VATICAN – Le charisme et les propositions de l’Œuvre Pontificale de La Sainte Enfance : une expérience de communion ecclésiale adaptée aux enfants

di | 05/23/2022

Lyon – Sœur Roberta Tremarelli, Secrétaire Générale de l’Œuvre Pontificale de la Sainte-Enfance, au cours de son intervention à l’Assemblée générale des OPM qui se tient à Lyon, a parlé du thème de 2023, la communion, en soulignant : ” Les OPM et donc l’Œuvre de la Sainte Enfance aident à découvrir et à vivre l’expérience de l’apparte-nance à l’Église universelle et donc la responsabilité qui en découle, en vertu du baptême. Nous sommes membres d’un seul corps. La devise ou le slogan de l’Œuvre, « les enfants aident les enfants, les enfants prient pour les enfants », met en exergue le lien qui se tisse entre les enfants de différents pays grâce à la prière, la foi, l’amitié avec Jésus qui les met en communion les uns avec les autres. Nous parlons de la communion ecclésiale qui jaillit de la rencontre avec Jésus et que les enfants peu-vent vivre aussi grâce au charisme et aux propositions de l’Œuvre”.
Son intention est de créer, là où elle fait défaut, et de renforcer, là où elle existe déjà “la collaboration avec l’Église locale et l’implication de l’Œuvre dans la pastorale ordinaire et l’éducation scolaire, précisément à la lumière du thème commun de la « communion », et dans ce but, elle a envoyé une lettre à toutes les Directions Nationales en référence à l’ouverture du chemin synodal de toute l’Église.
Sœur Roberta, qui a commencé son intervention en exprimant sa satisfaction d’être enfin tous présents et en remerciant l’équipe de l’OPSE pour sa précieuse collaboration et son dévouement au travail, a souligné l’engagement de son Secrétariat à s’adapter aux possibilités du monde virtuel, en citant la réalisation en juin 2021 de la première réunion en ligne avec tous les Directeurs et Délégués Nationaux de l’Œuvre de la Sainte Enfance pour une discussion et un dialogue. Deux autres ont suivi : du 7 au 11 décembre, des rencontres continentales par langue pour les Directeurs nationaux, les responsables nationaux, les animateurs et les collaborateurs de l’Œuvre de la Sainte-Enfance sur le thème ” Abus spirituel et abus du pouvoir “, et le 3 mai à l’occasion du centenaire de la désignation de l’Œuvre Pontificale sur le thème ” Histoire, charisme et spiritualité de l’Œuvre de la Sainte-Enfance ” avec le professeur Carvajal et Rafael Santos, auteurs de l’ouvrage portant le même titre et publié par le Secrétariat. Intense a été aussi l’engagement personnel du Secrétaire général qui est intervenu dans plusieurs rencontres en ligne promues pour les animateurs de l’EAM en Colombie, au Brésil, au Honduras, au Mexique et en Equateur, à la première rencontre nationale de l’Enfance Missionnaire des pays africains anglophones, à la Conférence Missio enfants, à la rencontre avec les représentants diocésains de l’Enfance Missionnaire des diocèses du Nigeria. La poursuite de la publication du Bulletin quadrimestriel et la finalisation des Annales 2019 ont également été mentionnés.
Sœur Roberta a également fait une annonce importante : ” À l’occasion du centenaire de la dénomination pontificale des trois premières Œuvres et donc aussi de l’Œuvre de la Sainte-Enfance, je voudrais proposer un ” Concours ” qui se terminera le 19 mai 2023, date du 180e anniversaire de la fondation “. Ce concours destiné aux enfants et aux adolescents a pour thème “Que signifie pour moi que l’Œuvre de l’Enfance et de l’Adolescence Missionnaires est pontificale ?” et doit être composé d’un dessin et d’une brève description. Le titre peut être adapté en fonction du contexte national. Comme le concours précédent, celui-ci se déroulera également au niveau diocésain, national et ensuite international”, commentant “ce sera l’occasion d’approfondir le sens et les implications d’être une Œuvre Pontificale tout d’abord avec les directeurs diocésains, les animateurs et les autres collaborateurs de l’Œuvre pour pouvoir ensuite impliquer les enfants et les jeunes”. Le Secrétaire Général de l’OPSE a ensuite souligné que les catéchistes, les enseignants religieux, les prêtres et les parents sont les destinataires de l’animation et de la formation, et pas seulement les animateurs et les enfants de l’EM ; l’EM est appelée à collaborer à la priorité de semer, d’accompagner, d’éduquer, de former et d’aider à discerner les vocations missionnaires ad gentes. Sœur Roberta, remerciant tout le monde, a conclu : “La confiance mutuelle, la transparence et la collaboration sont les fondements de notre mission.

Read More

I contenuti del sito fides.org sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.