OCÉANIE/AUSTRALIE – L’Église : “Préoccupation et accueil du peuple afghan”

 17 total views,  1 views today

Sydney – Profonde préoccupation et solidarité avec le peuple afghan : c’est ce qu’exprime l’Archevêque Mark Benedict Coleridge, Archevêque métropolitain de Brisbane et Président de la Conférence épiscopale australienne, dans une lettre envoyée au Premier ministre australien Scott Morrison. Dans la lettre, reçue par l’Agence Fides, Mgr Coleridge souligne que la décision du gouvernement d’accueillir 3.000 Afghans en plus des 8.000 réfugiés déjà accueillis dans le passé “est un engagement important, mais il est certainement nécessaire de faire plus. Sur la base des estimations des principales organisations humanitaires et des engagements d’autres pays, Mgr Coleridge a proposé d’accueillir au moins 17 000 citoyens afghans supplémentaires.
L’Archevêque Coleridge note : “L’Australie s’est déjà avancée à plusieurs reprises dans le passé pour répondre à des crises humanitaires majeures : à la lumière de cela, je demande instamment au gouvernement d’être généreux dans ce cas également. Les organisations catholiques sont prêtes à aider les institutions à réinstaller les réfugiés. Il est également de notre devoir moral de soutenir ceux qui, au fil des ans, ont soutenu les forces militaires australiennes, comme les interprètes ou d’autres prestataires, qui subiront très probablement des représailles pour ce qu’ils ont fait”.
Le Président de la Conférence épiscopale a ensuite dédié une pensée particulière aux personnes qui sont actuellement les plus vulnérables : “Les femmes courent le plus grand risque et l’Australie doit reconnaître et soutenir leur dignité et leurs droits. Il est nécessaire d’offrir un refuge aux Afghans qui risquent d’être persécutés ou pire, d’être tués en raison de leurs croyances, de leurs valeurs et de leur mode de vie”.