré de naturalité.)

[modifier] Histoire

Icône de détail Article détaillé : Histoire de la Slovénie.

[modifier] Politique

Icône de détail Article détaillé : Politique de la Slovénie.

La Slovénie fait partie de la zone euro depuis le 1er janvier 2007 (1 euro valant 239,64 tolars). La Slovénie est ainsi devenue le premier pays à adopter la monnaie européenne depuis l’introduction fiduciaire de l’euro le 1er janvier 2002[3].

Les élections au Parlement (Državni zbor) du 3 octobre 2004 ont permis au parti démocrate (SDS) mené par Janez Janša d’arriver en tête du scrutin en doublant son nombre de députés, passant de 14 à 29 sur les 90 députés que compte la chambre basse. Pour leur part, les libéraux-démocrates (LDS) du premier ministre Anton Rop sont arrivés en seconde position après avoir perdu beaucoup de leur influence passant de 34 à 23 sièges. La participation a été de 60 %.

Le 11 novembre 2007, le diplomate de carrière Danilo Türk, 55 ans, qui se présentait comme candidat indépendant mais était soutenu par l’opposition de gauche, a remporté haut la main l’élection présidentielle en Slovénie. Lors du second tour organisé dans ce petit pays de l’ex-Yougoslavie, Danilo Türk a obtenu 68,26 % des voix, loin devant son rival, l’ancien Premier ministre Lojze Peterle, soutenu par la coalition gouvernementale de centre droit, crédité de 31,74 % des voix. Le président sortant Janez Drnovsek, 57 ans, qui n’avait apporté son soutien à aucun des deux candidats, avait décidé de ne pas briguer un second mandat de cinq ans. Son mandat expire le 22 décembre. Le taux définitif de participation a atteint plus de 57% des 1,7 million d’électeurs appelés aux urnes selon la Commission électorale.

[modifier] Relations avec l’Union européenne

[modifier] Divisions administratives

La Slovénie est composée de 210 municipalités, dont 11 ayant un statut « urbain ». Ce sont à ce jour les seules subdivisions en Slovénie. Le gouvernement slovène cherche à créer de nouvelles régions administratives (une douzaine).

Il y a de 8 à 10 régions traditionnelles :

Icône de détail Article détaillé : Villes de Slovénie.

[modifier] Démographie

Icône de détail Article détaillé : Démographie de la Slovénie.
Évolution de la démographie entre 1992 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d’habitants.
Évolution de la démographie entre 1992 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d’habitants.

Les groupes ethniques de la Slovénie sont les Slovènes (83,1 %), les Serbes (2 %), les Croates (1,8 %), les Bosniaques (1,1 %) et d’autres (12 %), ainsi que des minorités ethniques hongroise et italienne (0,5 %). L’espérance de vie en 2000 était de 71,1 ans pour les hommes et de 79,5 ans pour les femmes.

Après l’indépendance de la Slovénie en 1991, 18 355 citoyens « non-Slovènes » (environ 1 % de la population) ont été effacés des registres administratifs et placés dans la catégorie des étrangers, car nés dans une autre république yougoslave. En 2004, la Cour Suprême a ordonné leur réintégration (cf. les « Effacés » de Slovénie). [9]

Avec 95 habitants au kilomètre carré, la Slovénie se place parmi les pays peu denses d’Europe (comparée à la densité des Pays-Bas (320 hab./km²) ou de l’Italie (195 hab./km²)). Environ 50 % de la population habite dans des zones urbaines, le reste en milieu rural.

La langue officielle est le slovène, qui appartient au groupe des langues slaves du sud. Le hongrois et l’italien bénéficient d’un statut de langue officielle dans les régions pluriethniques le long des frontières hongroise et italienne.

[modifier] Économie

Icône de détail Article détaillé : Économie de la Slovénie.

Avec sa petite économie de transition et une population d'approximativement deux millions d‘habitants, la Slovénie est un modèle de succès économique et de stabilité pour ses voisins de l’ancienne Yougoslavie.

Le pays, qui a rejoint l’Union européenne en 2004, possède une main-d’œuvre de très bon niveau, un emplacement géographique stratégique et des infrastructures de bonne qualité.

