AFRIQUE/TANZANIE – “L’impact de l’environnement sur le développement humain durable” : les évêques lancent la plénière 2022 de l’Amecea

 22 total views,  1 views today

Mwanza – ” Nous avons la responsabilité de nous évangéliser d’abord nous-mêmes, afin de changer notre attitude envers l’environnement et de rappeler aux gens l’importance de prendre soin de ce qui nous entoure tout en évangélisant “, a déclaré l’Archevêque Gervas Nyaisonga, Président de la Conférence épiscopale de Tanzanie , lors de la récente inauguration de la 20ème Assemblée plénière de l’Association des Conférences épiscopales d’Afrique de l’Est que la Tanzanie accueillera en juillet 2022.
“Le CET coordonne les préparatifs. Nous exhortons tous les fidèles au niveau diocésain et les agences gouvernementales à collaborer – lit-on dans une note reçue par l’Agence Fides -, c’est le moment pour nous de faire preuve de solidarité en tant que Tanzaniens, pour assurer le succès de la plénière et montrer que l’Afrique est une”, a insisté le président.
L’Archevêque Nyaisonga a souligné l’importance de protéger tout ce qui entoure l’homme. “Cette planète est tout ce que nous avons ; si nous ne la protégeons pas, nous serons en danger car détruire l’environnement, c’est détruire la vie humaine. Nous sommes exhortés, en tant qu’êtres humains chargés de gouverner l’ensemble de la création de Dieu, à réfléchir à la manière dont nous pouvons améliorer l’environnement pour nous-mêmes et pour la prochaine génération.”
L’Évêque a également confirmé l’engagement de l’Église catholique du pays à rendre la Tanzanie verte en lançant une campagne de reboisement familial qui permettra aux membres de chaque famille de planter trois arbres.
Le document des Évêques indique également que les Évêques de neuf pays d’Afrique de l’Est participeront à la plénière de 10 jours pour réfléchir à la protection de l’environnement et veiller à ce que la Terre Mère soit protégée de la dégradation de l’environnement, conformément au thème de la réunion, “Impact de l’environnement sur le développement humain durable”.
Pour sa part, Mme Angelina Mabula, vice-ministre de la terre, du logement et du développement des établissements humains, a déclaré que la campagne proposée par TEC contribuerait à sauver le pays des dangers de la désertification. “Bien que le gouvernement prévoie de planter 1 500 000 arbres dans chaque district, tous ne pourront pas pousser, mais grâce à cette campagne, nous pensons que le succès de la plantation dans le pays sera visible et que notre pays sera vert”, a déclaré Mme Mabula.
L’inauguration de la plénière de l’AMECEA a été suivie d’une cérémonie de plantation d’arbres pour illustrer la conservation de l’environnement. L’événement s’est déroulé au centre de pèlerinage de la Vierge Marie de Kawekamo, dans le diocèse catholique de Mwanza. Il a été inauguré par l’Archevêque Nyaisonga, en collaboration avec le secrétariat de l’AMECEA, représenté par le directeur du dicastère pastoral de l’AMECEA, le père Emanuel Chimombo.