AFRIQUE/SOUDAN DU SUD – “Le travail de formation des prêtres est un effort global et continu de la part de toute la communauté”

di | 05/19/2022

Tombura-Yambio – Après cinq ans de sa fermeture, le Petit Séminaire Saint-Joseph, une école secondaire qui accueille 92 séminaristes dans le diocèse catholique de Tombura-Yambio, a rouvert ses portes le 11 mai. “Prions tous ensemble pour que ce séminaire produise de nombreuses vocations locales”, a déclaré l’évêque du diocèse, Mgr Eduardo Hiiboro Kussala, s’adressant aux prêtres, aux religieuses et aux laïcs lors de la bénédiction en compagnie d’un groupe de nouveaux étudiants.
Dans la déclaration reçue par l’Agence Fides, Mgr Hiiboro a insisté sur le fait que l’objectif du séminaire est de “former de futurs prêtres !” “La formation de notre séminariste appartient à tous les fidèles de ce diocèse. L’histoire nous apprend que nombre des jeunes hommes que nous avons formés sont devenus de grands leaders. Le travail de formation des prêtres est un effort global et continu de la part de toute la communauté du séminaire.”
“Le programme de formation, explique Hiiboro, comprend des prières personnelles avec les Saintes Écritures, l’école de musique, l’agriculture, des compétences de toutes sortes, y compris la cuisine, la prise de parole en public, des cours de pensée critique, de latin, de pazande, de kiswahili et de langues arabes, des écoles de design et d’innovations, etc !” En outre, souligne l’évêque, le séminaire continuera à adhérer scrupuleusement aux normes universelles et nationales définies par l’Église pour la formation des candidats au sacerdoce.
“Alors que nous continuons à nous engager dans le travail passionnant de la formation des futurs prêtres”, conclut Hiboro, “je vous demande de nous soutenir dans la prière. Veuillez également prier pour tous les prêtres, afin que Dieu nous fortifie et nous protège dans notre travail au service du peuple de Dieu !”
Au cours de la messe à la paroisse St Joseph Maingbangaru, l’évêque a souligné que le séminaire a rouvert ses portes grâce à la générosité de nombreuses personnes. Des bourses d’études gratuites ont été créées pour les étudiants du village et des environs,
Le diocèse de Tombura-Yambio représente l’excellence dans le domaine de l’éducation avec 7 écoles secondaires, 46 écoles primaires, 32 jardins d’enfants, 3 collèges, 1 campus universitaire, le Grand Séminaire, l’Institut de Philosophie Saint-Jean-Paul, 4 hôpitaux avec plusieurs centres de santé dans certaines paroisses, et une organisation catholique pour le développement et la paix avec la Caritas diocésaine qui gère plusieurs programmes visant à l’autonomisation des personnes.
Le territoire diocésain couvre la majeure partie de l’État d’Équatoria occidental, avec les comtés de Nagero, Ibba, Nzara, Tombura, Meridi, Yambio et de petites portions des comtés de Mvolo, Mundri et Yei. Azande, Muro, Baka, Jur beri, Balanda, Mundu, Avokaya, sont les principaux groupes ethniques. La zone diocésaine compte un nombre important de tribus. Le pazande, l’arabe, l’anglais, le moru, le balanda, le baka, le jur beri, le mundu, l’avokaya et de nombreuses autres langues du Sud-Soudan et des pays voisins sont parlés dans la région.
Selon les statistiques du Vatican de 2022, le diocèse compte plus de 1 377 815 catholiques, 52 prêtres diocésains, 25 religieux et 35 religieuses.

Read More

I contenuti del sito fides.org sono pubblicati con Licenza Creative Commons Attribuzione 4.0 Internazionale

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.