La Slovénie possède un PIB par habitant plus élevé que les autres pays d’Europe centrale et elle est devenue en 2004 le premier pays en transition d’une économie étatique vers une économie libérale à passer du statut de pays emprunteur à partenaire donateur à la Banque mondiale. Elle a rejoint l'Eurogroupe le 1er janvier 2007.

Fêtes et jours fériés
Date   Nom français Nom local
1er et 2 janvier   Nouvel an Novo leto
8 février   Fête de la Culture slovène
(anniversaire de la mort du poète France Prešeren)
Slovenski kulturni praznik
27 avril   Fête de la Libération Dan upora proti okupatorju
1er et 2 mai   Fête du Travail Praznik dela
25 juin   Proclamation de la souveraineté Dan državnosti
15 août   Fête de l'Assomption Marijino vnebovzetje
31 octobre   Fête de la Réforme Dan reformacije
1er novembre   Fête de la Toussaint Vsi sveti
25 décembre   Noël Božič
26 décembre   Journée de l'indépendance Dan samostojnosti

[modifier] Culture

Icône de détail Article détaillé : Culture de la Slovénie.

Les premiers textes connus en langue slovène sont les Feuillets de Freising (Brižinski spomeniki), écrits entre 972 et 1039 pour des besoins d’évangélisation. La langue est alors utilisée par les couches les plus basses de la société (même si les bourgeois et la petite noblesse la connaissaient), ainsi que par le clergé.

Avec le luthéranisme, le slovène entame sa carrière de langue littéraire. Les idées de la Réforme se répandent bien en Slovénie. On doit mentionner Primož Trubar (1508-1586) qui, imprégné des idées nouvelles, hésite toutefois à rompre avec Rome. Ses prêches en slovène dans la cathédrale de Ljubljana attirent les foules.

[modifier] Codes

La Slovénie a pour codes :

[modifier] Anecdotes

  • La Slovénie et la Slovaquie sont souvent confondues. Les noms Slovenská Republika (qui signifie République slovaque en slovaque) et Republika Slovenija peuvent en effet prêter à confusion dans de nombreuses langues. Chaque année, un poids considérable de courrier mal acheminé est à réexpédier vers la Slovénie (600 kg en 2004). [10]

Georges W. Bush lui-même a un jour fait la confusion.[11]

[modifier] Sources

  1. D'après l'article 11 de la Constitution, l'italien et le hongrois ne sont des langues officielles que dans certaines localités.
  2. Source : http://europa.eu/scadplus/leg/fr/lvb/e40110.htm)
  3. LeMonde.fr : La Slovénie est passée à l'euro
  4. Rapport sur la convergence par la Slovénie mai 2006PDF)
  5. COM (2006) 0224 Rapport de la Commission - Rapport de convergence 2006 relatif à la Slovénie (établi conformément à l’article 122, paragraphe 2, du traité, à la demande de la Slovénie) {SEC(2006) 615} PDF)
  6. 2006/495/CE Décision du Conseil du 11 juillet 2006 conformément à l'article 122, paragraphe 2, du traité pour l'adoption par la Slovénie de la monnaie unique au 1er janvier 2007 ([pdf] GU EU L 195 du 15.7. 2006)
  7. Règlement (CE) no 1086/2006 du Conseil du 11 juillet 2006 modifiant le règlement (CE) no 2866/98 concernant les taux de conversion entre l'euro et les monnaies des États membres adoptant l'euro. Le 1er janvier 2007, l'euro devient monnaie nationale. GU EU L 195 du 15.7. 2006)
  8. 2007/801/CE Décision du Conseil du 6 décembre 2007 sur l'application de la totalité des dispositions de l'acquis de Schengen à la République tchèque, à la République d'Estonie, à la République de Lettonie, à la République de Lituanie, à la République de Hongrie, à la République de Malte, à la République de Pologne, à la République de Slovénie et à la République slovaque ([pdf] EU L 323 du 8.12.2007)
  9. http://www.idfa.nl/idfa_en_filmdescription.asp?filmid=18888 et Le Monde, 10 novembre 2006
  10. Slovaquie et Slovénie : voisins et différents ! - Le Taurillon, magazine eurocitoyen
  11. Les Fameux Bushismes de George Walker Bush (français)

[modifier] Liens externes

commons:Accueil

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur la Slovénie.

Autres langues