AMÉRIQUE/BOLIVIE – Trois religieuses meurent de Covid-19 dans leur service de soins aux personnes âgées abandonnées

 13 total views,  1 views today

Oruro – Sœur María Hilda Arteaga Flores, soeur María Isabel Agip Sánchez et soeur Asunción Bravo Rivas, de la Congrégation des Hermanitas de los Ancianos Desamparados , sont décédées du Covid-19, un virus qu’elles avaient contracté dans l’exercice de leur travail missionnaire, en s’occupant des personnes âgées de la Maison “La Sagrada Familia”.
Selon une note de la Conférence épiscopale, Sœur Asunción Bravo Rivas est décédée le 22 septembre, tandis que Sœur María Hilda Arteaga Flores et Sœur María Isabel Agip Sánchez sont décédées le 29 septembre. Le jeudi 30 septembre, dans la cathédrale d’Oruro, Mgr Krzysztof Bialasik, Évêque de cette Église locale, a présidé la messe des funérailles des religieuses, demandant au Seigneur la récompense de la vie éternelle pour les soins désintéressés qu’elles ont apportés à leurs frères et sœurs âgés.
L’Hermanitas de los Ancianos Desamparados est une congrégation religieuse de droit pontifical fondée le 27 janvier 1873 à Barbastro par le Vénérable Saturnino López Novoa et Sainte Teresa Jornet. Leur objectif spécifique est l’exercice constant de la vertu de la charité chrétienne envers les personnes âgées les plus vulnérables, en les accueillant dans un environnement familial et en répondant à tous leurs besoins matériels, émotionnels et spirituels. Il y a actuellement environ 2 000 religieux répartis dans 204 maisons dans 19 pays. Les fondations les plus récentes ont eu lieu au Mozambique, aux Philippines, au Guatemala, au Paraguay et au Salvador.